Pétrole : grave pénurie en 2015 selon un rapport de l’armée américaine

D’ici 2012, les réserves de production excédentaires auront totalement disparu et dès 2015, il manquera environ 10 millions de barils/jour (pour une demande mondiale de 85 millions aujourd’hui)… Les conclusions d’une étude du «Joint Forces Command» de l’armée américaine, citée par le Guardian, sont alarmantes. «Bien qu’il soit difficile de prévoir précisément les conséquences économiques, politiques et stratégiques de cette pénurie, elle réduirait certainement les perspectives de croissance, à la fois dans le monde développé et dans les pays émergents. Un tel ralentissement économique exacerberait d’autres tensions irrésolues, entraînerait les Etats fragiles et faibles sur le chemin de l’effondrement et aurait peut-être de graves conséquences économiques pour la Chine et pour l’Inde».

L’armée américaine est le premier consommateur unique de pétrole dans le monde, l’enjeu est d’importance pour elle. Mais comme le souligne le Guardian, cet avertissement est le dernier d’une longue série à faire du peak oil (pic pétrolier) non plus une lointaine menace, mais un risque immédiat. Malgré les débats souvent très vifs entre experts, et la position pour le moins prudente de l’AIE (Agence Internationale de l’Energie), accusée par certains d’avoir sciemment minimisé les risques de pénurie, l’ensemble des professionnels du secteur, et même les Américains, semblent aujourd’hui s’accorder sur ce point : nous sommes arrivés à la fin de l’ère du pétrole bon marché ; faute de lourds investissements pour trouver de nouveaux gisements et développer des sources d’énergie alternatives, le monde sera très prochainement en manque cruel d’énergie. Avec toutes les conséquences que cela entraîne, notamment sur le commerce mondial.

Une inconnue subsiste cependant : le niveau futur de la demande de pétrole. On connaît les besoins croissants des pays émergents et on imagine mal une brutale inversion de tendance dans ce domaine. Pourtant, en dépit de pronostics officiels délibérément optimistes, l’avenir de l’économie mondiale reste très incertain : quid de la croissance dans les pays développés, de la crise globale de la dette, du fonctionnement des systèmes bancaires et financiers ? Mettons-nous le cap vers une déflation généralisée (à l’exemple de ce que le FMI a récemment considéré comme inéluctable pour la Grèce) ou vers un retour massif de l’inflation, du fait de la création délirante de monnaie par les banques centrales ? Ou vers les deux… En Chine même, l’énorme bulle du crédit atteint aujourd’hui ses limites et pourrait conduire à l’effondrement du système, déjà fragilisé par la réduction des exportations vers les Etats-Unis.

En bref, le scénario reste ouvert, mais une chose semble sûre : parmi toutes les crises, il va falloir compter avec celle de l’énergie…

Sources : The Guardian, ContreInfo

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, Matières premières, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Pétrole : grave pénurie en 2015 selon un rapport de l’armée américaine

  1. peak dit :

    L’armée US « brûle » quelque chose comme 340 000 barils par jour, pas étonnant qu’elle s’inquiète du risque croissant de pénurie !!

    Qui dit pénurie dit aussi hausse du prix…

    http://rawstory.com/news/2007/Military_largest_user_of_energy_in_1115.html

  2. Ernest dit :

    Le niveau de la demande future pose problème, mais il y a aussi l’offre ; comme je le rappelle souvent les réserves officielles ont été « gonflées » par les pays producteurs, notamment de l’OPEP, car du volume annoncé de leurs réserves dépendent et leurs quotas de production et leur pouvoir au sein du cartel.

    D’autre part il faut distinguer les gisements selon leur nature : les champs historiques (émirats, Arabie saoudite) les plus faciles à exploiter seront bientôt à sec ; on se tourne donc maintenant vers les plus compliqués et coûteux… qui ne produisent pas au même rythme que les nappes à fleur de sol…

    Donc il risque d’y avoir un goulot d’étranglement avec ces nouveaux gisements profonds et complexes… les compagnies pétrolières ne pourront pas maintenir l’offre quotidienne au niveau de la demande.

  3. Jean LENOIR dit :

    La question de la pénurie des matières premières non renouvelables revient périodiquement. Elle a existé, dans notre pays pour le charbon… Et lorsqu’il a fallu dissoudre les Charbonnages de France cela a été très coûteux, même si c’était inévitable, puisque nombre de pays se trouvaient avec de grands gisements très facilement exploitables.
    Il est possible d’ailleurs qu’on essaye de tirer encore du charbon de notre pays. Il suffirait que le prix du pétrole, sur la base actuelle de la valeur des monnaies, s’envole à plusieurs centaines de dollars le baril…
    Seulement nous ne sommes plus il y a quarante ans. La problématique est que les énergies non renouvelables se retrouvent de plus en plus non renouvelables.
    Seule chance pour l’humanité, pour nourrir, chauffer et transporter sa population en augmentation exponentielle… surexploiter le soleil, le vent et la force de l’eau pour réussir sa survie.
    Je reste résolument réaliste en pensant que les chances sont minces : à voir l’appétit des banquiers pour les gains en nanosecondes, les cartels de pour tirer tout le jus strictement financier de leurs matières énergétiques avec des oeillères sur tout le reste sauf pour les Ferrari et autres tours de Babel stériles… à force de tout cela il ne restera rien pour réussir les vrais paris et les virages technologiques de masse dont nous avons un urgent besoin.

  4. noemi dit :

    cette situation de pénurie énergétique prévue à terme est due au manque de recherches novatrices appliquées au domaine énergétique…pourtant des solutions existent telles que le gaz à l’eau ou le moteur Pantone mais tout ceci est passé sous silence

    • Garfy dit :

      et il y a plus et mieux encore , mais pas les éoliennes et le solaire – je suis étonnée que personne n’en parle – le moteur à eau, c’était Chambrain – garagiste à Rouen –
      la pénurie (soi-disant) ne sert qu’à faire peur et augmenter le prix

  5. narcia23 dit :

    bonjour à tous!

    Où va donc le pétrole?

    On a beau fermer les yeux le krach pétrolier semble être inévitable…
    Alors à réfléchir pour ceux qui voudraient investir dans l’or noir…
    Si cela vous intéresse, MoneyWeek vient de publier sur son site un article à ce sujet : Pétrole : “le krach est inévitable

    Je doute effectivement que les réserves soient aussi inépuisables que ce que l’on aimerait nous faire penser…

    Bonne journée à tous!

  6. Mahjd dit :

    L’Iran est attaqué par les USA car ce pays courageux défie l’impérialisme américain dans la région ; tout pays qui remet en cause le monopole du dollar sur les transactions pétrolières est désigné comme Etat ter-ror-iste.

    Or l’Iran a annoncé depuis déjà quelque temps vouloir se passer du dollar pour vendre son pétrole…
    D’où la campagne initiée par les Américains contre ce pays qui veut affirmer son indépendance.
    Heureusement l’embargo international à l’encontre de Téhéran est en train de se fissurer, on ne nous refera pas une seconde fois le coup de l’Irak !

    Les Russes ont osé ! Ils ont signé avec l’Iran des contrats de la plus haute importance stratégique, dont un sur des livraisons par Moscou de carburants et produits raffinés (l’Iran ne produit et vend que du pétrole brut)….

    Je vous donne les liens :

    http://minuit-1.blogspot.com/2010/07/moscou-defie-washington-sur-lembargo-de.html

    http://www.israel7.com/2010/07/iran-la-russie-brise-lembargo-americain/

    Salutations.

    • Garfy dit :

      et des armes …………
      khadafi également ne voulait plus du dollar – et la Syrie est en train de subir également l’oligarchie US

  7. Ping : Pénurie de pétrole en 2015 selon une étude de l’armée Américaine « veritesetmensonges

  8. Smail dit :

    Beaucoup de naïfs ne connaissent pas les dangers qui les guettent.
    Combien de fois faut-il le rappeler que le problème du manque du pétrole n’est pas un problème uniquement d’énergie mais beaucoup plus grave que ça car il s’agit de toutes les dérivées du Pétrole dont l’industrie ne peut pas s’en passer.
    Voici une liste non exhaustive :
    1- Le bitume pour les routes et autoroute ;
    2- Les pneus des voitures, avions, motos, vélos, Bus, Camions, engins lourds ;
    3- Les parchocs et salons de voitures ;
    4- L’enrobage des canalisations des réseaux divers (PVC, Electricité ; eaux usées,etc…)
    5- L’industrie de pétrochimie (Médicaments, Alcools, Peintures ; huiles)..
    6- L’aménagement intérieur des avions (Plastique Léger et très solide) ;
    7- L’industrie des vérins : Il n’y a que dans le pétrole où on trouve une énorme variété d’huiles pouvant répondre aux exigences scrupuleuses des vérins ;
    8- Ton clavier d’ordinateur, la souris, ton Fax, l’enrobage de ton imprimante;
    9- Les jouets des enfants ;
    10- Vêtements synthétiques ;
    11- Mobilier synthétique : chaises, fauteuils, literie, couettes,…
    12- Et bien évidement l’Energie qui représente une partie infime par apport à la consommation de ses dérivées qui a explosé depuis l’arrivée de la Chine, l’inde, le Brésil, sur le marché mondial.
    13- bouteilles d’eau, soda, Etc..le pétrole est absolument partout et pas seulement que dans le reservoir de voitures…
    Les Américains ne se déplacent pas 27.000 ! km loin de chez eux en Irak, comme ça par hasard.
    S’ils le font c’est que l’enjeu en vaut la chandelle et de toute façon ils n’ont pas trop le choix puisque le pétrole est hyper concentré dans la région du golfe.

    Tous les économistes et stratèges le savent : L’avenir de la mondialisation est au moyen Orient. Si les arabes empêchent l’Occident d’accéder à leur Pétrole ce sera purement et simplement la fin de la civilisation Occidentale. Pire encore, la Fin du Pétrole signera la Fin du Monde actuel.
    La raison en est simple : pour que la Chine soit développée comme les USA il faut impérativement une DEUXIEME PLANETE TERRE avec les mêmes ressources, si non ce n’est pas possible. Ce qui nous réserve obligatoirement des guerres mortelles entre Est et Ouest pour l’accès au Pétrole qu’Allah a concentré autour du golfe persique.

    Tout ça explique pourquoi l’Occident s’acharne aujourd’hui sur les arabes, l’iran, et la région du moyen orient en dénigrant leur culture et leur religion. Nous avons aussi une réponse claire sur les raisons perverses de l’invention précipitée du petit état d’Israël en plein milieu des Arabes en 1948.

    Mais à force de cracher sur le vent il risque de le renvoyer encore plus fort…

  9. njaisson dit :

    Du pétrole, il y a en partout: nouveaux gisements découverts au Venezuela, en Mer Egée, au large de Chypre, en Irak, aux US dans le Colorado (premières réserves mondiales), en Russie, etc. Ces fausses nouvelles alarmistes sont faites uniquement pour entretenir le prix du pétrole à un niveau artificiellement élevé, de manière à maintenir la rente pétrolière qui fait vivre maints régime despotiques à travers le monde, au premier rang desquels l’Arabie Saoudite, la Russie, le Venezuela, sans compter tous les majors qui tiennent un place essentielle dans les indices boursiers qui servent de fondement aux fonds de pension et de collatéral pour le financement bancaire de la dette sans laquelle nos Etats surendettés ne sauraient perdurer.

    • matbee dit :

      Du haut de votre « observatoire » vous ne voyez pas grand choise du terrain, njaisson… Vous devriez savoir que c’est l’inverse : les pays producteurs de pétrole de l’OPEP surestiment très largement leurs réserves officielles afin d’acquérir davantage de poids politique au sein du cartel. Les réserves réellement prouvées sont très en deçà de ce qui est déclaré.
      Et vous devriez savoir aussi que les découvertes qui se font maintenant portent sur des volumes assez faibles, de plus en plus difficilement exploitables, et très coûteux. Les immenses gisements de light crude à fleur de sol, c’est fini depuis belle lurette.

  10. Jean LENOIR dit :

    Eh oui, le pétrole revient à la surface, et, n’en déplaise @ Njaisson le signataire persiste dans l’analogie avec la situation des charbonnages de France.
    @Smail vous avez mille fois raison …mais quand bien même une seconde planète terre existerait ses réserves seraient « finies » et donc épuisables. Quant aux dérivés du pétrole …il faut beaucoup d’énergies pour leur trouver une substitution.
    @Matbee revient la question de savoir si les pays du Golfe injecte de l’eau de mer dans leurs champs pétrolifères pour maintenir la pression – donnant ainsi l’illusion de réserves sans limites

    On n’est pas exactement bien barré…

    Jean LENOIR

  11. matbee dit :

    L’AIE toujours aussi optimiste dans sa dernière étude prospective :

    « La soif d’or noir sera étanchée par les nouvelles ressources pétrolières

    Les nouvelles ressources permettront de compenser le déclin des champs pétroliers existants pour répondre à la hausse de la demande d’or noir d’ici à 2035, tout en accroissant la compétitivité des pays producteurs, a prédit mardi l’Agence internationale de l’énergie (AIE). »

    http://actu.voila.fr/actualites/economie/2013/11/12/la-soif-d-or-noir-sera-etanchee-par-les-nouvelles-ressources-petrolieres_16095534.html

  12. Ping : La penurie | Pearltrees

  13. Ping : Debeaunec | Pearltrees

  14. oilout dit :

    En 2035 il restera 500 MBP pour 188 pays environ donc preparer vous le monde moderne s effondrera completement vers 2035 enfin mais il va y avoir des morts par million de million ca va faire tres mal survivalism nouvelle evolution nouveau monde pour 2040 renseignier vous comprenez bien ce que le manque de petrole va nous faire en 2035 oui oui dans 20 ans seulement

Répondre à matbee Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s