Des fraudes massives chez Lehman Brothers, cause de la crise financière !

Deux ans d’enquête menée par l’expert judiciaire Anton Valukas sur les comptes de Lehman Brothers ont abouti à la rédaction d’un rapport de 2200 pages qui se révèle accablant. Non seulement la direction de la banque est accusée d’avoir trempé dans des manipulations comptables à grande échelle afin de dissimuler les pertes, mais les autorités chargées de l’audit et de la supervision, Ernst & Young, le Trésor américain et la Fed, n’ont pas bougé. « Où étaient les régulateurs ? »

Selon Dylan Ratigan, le journaliste qui anime l’émission de MSNBC, le tsunami financier qui a ruiné les Etats-Unis et l’économie mondiale « n’est en aucun cas un accident, mais au contraire l’un des plus grands crimes jamais commis par un groupe de personnes, avec la complicité du gouvernement américain ». Il trouverait son origine dans le camouflage des pertes de Lehman grâce au mécanisme dit des « Repo 105 » (jusqu’à 50 milliards de dollars étaient empruntés en échange d’actifs pourris, le temps de présenter le bilan). La vérité a éclaté lorsque la Citibank et JP Morgan ont décidé de réclamer davantage de garanties, provoquant l’effondrement du 15 septembre 2008.

[Lire également le papier de Zero Hedge]

 

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Des fraudes massives chez Lehman Brothers, cause de la crise financière !

  1. Jean LENOIR dit :

    Bonjour Monsieur Demeulenaere,

    Vous êtes un homme courageux et je le suis également. Le jour où je recevrai des petites boîtes noires avec une croix je vous le ferai savoir.

    Bon c’est clair, le monde est dirigé par des voyous. Ces voyous ne risquent même pas d’attraper un pruneau comme ceux qui attaquent les fourgons blindés et qui finalement ne mettent pas en péril, eux, l’ensemble de l’humanité.

    J’aime bien le système chinois, une balle dans la nuque pour les criminels financiers. Ceci dit 150 années de prison, c’est plus subtil mais cela est payé par le contribuable.

    A quand les menottes pour Greenspan, Bernanke et bien sûr pour les dirigeants de Lehman Brothers, tristes pieds nickelés des temps modernes mais autrement plus néfastes, en fait criminels contre l’humanité.

  2. vampires dit :

    Une preuve de plus des liens incestueux qui existent entre les milieux d’affaires et les milieux politiques.

    Après Goldman Sachs dont on sait qu’elle a des hommes à tous les postes clés de l’administration américaine (jusque dans l’entourage proche d’Obama) et qui trafique dans tous les sens… Lehman Brothers qui pour ses agissements délictueux a bénéficié de la complicité de la Fed et du gouvernement…

    Comme le dit le procureur de New York dans la vidéo on n’a toujours pas tiré la leçon des affaires Enron et AIG !

    Ce qui est très grave, au-delà du montant des sommes frauduleuses, c’est que ces vampires savaient qu’ils allaient provoquer une énorme catastrophe financière ! Mais ils n’en avaient cure… On peut même se poser la question de savoir s’ils n’ont pas fait ça pour pouvoir spéculer sur la dégringolade du titre et des marchés en général.

  3. Jean LENOIR dit :

    Tout à fait d’accord avec vous, les gens de la mafia font de l’argent de tout, pourvu que l’engrais soit de l’argent et que la récolte soit de l’argent.
    Ils ne savent sans doute pas ce qui est arrivé à Crésus… L’argent comme l’or ne nourrit pas : seul le travail de production alimente l’homme et ces pourris tuent les capacités d’investir dans le travail et non dans le casino permanent où ils jouent de concert (ce qui est interdit, mais qu’est ce qui est interdit pour les maffiosi ?).
    J’aime votre pseudo, il est résume toute la situation. On m’a appris la vertu du travail et la maladie de l’assistanat, mais on ne m’avait pas appris qu’on pouvait croire mener le monde par les tripatouillages. En fait ces gens sont de vulgaires petits cons, dotés de costume cravate ou de tailleurs Chanel.

    Beurk : avec tous mon mépris à eux et je ne leur jetterai pas le moindre regard le soir de leur grand soir

  4. affolant dit :

    c’est un énorme SCANDALE car des milliards ont été détournés… ont engraissé les dirigeants…. des millions d’emplois, d’entreprises, de gens ont été frappés par ce crash mondial…. et personne chez LEHMAN BROTH. n’est en prison !!!

    c’est tout un système qui est véreux, corrompu, vermoulu et Obama qui fait SA réforme de la santé mais ne touche à RIEN dans un système financier et capitalistique qui ruine le monde entier !

  5. marrant dit :

    Nouveau rebondissement dans l’affaire Lehman : en fait la SEC et la Fed de New York étaient au parfum des magouilles de Lehman dès mars 2008, en clair PLUS DE 6 MOIS AVANT LA FAILLITE !!
    Le plus drôle c’est que c’est Merrill Lynch qui avait dénoncé ses confrères aux régulateurs… mais les policiers de la finance n’ont rien fait !!

    http://warrantmarrant.blog.capital.fr/index.php?action=article&id_article=424444

  6. A.F. dit :

    Trouvé sur le site Investigation financière qui a épluché le rapport de Valukas : « En pleine faillite de Lehman Brothers, la Banque de France lui prêtait du cash ! »

    http://investigationfin.canalblog.com/archives/2010/03/19/17291643.html

    Extrait :

    « Que lit-on dans le volume 3, page 928 ?

    Que la Banque de France a terminé une transaction Repo 105 en Septembre 2008 !

    Puis, en note de bas de page, on comprend que c’est le 16 septembre (soit le lendemain de la faillite de Lehman Brothers) que le Repo s’est terminé (mail du 17 septembre 2008 indiquant que le Repo 1005 s’est terminé hier).

    Pourquoi et comment la Banque de France a-t-elle pu être impliquée avec la banque américaine Lehman Brothers dans un tel deal ? Pour quel montant et quelle durée ?

    En page 878 du rapport, alors que les Repos normaux ont une échéance d’une journée (overnight), les deals de type Repo 105 ont une durée de 7 à 10 jours.

    N’est-il pas probable que l’intervention de la Banque de France est liée à une opération avec une banque française ? Pour la protéger ?

    Car j’ai du mal à imaginer une opération justifiant que la Banque de France prête du cash contre remise de titres à Lehman Brothers, surtout en septembre 2008, sans qu’un établissement financier français ne soit concerné ! »

    Le site Investigation financière pense que cette banque française pourrait être le Crédit Foncier…

  7. tommy dit :

    s’il n’y avait que ça…. mais il y a tant d’autres énormes scandales financiers ! GS, AIG, etc.etc.

  8. Sam dit :

    oui d’ailleurs le Wall Street Journal vient de révéler que 18 très grandes banques US (JP Morgan, Goldman Sachs, Morgan Stanley, Citigroup, Bank of America, etc. etc) se prêtent entre elles juste avant l’heure des bilans pour améliorer leurs comptes… une sorte de Repo, quoi !
    Enorme scandale dont personne ne parle dans la presse classique… qui a permis à ces banques de réduire artificiellement leur niveau d’endettement de 42% en moyenne !!! Et ça dure depuis 5 trimestres :

    http://online.wsj.com/article/SB10001424052702304830104575172280848939898.html

  9. patrick_56 dit :

    La faillite Lehman a coûté 1 milliard de dollars en honoraires !

    Reuters. 16/10/2010 – Les honoraires de l’armée de juristes, d’avocats, de conseillers et de banquiers qui sont intervenus dans le cadre de la faillite de Lehman Brothers, en septembre 2008, ont atteint la somme record d’un milliard de dollars.

    La compagnie financière rapporte en moyenne 40 millions de dollars par mois à ces intervenants, le milliard a donc été dépassé le mois dernier.

    Cette somme reste certes modeste au regard des 639 milliards d’actifs qu’elle gérait au moment de sa faillite, mais elle est supérieure au produit intérieur brut de l’Etat de Sainte-Lucie, dans les Caraïbes.

    Les honoraires continuent à augmenter quotidiennement au détriment des créanciers qui cherchent à récupérer leur dû, estiment les experts.

    Caroline Humer, Jean-Philippe Lefief pour le service français

  10. Vincent dit :

    Bonjour monsieur, je regardais votre nuage de mots et je suis étonné de ne pas y voir le mot « fraude » d’une grosseur au moins égale au mot « Etats-unis ».

    Comment cela se fait-il ?

  11. Votre remarque est très juste, c’est le mot – avec celui de mensonge – qui depuis quelque temps me vient à l’esprit quand je pense à ce pays et à ses dirigeants, qu’ils soient économiques, politiques ou financiers.

    Tout semble truqué et corrompu, cela ressemble à la chute d’un empire qui refuserait de se voir disparaître…

    Empire finissant ou république bananière, peu importe. Voyez cette intervention du sénateur du Vermont Bernie Sanders : elle montre bien que le sens de l’intérêt général a largement disparu aux Etats-Unis, une toute petite oligarchie captant l’essentiel des richesses du pays aux dépens des classes moyennes et populaires, qui tombent dans la misère :

  12. Une vidéos « bonus » (en anglais) sur le même sujet : Remove Bernanke

    Et ici l’aveu d’Alan Greenspan : « Les banques ont volé »…

  13. Dan dit :

    Ma petite contribution au thème de la fraude chez nos « amis » Yankees…qui sont en fait de vrais hypocrites et de parfaits salauds : un article du New York Times qui montre que les Etats-Unis interdisent à leurs alliés de commercer avec les pays « terroristes » mis sur « liste noire », mais ne gênent pas pour faire de juteuses affaires avec eux en coulisses ; avec l’Iran par exemple…

    http://www.nytimes.com/2010/12/24/world/24sanctions.html?_r=4&hp

  14. Dan dit :

    L’enquête sur la faillite de Lehman Brothers piétine.

    L’enquête des autorités américaines sur la faillite de la banque Lehman Brothers piétine et pourrait ne déboucher sur aucune inculpation, a rapporté samedi le Wall Street Journal.

    Les enquêteurs butent « sur des obstacles décourageants » et leur travail pourrait s’achever « sans qu’aucune poursuite pénale ou civile ne soit lancée contre les anciens dirigeants de la banque », écrit le quotidien des affaires sur son site internet, citant des sources proches du dossier.

    « Depuis quelques mois », les responsables de la SEC, la commission des opérations de Bourse américaine, « sont de plus en plus sceptiques sur le fait qu’ils arriveront à prouver que Lehman a enfreint la loi en utilisant une manoeuvre comptable » pour faire croire à son désendettement, ajoute l’article.

    Les enquêteurs ont concentré leurs travaux sur le « Repo 105 », procédure comptable permettant de faire sortir du bilan d’une entreprise des titres qu’elle détient en portefeuille pour une courte période.

    « Problème majeur: cette manoeuvre comptable, bien que sujette à controverses, n’est pas nécessairement illégale », écrit le Wall Street Journal.

    Selon un rapport rendu en 2010 par un expert chargé par la justice américaine d’étudier les causes de l’effondrement de Lehman Brothers en septembre 2008, la banque est parvenue à faire baisser le total de son bilan de 38,6 milliards des dollars au quatrième trimestre 2007, 49,1 milliards au premier trimestre 2008, et 50,39 milliards de dollars au trimestre suivant (le dernier avant sa faillite) en utilisant le « Repo 105 ».

    Elle passait ainsi dans sa comptabilité des opérations de pension sur titre comme des ventes. Cela permettait de faire disparaître du bilan de la banque des titres qu’elles détenait en portefeuille pendant quelques jours à la fin du trimestre, de façon qu’ils n’apparaissent pas au moment de l’arrêté des comptes.

    La baisse du niveau du bilan de la banque faisait baisser mécaniquement son ratio d’endettement, à l’heure où celui-ci inquiétait les marchés, faisant apparaître sa situation meilleure qu’elle n’était en réalité.

    Mais ce ratio remontait invariablement quelques jours après le début du nouveau trimestre lorsque Lehman récupérait les titres souvent invendables qu’elle avait confiés en pension à un tiers.

    AFP le 12/03/2011

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s