François Asselineau sur l’Ukraine : "Il s’agit bien d’un complot"

(entretien avec Agence Info Libre, 4 mars 2014)

- "Il y a eu cette fameuse conversation téléphonique, interceptée par les services russes, autour du 23 janvier dernier entre Madame Victoria Nuland et l’ambassadeur américain à Kiev, où l’on voit qu’ils organisent le coup d’Etat, prévoient qui va succéder à Monsieur Ianoukovitch (…)"

- "Certes le régime de Ianoukovitch était impopulaire mais des régimes impopulaires il y en a d’autres, notamment en France. Je crois que François Hollande est plus impopulaire en France que Ianoukovitch ne l’était en Ukraine avant sa destitution…"

- "La France a été la première à jeter de l’huile sur le feu (…) La position de la France est devenue indigne…"

- "Il va falloir que le président de la République nous explique qui est Bernard-Henri Lévy et quel est son rôle…"

- "La partie de bras de fer est énorme. Je suis assez inquiet parce que c’est une situation dont il faut espérer que les protagonistes sauront garder raison. Mais dans la mesure où les Etats-Unis et l’Union européenne provoquent la Russie en s’attaquant à ce qui est le coeur même de sa sécurité, il ne faut pas exclure que les choses dégénèrent…"

About these ads

À propos de Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 49 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cette entrée, publiée dans Actualités, Economie, est taguée , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien.

44 réponses à François Asselineau sur l’Ukraine : "Il s’agit bien d’un complot"

  1. Pingback: François Asselineau sur l’Ukraine : "Il s’agit bien d’un complot" - gastraudiome

  2. raimanet dit :

    A reblogué ceci sur raimanetet a ajouté:
    http://wp.me/p3aME7-2A9
    Comment démarrer une pétition France et UE ensuite ? qui sait comment procéder ? dans l’ affirmative relayer toujours plus ! on va finir par trouver un citoyen qui sait ! l’ union c’ est notre seule force, l’ union.

  3. zorba44 dit :

    Complot oui certainement. La déstabilisation est maintenant la norme du NOM. C’est plus qu’inquiétant car cela montre que les valeurs occidentales sont des valeurs vautour sous la tutelle d’un aigle américain qui, en rien, ne ressemble à l’idéal du rêve et de la liberté.

    Les conversations enregistrées et les snippers sont autant de pièces à conviction pour un procès au TIP …procès hélàs limités aux petits tyrans.

    Jean LENOIR

  4. hello-A dit :

    Snipers OTAN à Maïdan, manigances téléphoniques des Américains, ONG, manoeuvres autour du gaz etc… non vraiment il n’y a aucun doute sur le coup d’Etat.

  5. ghisse dit :

    et des élections européennes en mai …

  6. Garfy dit :

    attention :

    il faut fouiller – car il est facile de faire n’importe quel montage pour discréditer quelqu’un ….

    http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20051230.OBS0428/l-affiche-qui-fait-scandale-en-autriche.html

    http://blogs.mediapart.fr/blog/upac/081113/non-lupr-et-asselineau

    • zorba44 dit :

      Certes… Mais les snippers ne sont pas nus dans des poses lascives que je sâche …quant à Asselineau difficile de savoir si vous adhérez ou non aux propos de votre seconde référence…

      Merci

      Jean LENOIR

      • Garfy dit :

        excusez moi je m’exprime mal sans doute – je voulais seulement démontrer comme on s’y prend pour discréditer François Asselineau – et dire qu’il faut bien tout lire dans les commentaires

      • Garfy dit :

        http://www.ojim.fr/portraits/edwy-plenel/
        Médiapart- j’ai cherché qui était Edwy Plenel pour vouloir ainsi discréditer François Asselineau

  7. Pingback: François Asselineau sur l'Ukraine : &quo...

  8. Pingback: Selon François Asselineau : « Ukraine, Il s’agit bien d’un complot » | Forum Démocratique

  9. Vous n’y êtes pas: l’événement du jour c’est le premier défaut sur une dette privée chinoise en provenance d’une société appartenant au secteur de l’énergie solaire (un des nombreux canards boiteux chinois maintenus artificiellement en vie par l’Etat, sauf que là les investisseurs privés en sont pour leurs frais) et le début d’effondrement des ponzi scheme qui permettait l’émission indéfinie de prêts collatéralisés par des achats fictifs de cuivre entre des entités onshore et offshore chinoises. On retrouve le procédé de la cavalerie sur la base de l’échange de titres de dettes contre des prêts temporaires grâce au transfert du collatéral, qui ne sont plus des prêts immobiliers mais des stocks d’or, d’argent ou de cuivre échangés entre investisseurs. Voilà qui expliquerait les records chinois en matière d’importations (fictives) de métaux précieux et autres. Le coût de la dette corporate chez les émergents explose littéralement et avec elle les menaces de récession au niveau mondial.

    A surge in interest rates and the worst currency rout since 2008 in developing nations from Russia to Brazil are inflating corporate borrowing costs as $1.5 trillion of obligations come due by the end of 2015.

    Companies in the MSCI Emerging-Market Index (EEM) are facing the highest debt loads since 2009 as profit margins narrow to the least in four years, according to data compiled by Bloomberg. More than 36 percent of bonds and loans by Turkish companies will mature by 2015, while Chinese firms need to pay off $630 billion, or 29 percent, of their borrowings just as the country experiences its first-ever onshore corporate-bond default.

    http://www.bloomberg.com/news/2014-03-07/china-heralding-1-5-trillion-emerging-debt-wall-credit-markets.html

  10. As Goldman further explains, the importance of CCFD is "not trivial" – that is an understatement: with the implicit near-infinite rehypothecation in which the number of "circuits" in the deal is only a factor of "the amount of time it takes to clear the paperwork", there may be hundreds of billions, if not more, in leverage resulting from this shadow transaction that has been used in China for years. Now, that loop is about to end. The reality is nobody can predict what the impact will be, but whatever it is – i) it will extract tremendous leverage from the system and ii) it will have adverse impacts on both China’s ability to absorb inflation and grow its economy.
    Hence this…

    http://www.zerohedge.com/news/2014-03-07/copper-collapses-most-dec-2011-china-credit-fears

  11. brunoarf dit :

    Pour le nouveau président de la Commission européenne, Angela Merkel impose Juncker comme candidat du PPE.

    L’ancien Premier ministre luxembourgeois a été désigné comme candidat par les conservateurs européens réunis à Dublin. Un choix issu de la volonté de Berlin.

    Encore une fois, Angela Merkel aura eu le dernier mot. A Dublin, les délégués du Parti populaire européen (PPE) ont élu l’ancien premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker, par 382 voix contre 245 au Français Michel Barnier. Plus d’une centaine de délégués ont refusé de prendre part au vote et n’ont donc pas osé aller à l’encontre de la consigne de vote de la chancelière allemande.

    http://www.latribune.fr/blogs/la-tribune-des-europeennes/20140307trib000818836/merkel-impose-juncker-comme-candidat-du-ppe-aux-europeennes.html

    Vendredi 7 mars 2014 :

    L’immobilisme de la BCE profite à l’Allemagne.

    En choisissant de ne rien faire jeudi, la BCE a surtout défendu les intérêts de Berlin. Au détriment de ceux de la zone euro en général.

    Le gagnant : l’Allemagne.

    Il y a cependant des gagnants à ce jeu dangereux de la BCE : c’est l’Allemagne. Les exportations allemandes sont très clairement immunisées à ce niveau de l’euro. Bien au contraire, une hausse de la monnaie unique renchérit la valeur des exportations. Parallèlement, les importations demeurent toujours bon marché et la faible inflation fait pression sur les salaires, ce qui, au moment où l’Allemagne va introduire le salaire minimum est une bénédiction pour les entreprises outre-Rhin. Déjà l’an passé, l’Allemagne a connu un recul des rémunérations de 0,1 %. Pour être clair : le choix de la BCE soutient le modèle économique allemand au détriment de celui des autres économies de la zone euro.

    http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20140307trib000818826/l-immobilisme-de-la-bce-profite-a-l-allemagne.html

    Dès sa naissance, l’euro était une monnaie allemande, acceptée par l’Allemagne à condition qu’elle soit adaptée à la démographie de l’Allemagne, à condition qu’elle soit adaptée à l’économie de l’Allemagne, à condition qu’elle serve l’intérêt national de l’Allemagne.

    Dès la naissance de l’euro, l’Allemagne a toujours imposé une politique monétaire adaptée à l’intérêt national de l’Allemagne.

    Quant aux élites des autres pays européens, elles acceptent de suivre la politique de l’Allemagne.

  12. Josephine dit :

    Asselineau progresse vers la vérité… Encore un effort, François, pour voir la lumière….

    • zorba44 dit :

      Une piéride du chou est venue se poser ce soir vers 8 heures (NZ) sur la manche du t-shirt noir du signataire au niveau de son épaule gauche.
      L’heure de l’arrosage du jardin potager puis des massifs de fleurs, puis le rangement des outils au garage, puis le biberon de l’héritière et les "formalités" dodo, le dîner : le papillon, était là ailes fermées malgré tous les mouvements. Peu après 9 heures il s’est envolé car un pli du t-shirt l’a gêné dans un geste un peu vif pour servir un plat…
      Il a voleté calmement sous la lampe au-dessus de la table du dîner, s’est posé quelques instants sur la main de son épouse avant d’aller se poser sur le flanc métallique du grille-pain où il se trouvait encore il y a quelques minutes à près de onze heures.

      Selon les chinois, un papillon qui se pose sur un humain est un signe de chance et de bonheur.

      La nature se détourne de la noirceur des hommes pour nous témoigner de ses splendeurs.

      Oui : tout n’est pas perdu.

      Jean LENOIR

  13. L’Ukraine, la Russie et très bientôt, la Chine, c’est tout le continent eurasiatique qui part vers des rivages de tempête financière et sociale. Compte tenu de la doctrine d’emploi préventif qui est celle de la Russie en matière d’usage des armes nucléaires, la situation peut très vite dégénérer. Rappelons que la Russie a fait armer de missiles atomiques une trentaine de bombardiers stratégiques sur une base située à seulement cinq cents kilomètres de la frontière ukrainienne, Paris n’est éloigné que de quelques minutes d’une riposte russe foudroyante, au cas où Poutine jugerait que les intérêts vitaux de la Russie sont compromis. Comme si la déstabilisation de la Russie ne suffisait pas, la Chine a son tour est soumise à des soubresauts inquiétants de son système financier, en train de perdre les pédales à cause de l’enrayement de son shadow banking qui constituait le gros des liquidités pour le financement de l’économie chinoise en mal de croissance, compte tenu des restrictions apportées par la banque centrale au volume de prêts générés par des banques aux ordres de Pékin. Les pires pratiques apprises des Américains ont été mises en oeuvre par les diplômés chinois frais émoulus des universités converties aux doctrines du libéralisme de marché, notamment en wealth management et en trade finance avec des financements de hors bilan accordés par les banques qui ressemble comme deux gouttes d’eau aux produits qui ont causé la crise de 2008 par abus d’effet de levier sur la dette. Les entreprises qui n’avaient pas accès au marché bancaire ont eu recours au commerce international comme moyen de se faire accorder des prêts sous la forme de lettres de crédit servant à financer des achats fictifs de métal, sous la forme de warrants transférables entre des entités commerciales onshore et offshore. Ces lettres de crédit servaient ensuite à financer des prêts dans le shadow banking à des taux supérieurs, avant de rembourser la banque avec profit et d’empocher les différences de change entre le RMB onshore et celui offshore. Compte tenu du fait que le guarantor des lettres de crédit sous la forme d’apport de collatéral, des stocks de métal comme le cuivre ou le zinc par exemple, peut lui-même obtenir une partie du prêt accordé par les banque et que les warrants sur le métal sont transférables entre emprunteurs, on imagine le trafic pour obtenir du "leverage" sur les prêts du shadow bankin, à travers des importations fictives de métal. Mais ces pratiques de financement sont en train de se dégonfler les unes après les autres, du fait des cascades de défaut résultant de l’arrêt de la croissance. Le gouvernement chinois va donc être confronté à l’implosion de son système financier porté par la dette stratosphérique du shadow banking (une pratique connue de tous les régulateurs du risque depuis une dizaine d’années), précipitant ainsi une crise économique qui ne peut qu’exacerber les tensions avec les Etat-Unis qui ont refilé les bonnes recettes qui naturellement ont fini par exploser à la figure des Chinois. Comme on sait, un Chinois ne supporte pas de "perdre la face"…Plus sur le shadow banking et ses pratiques ici:

    Cui says these practices in the steel market are potentially explosive because “local warehouses, unlike those four or five well regulated in bonded areas, often provide multiple bills of lading to traders so they can obtain loans from different banks using the same steel inventory.”

    In other words, there’s a lot of hidden leverage all over the place that is very difficult to quantify.
    http://business.financialpost.com/2012/07/19/should-we-be-worried-about-chinas-2-2-trillion-shadow-banking-system/

  14. D’autres pensent que c’est la Russie qui se trouve derrière le complot ukrainien…:

    • La Gaule dit :

      Nous ne devons pas regarder la même vidéo, ou alors un hacker vous a changé la bande son !
      A aucun moment M. Desportes ne parle de complot –sans doute parce qu’il sait fort bien qu’il y a eu complot mais de la part des occidentaux- et encore moins de complot fomenté par les russes, c’est toute l’honnêteté de son intervention.
      Monsieur Desportes parle à propos des russes et de Poutine en particulier de STRATEGIE, et de stratégie classique, de celle que l’on pratiquait au 19ème siècle (c’est dit clairement dans la vidéo) et qui voit « la force créer le droit », au sens où l’entendait Bismarck.
      La stratégie de Poutine, très classique –je le répète comme M Desportes le souligne aussi- consiste à avancer ses pions en utilisant les erreurs et forfanteries de l’adversaire, et, pour cela, à se donner tous les moyens, militaires notamment, de les utiliser. Pour reprendre la comparaison avec Bismarck, la désastreuse guerre de 1870 (pour nous français) n’a pas fonctionné autrement.
      La stratégie implique l’augmentation des budgets militaires (mais M. Desportes aurait pu nous rappeler que la moitié du budget militaire mondial est encore le fait des américains), et la mise au point de stratégies d’attaque prévisionnelles, ce qui, là encore, n’a rien à voir avec un « complot », à moins que vous ne considériez le plan Schlieffen comme un complot militaire allemand de 1914 ?
      Les complots sont voués à l’échec s’ils trouvent en face d’eux une stratégie de force, et si ceux qui les fomentent sont incapables de lui opposer une force comparable.
      Là est peut-être la grande limite des fameuses guerres de propagandedont on parle beaucoup et en lesquelles les américains ont sans doute trop fait confiance, oubliant au passage ce qui avait toujours fait leur succès, en Iran au Chili et ailleurs, leur puissance guerrière et celle de leurs alliés sur place.
      Je vous propose au passage une haute remarquable vidéo, d’un autre personnage de l’UPR (nous sommes nombreux à penser, dans ma famille politique, que les gens de l’UPR sont nos meilleurs ennemis), laquelle fait très bien tant le constat des évènements que l’alternative désormais faite aux américains (les européens ne jouant plus désormais que le rôle de frein à main).
      - La politique de gribouille (dire une chose un jour et faire l’inverse le lendemain) des occidentaux, au nom incertain des « droits de l’homme » est sans doute le signe le plus manifeste de leur désarroi et de leur faiblesse.
      - S’ils vont trop loin dans leur offensive à découvert contre les russes –au-delà des pauvres coups tordus dont ils restent désormais capables- ils n’auront que le choix entre la guerre nucléaire (très improbable même selon M Desportes et à juste titre) et l’apocalypse financière (beaucoup plus probable).
      Article de Géopolintel et vidéo de M Régis Chamagne de l’UPR.

      http://www.geopolintel.fr/article811.html

      • Poutine est présenté comme un adversaire de l’Europe, mais ce sont les mondialistes qui ont préparé cette image pour justifier leur agression. Le système Poutine n’existe que comme réponse à l’agression mondialiste, non comme un système hégémonique en soi qui rêverait de recréer l’URSS dans l’étendue de son influence qui se voulait mondiale à l’époque de la guerre froide. Aujourd’hui force est de reconnaître que l’offensive socialiste internationaliste a basculé du côté de l’Occident mondialiste, alors que la Russie de Poutine incarnerait plutôt le camp patriotique incarnant les valeurs de résistance par rapport à la kabbale permissive promue par les tenants de l’ordre libertaire mondiale. Le Gal Desportes parle des conquêtes de Poutine en Géorgie, en oubliant de mentionner que l’agresseur était bien la Géorgie de Saakachvili appuyée par les Etats-Unis de GW Bush, là encore pendant les JO de Pékin. Et contrairement à ce qu’il prétend, la victoire était loin d’être évidente pour les Russes, comme si Poutine avait voulu attirer les Géorgiens dans un traquenard. La victoire était d’ailleurs tellement peu sûre, que c’est la raison pour laquelle Saakchvili a finalement choisi de tenter l’aventure, misant sur la vétusté du matériel russe pour l’emporter dans une offensive foudroyante. Même raisonnement biaisé pour la Syrie, où l’engagement russe a été provoqué par l’ingérence occidentale et non voulu comme tel par Poutine, qui pensait aussi bien évidemment sauver ses intérêts géostratégiques dans le domaine énergétique, facteur crucial non mentionné par le Gal alors qu’il est l’ossature de la stratégie imaginée par Poutine pour contrer l’Occident.

      • Je remarque aussi que le Gal Desportes reprend à son compte l’argument selon lequel Poutine voudrait ressusciter l’URSS, mythe inventé par les mondialistes occidentaux, parmi lesquels et non des moindres, S. Brzezinski:

        Putin ‘wants to rebuild USSR with Ukraine’ – Brzezinski

        Washington euronews correspondent Stefan Grobe asked: “Dr. Brzezinski, you have been warning against a situation in which Russia would bully Ukraine and destabilise Ukrainian statehood for more than two decades. Did Putin’s action now come as a surprise to you?”

        Zbigniew Brzezinski: “No, not at all, because he has told us things such as, ‘the Collapse of the Soviet Union is the greatest calamity of the 20th century.’ Just think what that means: World War I – millions killed. World War II – millions and millions and millions killed, plus the Holocaust. The Cold War – the possibility of a nuclear disaster for all of humanity. No, no, all of that is not as important as the disappearance of a state in which he was a secret policeman, KGB type. He wants to rebuild the Soviet Union. And Ukraine is the prize. If he can get Ukraine he can have a crack at that undertaking.”

        http://www.euronews.com/2014/03/07/putin-wants-to-rebuild-ussr-with-ukraine-brzezinski/

    • zorba44 dit :

      Ce professeur est avant tout un général. il parle et pense comme un général. Il n’a pas tort quant à l’augmentation des budgets militaires …nécessaires pour s’approprier des richesses en voie de diminution face aux appétits de la démographie;

      Mais il reste bien silencieux quant aux responsabilités US en Irak, Lybie, Syrie …et ailleurs, ce qui affaiblit son discours et sa crédibilité en tant qu’enseignant.

      Jean LENOIR

      • Un général qui parle fort peu des nouvelles armes que sont la guerre de l’information, les techniques psychosociales de manipulation des foules, le contrôle de l’alimentation et de l’énergie, les guerre asymétriques par guérilla interposée, ou les idéologies subversives visant à la démoralisation de l’adversaire par la mutation des valeurs morales vers le collectivisme (cf; l’empire écologique de P. Bernardin). Pas bien fort le général, pourtant les Anglo-saxons ont une longue expérience en matière de stratégie indirecte chère à Suntzu, qui remonte aux guerres régionales visant à déstabiliser le continent eurasiatique (cf. "the great game" de W. Engdhal).

  15. marinette dit :

    bien sur que c’est un complot ; à partir du moment ou les américains mettent leur sales pattes quelque part on peut être quasiment sur que les choses vont dégénérer ; et quand je vois ce con de hollande baisser son froc devant les américains , tout comme l’a fait sarkozy en son temps , je me dis que la france est foutue ;

  16. Garfy dit :

    il dit n’importe quoi ce général tant sur la Russie que sur la Syrie

  17. Les mercenaires de Blackwater ont été aperçus à Donetsk…

    Speculation was growing last night that American mercenaries had been deployed to Donetsk after videos emerged of unidentified armed men in the streets of the eastern Ukrainian city.
    At least two videos published on YouTube earlier this week show burly, heavily armed soldiers with no insignia in the city, which has been gripped by pro-Moscow protests.
    In one of the videos onlookers can be heard shouting ‘Blackwater! Blackwater!’ as the armed men, who wear no insignia, jog through the streets.

    Read more: http://www.dailymail.co.uk/news/article-2576490/Are-Blackwater-active-Ukraine-Videos-spark-talk-U-S-mercenary-outfit-deployed-Donetsk.html#ixzz2vU52sHfl
    Follow us: @MailOnline on Twitter | DailyMail on Facebook

    • Garfy dit :

      Blackwater :

      As well as acting as security contractors, Blackwater are seen by some as a private army that can promote U.S. interests without official military involvement.

      Technically they are a multinational company and can by hired by anyone, but the board of directors includes a number of U.S. establishment figures including John Ashcroft, the former Attorney General, and former NSA chief Bobby Ray Inman.

  18. Is it 1919, all over again, when the capitalists were funding the Bolchevik revolution and the US military was training the Red army?:

  19. Alcide dit :

    Les autorités de Crimée accusent Kiev de vente de l’Ukraine
    Par La Voix de la Russie | Le vice-Premier ministre de Crimée Olga Kovitidi a qualifié exorbitantes les conditions, sous lesquelles Kiev est prête à signer un accord avec le FMI.

    Kovitidi a déclaré qu’un accord préliminaire avec le FMI sur une aide financière, signé par les nouvelles autorités de l’Ukraine, prévoit que le système de transport du gaz du pays deviendra gratuitement la propriété de la société américaine Chevron, et les aciéries seront obligées de transmettre 50 % d’actions à la propriété de la Ruhr allemande. La production de charbon du Donbass sera effectuée par la filiale finlandaise de la compagnie Ruhr.

    Selon Kovitidi, Kiev a également promis de déployer en Ukraine le système de défense antimissile et une base aérienne militaire des États-Unis.
    http://french.ruvr.ru/news/2014_03_09/Les-autorites-de-Crimee-accusent-Kiev-de-vente-de-lUkraine-4379/

    Il s’agit bien d’un coup d’état de la ploutocratie sioniste pour s’approprier ce qui reste des splendeurs de l’Ukraine et de dépecer le pays au profit de quelques sociétés US et sous la dictée de l’abject FMI.
    Il est inconcevable d’imaginer un instant que Poutine va laisser les US y installer une base US et des systèmes antimissiles , c’est un casus belli .

    Je pense aussi que c’est un coup d’état qui visait avant tout la possession de la Crimée pour y raccorder le gaz du MO par le Turquie à travers la Mer Noire et profiter des tuyaux ukrainiens qui alimentent 80% de l’Europe en Gaz , éliminant ainsi le transit de gaz venant de Russie…
    Mais c’est raté

    Car la déstabilisation de la Syrie avait certainement pour but , une détruite , de pouvoir y faire transiter le gaz des émirats à destination de l’Europe ,
    Mais heureusement Assad tient bon, c’est encore raté…

    Résultat:
    La Russie est furieuse , détient toujours le monopole du gaz qui alimente l’EURSS .
    Il y a fort à parier que les robinets vont se fermer à moins que ne soit demandé un paiement en roubles ou en or puisque le dollar a été clairement et publiquement qualifié d’obsolète par la Russie et la Chine.

    Et là le spectacle de l’explosion du dollar et de l’EURSS va commencer , on va bien rigoler.

  20. La Gaule dit :

    J’en profite pour signaler et saluer à la fois le très complet dossier édité par Olivier Berruyer sur l’Ukraine depuis quelques jours sur son blog « Les crises ».
    Berruyer m’agace parfois par son côté « gendre dissident idéal » (et surtout pas vilain facho comme moi), mais là, chapeau ! Du gros boulot et du beau boulot, agréable à lire et bien dosé dans l’impertinence (BHL y a droit à son costard de croisé).

    http://www.les-crises.fr/ukraine-oaodvd-1/
    http://www.les-crises.fr/ukraine-oaodvd-3-2/
    http://www.les-crises.fr/ukraine-oaodvd-3/

  21. brunoarf dit :

    Dimanche 9 mars 2014 :

    Ukraine : 10.000 pro-russes dans la rue à Donetsk, Klitschko annule son meeting.

    Près de 10.000 manifestants pro-russes se sont rassemblés dimanche à Donetsk, fief russophone de l’Est de l’Ukraine, signant une nouvelle démonstration de force et contraignant le leader pro-européen Vitali Klitschko à annuler un meeting.

    La fronde n’est pas restée limitée à Donetsk puisqu’à Lougansk, autre grande ville de l’Est, les manifestants pro-russes ont occupé le siège de l’administration régionale et demandé au gouverneur de démissionner, ont rapporté des médias locaux.

    http://www.romandie.com/news/n/_Ukraine_10000_pro_russes_dans_la_rue_a_Donetsk_Klitschko_annule_son_meeting_RP_090320142311-13-454980.asp

  22. Un reportage très intéressant sur l’action souterraine des ONG en Ukraine et comment elles ont préparé le coup d’Etat:

  23. Alcide dit :

    Deux billets intéressants pleins d’information sur les dirigeants nazis du putsch ukrainien ainsi que sur leurs manières criminelles de traiter la population , crimes considérés EU-corrects bien évidemment approuvés par les ordures des différents gouvernements occidentaux et du politburo non élu de Bruxelles :

    Une Ukraine néo nazie pour saboter …, par Mireille Delmarre
    http://french.irib.ir/analyses/chroniques/item/317456-une-ukraine-n%C3%A9o-nazie-pour-saboter-,-par-mireille-delmarre

    Le pendule ukrainien, par Israël Adam Shamir
    http://french.irib.ir/analyses/chroniques/item/317431-le-pendule-ukrainien,-par-isra%C3%ABl-adam-shamir

    L’EU est clairement une construction fasciste à la solde des banquiers ploutocrates qui ne reculent devant aucun crime pour promouvoir l’asservissement généralisé des peuples par la dette constitué d’argent inventé, à cours forcé et d’usage obligatoire.

  24. Alcide dit :

    Pourquoi les US veulent l’Ukraine ?
    Afin de pouvoir assener une première frappe massive sur la Russie et intercepter la réplique à l’aide des systèmes antimissiles qui doivent être installés au plus près des lancements.
    Dr. Roberts: “Yes, that’s exactly the strategy. We here in the United States don’t hear any real news about the situation in Ukraine — we just here the State Department’s lies. The whole reason for the protests in Ukraine, the whole reason for the coup orchestrated by Washington, was for that purpose — to put missiles in Ukraine….
    http://kingworldnews.com/kingworldnews/KWN_DailyWeb/Entries/2014/3/9_Paul_Craig_Roberts_-_The_World_Is_On_The_Edge_Of_Nuclear_War.html
    Trad:
    http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=en&to=fr&a=http%3A%2F%2Fkingworldnews.com%2Fkingworldnews%2FKWN_DailyWeb%2FEntries%2F2014%2F3%2F9_Paul_Craig_Roberts_-_The_World_Is_On_The_Edge_Of_Nuclear_War.html

    Dieu rend fou ceux qu’il veut perdre.

  25. Les Etats-Unis et l’OTAN veulent la guerre, et celle-à sera nucléaire, vu l’accumulation des provocations américaines vis à vis de la Russie:

    US deploys dozen F-16 fighter jets & nearly 300 service personnel to Poland amid Ukrainian turmoil http://on.rt.com/dy9v3k

  26. La soupe est servie:
    Global Conflict Tracker
    Interactive Guide to U.S. Conflict Prevention Priorities in 2014
    http://www.cfr.org/global/global-conflict-tracker/p32137#!/

  27. brunoarf dit :

    Ukraine : le parti politique Svoboda est un parti néo-nazi.

    Le nom Svoboda signifie "Union Panukrainienne Liberté".

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Union_panukrainienne_%C2%AB_Libert%C3%A9_%C2%BB

    En Ukraine, le nouveau gouvernement compte 6 ministres néo-nazis sur 19. Dans sa jeunesse, un septième ministre fréquentait diverses organisations néo-nazies, dont le « Trident » (Trizub).

    1- Le vice-premier ministre est Oleksandr Sych.
    Membre du Comité exécutif de Svoboda – en charge de l’idéologie…). Il est connu pour ses interventions virulentes au Parlement, sa croisade « anti-avortement », son anti-communisme fervent (sa région Ivano-Frankisvk a fait interdire le PC). Depuis sa nomination, il a déjà proposé une loi sur l’avortement avec une interdiction pure et simple, complète même dans les cas de viol. Il a ajouté une petite phrase :
    "Les femmes feraient mieux d’apprendre à mener un genre de vie pour éviter le risque de viol, y compris éviter la consommation d’alcool et d’être en mauvaise compagnie."

    2- Le Secrétaire du Conseil national de Sécurité et de Défense (organe qui chapeaute le ministère de la Défense et les Forces armées) est désormais Andrei Parubiy.
    Il est avec Oleh Tyahnybok le cofondateur du Parti national-social, ancêtre de Svoboda, dont il fut le leader de sa jeunesse para-militaire. Il a dirigé les forces d’auto-défense à Maidan, gagnant le surnom de “commandant”.

    "L’attente du peuple ukrainien est de sortir de la corruption pour entrer dans l’Union européenne par la grande porte, tous ensemble. Les révolutionnaires de Maïdan sont le cœur et l’esprit de cette résistance qui veut en finir avec ce gouvernement qui refuse l’Europe." [Andrei Parubiy, 19/02/2014, Interview pour Métro]

    3- Le ministre de la Défense est Ihor Tenyukh, membre de Svoboda, 55 ans.
    Formé aux États-Unis, il dirigea les manœuvres conjointes de l’Ukraine et de l’OTAN. Vice-amiral et ancien commandant de la Marine ukrainienne, il a provoqué l’animosité de la Russie en 2008 quand il a ordonné à des navires de bloquer l’entrée de la marine russe dans la baie de Sébastopol pendant la guerre russo-géorgienne.
    Deux ans plus tard, il a été démis de ses fonctions par M. Ianoukovitch. Tenyukh joué un rôle actif lors des manifestations Euromaidan, appelant les membres des forces armées à refuser les ordres «illégaux» des autorités. Sa nomination comme ministre de la Défense a convaincu une partie de la Marine ukrainienne de ne pas reconnaître le nouveau gouvernement et de hisser le pavillon russe.

    4- Le ministre de l’Écologie est Andreï Mokhnyk, député de Svoboda, 41 ans.
    Il n’a aucune compétence en écologie, et est un farouche opposant des énergies renouvelables.
    Cela va peut-être décevoir – comme le notent les médias ukrainiens – les multi-nationales qui avaient signé des accords pour ce type d’énergie, mais cela va rassurer par contre les multi-nationales du gaz, de l’électricité, du pétrole (qui peuvent être les mêmes…).

    "En Égypte, le régime de Moubarak a duré 30 ans. L’Ukraine est dirigée par des personnes qui sont entrées en politique à l’époque de Brejnev – Shcherbytsky. Nous vivons une sorte de période “Moubarak collective”, y compris après les révolutions “orange” et “bleu-blanc”. Ainsi, il existe aujourd’hui en Ukraine les conditions de brassage pour une «troisième révolution» : elle sera à la fois sociale et nationale." [Andrei Mokhnyk, 2011]

    5- Le ministre de l’Agriculture est Ihor Shvaika, député de Svoboda, 38 ans.
    Avocat, il a été accusé par sa femme au moment de son troisième divorce d’avoir enlevé leur fils.
    Il a également comparé la communauté vietnamienne de Kharkiv à une “tumeur maligne” qui absorbe les quartiers et les entreprises ukrainiennes. (Source : ONG ukrainienne Chesno)

    6- Le ministre de l’Éducation et de la Science est Serhiy Kvit.
    Il a fréquenté dans sa jeunesse diverses organisations néo-nazies, dont le « Trident » (Trizub), organisation se revendiquant des groupes collaborateurs pendant la dernière guerre.

    7- Le ministre de la Jeunesse et des Sports est Dmitri Boulatov, membre d’Autodéfense ukrainienne (UNA-UNSO), 35 ans.
    Héros des indignés à crânes rasés pour avoir organisé la logistique sur la place Maidan, il est aussi connu pour ses liens très étroits avec le groupe ultra-fasciste « Secteur Droit ».
    Dommage, Libération a oublié de nous parler de son parti : « Secteur Droit » (UNA-UNSO) est un petit parti néo-nazi créé à Lviv en 1990 ; il se revendique du nationalisme ukrainien qui avait collaboré avec les nazis, et maintient des relations très proches avec le parti néo-nazi NDP.

    http://www.les-crises.fr/ukraine-oaodvd-5-2/

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s