Trois ans après le début de la guerre, la Libye est dans un état chaque jour plus catastrophique

libye-chaos

(Article paru dans L’Opinion, mercredi 5 mars)

"A la veille du troisième anniversaire de la première frappe française contre l’armée de Kadhafi, le 19 mars 2011, une évidence s’impose : la Libye est dans un état chaque jour plus catastrophique. «La situation politique et sécuritaire est très préoccupante» reconnaît-on au Quai d’Orsay, où l’on constate que «la transition (post-Kadhafi, ndlr) a perdu de sa lisibilité». Dit plus crûment : «On ne sait pas ce qu’il va se passer…» Cette inquiétude française est largement partagée par une communauté internationale «très préoccupée» dont, au premier chef, les Etats voisins de la Libye, qui assistent impuissants à l’émergence d’une situation anarchique à leurs frontières.

Tous les observateurs constatent «l’absence d’Etat et d’administrations pour mettre en œuvre les décisions politiques». Comme l’explique un diplomate français, avec un sens remarquable de la litote, «en Libye, les sources de légitimité sont diversifiées». C’est-à-dire que plus personne ne gouverne le pays. Ce «kaléidoscope» comporte aussi bien les institutions officielles, les milices locales issues de la révolution, les groupes religieux, les tribus, etc. «En Libye, le local prime, chaque région, chaque ville, chaque quartier a sa problématique» confirme Patrick Haimzadeh, excellent connaisseur du pays.

Le pouvoir issu de la révolution anti-Kadhafi et des élections générales de juillet 2012 est en lambeaux. Le Congrès général national – le Parlement – n’a pas été capable de rédiger une constitution et ses divisions le paralysent. Son mandat prenait fin le 7 février mais faute d’alternative, il a été décidé de le prolonger. Le Premier ministre Ali Zeidan est en conflit avec le Parlement et sa situation est si mal assurée qu’il a même été enlevé quelques heures en octobre dernier. Deux pseudo-coups d’Etat ont eu lieu en février, mais faute d’Etat, les coups ont fait pschitt… Dimanche soir encore, des manifestants armés ont attaqué le Parlement. Les autorités – si le mot convient – ne disposent pas de la force publique, réduite aux acquêts, et doivent s’appuyer sur des milices, les katibats, issues du soulèvement contre Kadhafi. Dans la capitale, deux groupes armés s’opposent principalement : les katibats de Zintane et de Misrata qui ont joué un rôle déterminant dans la chute du dictateur.

Si la situation reste encore relativement sous contrôle dans l’ouest du pays, la Tripolitaine, il n’en va pas de même dans l’Est, la Cyrénaïque, qui fut le foyer du soulèvement de 2011. Dans la ville de Benghazi, que les bombes françaises ont sauvé des «rivières de sang», un Français a été tué dimanche alors qu’il était en mission pour une entreprise chargée de construire un hôpital. En juillet dernier, le consul honoraire français avait déjà échappé à un attentat. Sur la centaine de ressortissants français toujours en Libye, plus aucun ne séjourne dans cette région. «Il y a des assassinats tous les jours,» indique Patrick Haimzadeh qui rappelle que sept Coptes, des Egyptiens chrétiens, ont été récemment égorgés. «Les groupes islamistes veulent empêcher toute reconstruction étatique et établir de petits émirats», affirme-t-il. Les djihadistes radicaux, qui alimentent la résistance contre le régime Assad en Syrie, sont installés dans trois sites principaux : Derna, certains quartiers de Benghazi et Syrte, l’ancien fief de Kadhafi.

Dans le grand Sud du pays, personne ne sait vraiment ce qu’il se passe. Les services occidentaux parlent de la présence de camps djihadistes, qui serviraient de base arrière pour leurs actions dans toute la bande saharo-sahélienne, jusqu’au Mali. Patrick Haimzadeh relativise cet alarmisme et y décèle surtout des affrontements communautaires opposant Arabes, Touaregs, Toubous en fonction de leurs liens avec l’ancien régime.

Jusqu’alors, la Libye ne possédait qu’un seul atout, le pétrole, mais ce secteur est en crise grave au point que les caisses de l’Etat sont dégarnies. Alors que la Libye de Kadhafi exportait environ 1,5 million de barils/jour, les experts estiment que les exportations se situent aujourd’hui vers 300.000 barils/jour. Les coupures électriques sont fréquentes et l’essence manque dans les stations-service. Enfin, le gel des avoirs financiers, considérables, n’a toujours pas été levé, car les autorités ne savent pas dire à qui doit revenir l’argent. «La Libye s’est installée dans une économie de la pénurie et de la violence», juge Patrick Haimzadeh. «Et je ne vois pas ce qui pourrait inverser cette tendance»."

Jean-Dominique Merchet, L’Opinion.fr, le 10 mars 2014

Rappel : Eric Zemmour : "Kosovo, Afghanistan, Irak, Libye, Mali, Syrie… C’est toujours le même film"

About these ads

À propos de Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 49 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cette entrée, publiée dans Actualités, Economie, est taguée , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien.

14 réponses à Trois ans après le début de la guerre, la Libye est dans un état chaque jour plus catastrophique

  1. Pingback: Trois ans après le début de la guerre, la Libye est dans un état chaque jour plus catastrophique - gastraudiome

  2. Un premier sondage sur les intentions de vote qui en dit long:

    Intentions de vote – ensemble des français – sondage Le nouvel Economiste/Opinion Way – 11/03/14

    La liste Lutte Ouvrière soutenue par Nathalie Artaud 1%
    La liste Nouveau Parti Anticapitaliste soutenue par Philippe Poutou 3%
    La liste Front de Gauche soutenue par Jean-Luc Mélenchon 9%
    La liste Nouvelle Donne soutenue par Pierre Larrouturou 1%
    La liste PS soutenue par Harlem Désir 17%
    La liste Europe Ecologie – Les Verts soutenue par Emmanuelle Cosse 7%
    La liste d’union du Modem et de l’UDI soutenue par Jean-Louis Borloo et François Bayrou 9%
    La liste UMP soutenue par Jean-François Copé 22%
    La liste d’union Mvmt pour la France/Debout la République soutenue par Ph.de Villiers et N.Dupont-Aignan 4%
    La liste Force Vie soutenue par Christine Boutin 1%
    La liste Europe Citoyenne soutenue par Corinne Lepage 1%
    La liste Nous Citoyens soutenue par Denis Payre 0%
    La liste du Front National soutenue par Marine Le Pen 21%
    Une autre liste 4%
    N’expriment pas d’intention de vote 19%

    http://www.lenouveleconomiste.fr/un-premier-sondage-sur-les-intentions-de-vote-qui-en-dit-long-21921/

  3. Tofinou dit :

    Que fait BHL??

  4. xavib dit :

    J’espère que Sarkozy tombera sur l’affaire libyenne. Avoir démoli la Libye, bombardé les populations et fait tuer Kadhafi après lui avoir déroulé le tapis rouge à l’Elysée et avoir accepté ses 50 millions de dollars (plus ?) pour financer sa campagne présidentielle de 2007…

    Mais y a-t-il encore une justice dans ce pays ? J’en doute fort.

    • THEOPT NEWZE dit :

      Punition exemplaire pour le sang sur les mains voleuses, devoir minimum de justice …réparations à la Lybie et aux martyrs de tous les pays, bannissement hors de la France (vers la Hongrie)
      Justice ? Là est la question !

  5. Pingback: Trois ans après le début de la gu...

  6. Pingback: Trois ans après le début de la guerre, la Libye est dans un état chaque jour plus catastrophique par Jean-Dominique Merchet | Pour un débat sur le libre-échange et sur l'euro…

  7. Pingback: Trois ans après le début de la guerre, la Libye est dans un état chaque jour plus catastrophique par Jean-Dominique Merchet | Forum Démocratique

  8. Alcide dit :

    Désolé pour ce copié , il est peut-être important de connaître le contenu de cette lettre.Que ce soit en Libye ou en Tchécoslovaquie , le processus et les intervenants sont de la même mouvance.

    Ukraine/Kiev : Coup d’Etat et alliance Sionistes/ Néo Nazie, par Mireille Delmarre
    IRIB-Yatsenyuk, Yats le Yid le favori des US/UE et La Brute Néo Nazie Tyahnybok
    chef du parti Svoboda une alliance contre nature ? Yats le bankster Yid sa tribu d’oligarches et politiciens véreux se sont emparés par la force à Kiev de la direction politique du pays en tandem avec les Néo Nazis qui se sont eux appropriés les postes clés de la défense et de la sécurité. Des dirigeants de la communauté Juive ukrainienne ont envoyé une lettre ouverte à Poutine prenant ouvertement partie pour les putschistes et le bankster juif nommé premier ministre et portant des accusations extrêmement graves contre la Russie et son Président. Si ce coup d’état tourne mal de possibles retombées négatives sont à prévoir et que ces Juifs ukrainiens supporters de ce coup d’état ne viennent pas ensuite pleurer à «l’antisémitisme». Qu’ils assument les conséquences de leur prise de position antidémocratique pro néo nazie.Le parlement ukrainien corrompu illégitime issu du coup d’état organisé par l’axe ultra libéral US/UE et son bras armé l’OTAN a nommé comme premier ministre un ancien technocrate de la Banque Mondiale le millionnaire juif ukrénien, Arseniy Yatsenyuk – Yats comme l’appelle l’instigatrice du coup d’état l’assistante secrétaire d’état US, Mrs Fuck l’UE Victoria Nuland, et sa comparse de l’UE C. Ashton.

    Yats le Yid est l’homme de paille choisi par l’UE/US pour faire tomber l’Ukraine dans le giron ultra libéral de la mondialisation tant pis si les Ukrainiens en paient le prix fort en se paupérisant encore un peu plus.

    Yats le Yid est membre du parti de Yulie Tymoshenko – envoyée en prison pour corruption détournement de fonds et autres crimes financiers– le parti Fatherland. Avant le coup d’état concocté à Washington et Bruxelles Yats le Yid ancien technocrate de la Banque Mondiale millionnaire a servi la Révolution Orange comme ministre des finances porte parole du parlement ukrainien et ministre des affaires étrangères avant l’élection en 2010 de Yanukovych l’actuel président légitime qui lui aussi corrompu n’a pas su défendre les intérêts de l’Ukraine et de son peuple.

    Depuis la chute de l’ex Union Soviétique l’Ukraine est tombée entre les mains – avec l’aide du NED,de Sorros, de la CIA et consorts- de politiciens tous plus corrompus les uns que les autres.

    Outre Yats le Yid d’autres oligarches juifs ont été nommés par les putschistes et leurs complices à des postes administratifs de haut niveau ( ex :pour la région de Dnepropetrovsk Igor Kolomoysky nommé gouverneur à Donesk Sergey Taruta ect…)

    Yats le Yid est un ardent défenseur de l’entrée de l’Ukraine dans l’UE et va livrer sur un plateau d’argent ce pays aux banskers et autres kleptopathes internationaux dont il fait partie.

    L’Ukraine est sur le point de faire faillite si ce n’est déjà fait. D’où le voyage de Yats le Yid aux US d’abord pour se faire adouber homme de paille d’Obama chef de la dictature ultra libérale US/UE et consorts et discuter avec la Banque Mondiale et le FMI d’une aide financière substantielle en contrepartie de réformes structurelles qui va faire plonger le peuple ukrainien encore un peu plus profondément dans la misère.

    Pour le FMI les banksters et les kleptocrates des multinationales l’Ukraine ses terres fertiles – plus d’1/4 de la production agricole de l’ex Union Soviétique- ses fermes et leurs importantes productions de blé et autres céréales, lait et légumes dont la majorité sont exportés, ses industries métallurgiques (tuyauteries, équipements de forage) d’exploitation minière etc…) ses ressources en gaz de schiste…est très convoitée.

    Après la chute de l’ex Union Soviétique et l’indépendance de ses ex républiques toute cette racaille de la finance des banques et autres prédateurs avaient espéré une rapide libéralisation et privatisation. Cela ne s’est pas produit assez vite à leur goût d’où ce coup d’état pour hâter leur main mise sur l’Ukraine et la nomination du millionnaire Yats le Yid le mignon des banksters comme premier ministre.

    Au moment de son indépendance l’Ukraine était pourtant l’une des 10 nations les plus développées d’Europe de l’Est. Mais les dirigeants corrompus ont signé un mémorandum avec le FMI satisfaisant les demandes des oligarches au détriment de la grande majorité des Ukrainiens et pour payer les dettes en temps voulu il a fallu procéder à des réformes structurelles avec augmentations de gaz électricité et autres comme conséquences.

    L’alliance de Yats le Yid avec la brute Néo Nazie Tyahnybok chef du parti Svoboda n’a rien d’étonnant chacun aura sa part dans le pillage des richesses de l’Ukraine et la paupérisation croissante de la majorité des Ukrainiens.

    La moitié des Ukrainiens et pas seulement ceux de Crimée ne reconnaissent pas Yats le Yid son gang néo nazi comme gouvernement légitime et sa bande d’oligarches parachutés gouverneurs pour mieux piller au plus prés des richesses de l’Ukraine.

    Les milices néo nazies -de mèche avec le bankster Yats le Yid et ses parrains occidentaux – sont aux postes stratégiques ( armée police sécurité intérieure) pour empêcher un réel soulèvement populaire contre la pauvreté la misère,

    Quiconque s’imagine que Yats le Yid/Yatsenyuk et ses gros bras fascistes tous arrivés au pouvoir grâce à ce coup d’état soutenu par les US/UE/OTAN va permettre le déroulement d’élections libres démocratiques en Ukraine se fait des illusions. Ils n’ont pas hésité par exemple à envoyer leurs milices néo nazies pour mater les manifestations pro russe à Donestsk dans l’Est de l’Ukraine une ville très industrialisée très liée économiquement à la Russie à proximité.

    Yats le Yid/Yatsenyuk a menacé d’envoyer l’armée ukrainienne dans l’Est et le Sud du pays mais en fait ni lui ni ses alliés néo nazis ne contrôlent réellement la situation sur le terrain.

    Yats le Yid et le gang de putschistes néo nazis a reçu le soutien de plusieurs dirigeants juifs ukrainiens. Ils ont écrit une lettre ouverte au président de la Russie Vladimir Poutine publié sur le site du Congrés Juif Euro Asie exigeant qu’il retire ses troupes d’Ukraine et affirmant qu’il n’y avait aucun «antisémite» chez les putschistes. Selon leur lettre c’est au contraire en Russie qu’il y a le plus de sentiment anti juif.

    « Les citoyens d’Ukraine parlant russe ne sont ni humiliés ni discriminés leurs droits civiques ne sont pas limités …les accusations d’une « ukrainisation forcée » et d’interdiction de la "langue russe" communément répandues dans les médias russes sont dans la tête de ceux qui les ont inventées. Votre certitude d’une augmentation de l’antisémitisme en Ukraine ne correspond pas non plus aux faits réels. Il semble que vous ayez confondu l’Ukraine avec la Russie où les organisations juives ont remarqué un accroissement des tendances antisémites l’année dernière…. »

    Ces dirigeants communautaristes juifs vont encore plus loin dans leur lettre affirmant que la seule menace réelle que doit affronter le peuple ukrainien dont la communauté juive vient de la Russie et de Poutine en particulier.

    « Malheureusement, nous devons admettre que ces derniers jours la stabilité dans notre pays a été menacée. Et cette menace vient du gouvernement russe principalement – de vous personnellement…C’est votre politique d’incitation au séparatisme et la pression brutale faite sur l’Ukraine qui nous menacent et tous le peuple ukrainien dont ceux qui vivent en Crimée et dans le Sud Est ukrainien. »

    De plus toujours selon la lettre l’opposition ukrainienne dont les manifestations ont conduit au renversement de Yanukovich n’ont parmi eux aucun élément antisémite malgré les affirmations de Moscou.

    « Ils essaient de nous effrayer – et continuent leurs tentatives- avec « les supporters de Bandera et les « Fascistes » essayant de briser l’unité de la société ukrainienne avec des pogroms juifs. Oui nous avons bien conscience que l’opposition politique et les forces des manifestations sociales qui ont permis les changements pour le meilleur sont composés de différents groupes. Mais même les plus marginaux n’osent pas manifester d’antisémitisme ou d’autre comportements xénophobes. Et nous savons parfaitement que les très rares nationalistes sont bien contrôlés par la société civile et le nouveau gouvernement ukrainien – ce qui est loin d’être le cas pour les néo nazis russes qui sont encouragés par vos services de sécurité »

    La lettre accuse aussi Poutine de fabriquer la crise et de croire les « mensonges » que lui a dit Yanukovich après avoir été chassé du pouvoir.

    « Vous avez sciemment choisi des mensonges et diffamations dans la masse des informations sur l’Ukraine et vous savez trés bien que la déclaration de Yanukovich concernant ce qui s’est passé après que l’accord ait été signé ( avec la Russie ndlt)… »Kiev est remplie d’hommes armés qui ont commencé à démolir des immeubles des lieux de prières des églises. Des personnes innocentes ont tout simplement été volées et tuées dans la rue… » tout ceci n’est qu’un tas de mensonges du premier jusqu’au dernier mot »

    S’autorisant à tutoyer le président russe Vladimir Poutine en l’appelant par son petit nom ils ont le culot de lui demander de retirer ses troupes et de s’abstenir de semer la discorde en Ukraine.

    « Vladimir Vladimirovich nous apprécions beaucoup votre inquiétude concernant la sécurité et les droits des minorités nationales ukrainiennes. Mais nous ne souhaitons pas être «défendus» par la partition de l’Ukraine et l’annexion de son territoire. Nous vous appelons fermement à ne pas intervenir dans les affaires internes de l’Ukraine de faire rentrer les forces armes russes dans leurs casernes et d’arrêter d’encourager le séparatisme pro russe »

    Cette lettre a été signée par

    Josef Zisels President de l’Association des Communautés et Organisations Juives d’Ukraine et Vice President executif du Congres des communautés nationales d’Ukraine ;

    Alexander Suslensky, Vice President de la Confederation Juive d’ Ukraine;

    Andrei Adamovsky, Vice President ode la confederation Juive d’Ukraine;

    Le Rabin Alex Dukhovny, rabin en chef des Juifs réformistes d’Ukraine;

    Le Rabin Reuven Stamov, chef du la counauté Masorti d’Ukraine.

    A l’évidence ces responsables juifs ne sont pas dans une situation de déni. Ils sont clairement de parti pris soutiennent le coup d’état de Yats le Yid et son gang de Néo Nazis. Ils portent des accusations extrêmement graves contre la Russie et son Président Vladimir Poutine qu’ils s’autorisent à appeler familièrement par son petit nom.

    Si ce coup d’état tourne mal de possibles retombées négatives sont à prévoir contre ces responsables juifs ukrainiens et leurs ouailles supporters de ce coup d’état. Alors que ces Juifs ukrainiens ne viennent pas ensuite pleurer à «l’antisémitisme» qu’ils auront eux-mêmes provoqué.

    Ce n’est pas à une minorité fusse-t-elle juive de prendre partie pour des actes d’extrême violence ayant entraînés la mort de dizaines d’Ukrainiens et de s’en prendre violemment par le biais de cette lettre ouverte au président de la Russie visant à travers lui le peuple russe.

    Certains Juifs ukrainiens ont choisi leur camp celui du coup d’état des banksters et leurs milices néo nazies qu’ils en assument les conséquences.

    Extrait de :

    http://french.irib.ir/analyses/chroniques/item/317916-ukraine-kiev-coup-d%E2%80%99etat-et-alliance-sionistes-n%C3%A9o-nazie,-par-mireille-delmarre

  9. Alcide dit :

    Une info importante sur l’Ukraine, que l’on ne verra pas dans les médias corrompus et qui sera supprimée par la censure sur des sites comme 24hGold.( Tout ce qui concerne les tireurs du Maïdan est censuré ainsi que les déclarations de Nuland )

    Kiev : Les coups de feu sur les manifestants étaient tirés depuis le bureau du « commandant du Maïdan » (diplomate)

    Par La Voix de la Russie | Le feu sur les participants aux protestations et les membres des forces de l’ordre à Kiev était mené depuis le bureau du soi-disant « commandant du Maïdan » qui s’est retrouvé à l’heure actuelle à la tête du Conseil de sécurité d’Ukraine, a déclaré l’ambassadeur de Russie à l’ONU Vitali Tchourkine. La déclaration a été faite jeudi au cours d’une réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies.

    « Les actes de violence commis à Kiev demandent une enquête internationale minutieuse », a-t-il noté ayant averti que « l’information d’après laquelle les mêmes provocateurs avaient tiré aussi bien sur les membres des forces de l’ordre que sur les manifestants faisait revoir de fond en comble le tableau présenté par la propagande de Kiev et occidentale ».

    Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_03_14/269269372/

  10. Alcide dit :

    Je suis désolé si j’encombre avec de long copié mais je pense qu’il y a un très sérieux problème en Europe, que la direction est clairement dictatoriale voire fasciste, que l’association reconnue des sionistes et des nazis pour commettre un putsch dans le sang de centaines de victimes civiles et de policiers et ensuite de tout faire pour le cacher aux peuples d’Europe est un événement majeur , que l’heure est grave.
    La démocratie ne peut exister que dans la connaissance des faits et l’expression des différents points de vue.

    Danny le pédophile vert et Rebecca Harms ont voulu interdire l’ancien chancelier allemand Gerhard Schröder de pouvoir s’exprimer sur la Crimée et sur l’Ukraine en faveur de la Russie, en tentant d’ajouter une demande contre l’ex-chancelier dans une résolution votée ce jeudi 13 mars condamnant la Russie en Ukraine.

    Lors d’une conférence organisée par le journal die Zeit, Gerhard Schröder avait dénoncé la politique européenne menée contre Vladimir Poutine, refusé de condamner la politique du Kremlin et dit que les responsables de la Commission Européenne à Bruxelles ne comprennent pas que l’Ukraine est un pays divisé culturellement et qu’on ne peut pas agir de la sorte. Les dires de Gerhard Schröder ont déplu aux députés des Verts. L’attitude de Daniel Cohn-Bendit, qui ne se représente pas aux nouvelles élections du Parlement Européen, surprend car c’est la première fois qu’un parlement souhaite interdire la prise de parole d’un ancien chef de gouvernement.

    Schröder et la Russie. Daniel Cohn-Bendit reproche à l’ancien chancelier de défendre des intérêts pro-russes car il travaille pour Gazprom. Les récentes déclarations sur le conflit en Crimée de Schröder, ami de Vladimir Poutine et président du conseil d’administration de Nord Stream AG dont la majorité des actions sont détenues par Gazprom, ont fait dire à Daniel Cohn-Bendit : « Qui va arrêter Gerhard Schröder ? Ce type est un scandale permanent ! Il est salarié de Poutine et donne des conseils qui, comme par hasard, sont favorables à Poutine. Il a le droit d’être payé par Poutine, mais qu’il la ferme ! » . Gerhard Schröder avait déclaré : « les décisions de l’Union européenne prises sur la crise en Ukraine sont de graves erreurs et montrent un manque de compréhension de la région ». Pour le Parlement Européen, c’est la Russie qui est l’agresseur et qui a envahi la Crimée. Gerhard Schröder a expliqué que l’Allemagne et l’OTAN ont bombardé dans le passé un pays souverain durant la guerre en Yougoslavie sans qu’il y ait eu une résolution du Conseil de sécurité et a mis en garde de s’attaquer à Vladimir Poutine. « Nous aussi durant mon mandat, nous avons violé le droit international en bombardant la Serbie », a lancé l’ancien chancelier. Le rapprochement fait sur la guerre en Yougoslavie et la Crimée a été dénoncée par Angela Merkel, qui persiste à vouloir mettre en place des sanctions économiques contre la Russie.

    Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_03_14/Quand-Cohn-Bendit-veut-interdire-Schr-der-de-s-exprimer-sur-l-Ukraine-3594/

  11. Pingback: Trois ans après le début de la guerre, la Libye est dans un état chaque jour plus catastrophique | Prêchi-Prêcha

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s