Rocard aux patrons du MEDEF : « Vous seuls connaissez le monde »

L’offensive contre les Etats-nations s’est trouvé un nouveau porte-parole en la personne de l’ancien premier ministre Michel Rocard. Voici ce qu’il a déclaré le 2 septembre à l’université d’été du MEDEF, dans son style et son jargon habituels :

Le seul milieu humain qui connaisse quelque chose au monde extérieur, ce n’est pas vraiment les journalistes ; ce n’est pas les politiques, ils ne sont référés qu’à leurs seules traditions ; ce n’est pas le monde salarial et ses syndicats ; ce n’est pas beaucoup nos intellectuels, trop sensibilisés par leur langue et leur culture ; c’est vous les patrons. Vous n’avez pas de substituts. Vous êtes la seule expertise en connaissance du monde extérieur par rapport à ce qu’il s’y passe (sic). (…) Et l’urgence, c’est qu’il va falloir finir par tomber d’accord pour dire : les souverainetés nationales ont dépassé leur stade d’efficacité, elles entrent dans la période de la nuisance”.

C’est donc ça, l’héritage de la « gauche moderne » ? Etre socialiste aujourd’hui, c’est jeter aux oubliettes la souveraineté de son pays et faire le lit d’une « gouvernance économique » derrière laquelle se cachent les intérêts des multinationales ? Décidément, la capacité des hommes politiques à oublier leurs idéaux de jeunesse est sans limite…

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Rocard aux patrons du MEDEF : « Vous seuls connaissez le monde »

  1. Jean LENOIR dit :

    L’heure de vérité… surprenant de la part d’un ancien technocrate. Le problème c’est de convaincre les sphères politiques et leurs influents satellites que sont les syndicats, les intellos, les fonctionnaires de mettre sous l’étouffoir leur pouvoir de nuisance.
    Après Fidel Castro qui « castre » 50 ans de castrisme… va-t-on entrer dans de grands mea culpa où s’agit-il de refiler le bébé moribond aux patrons pour mieux leur coller la faute ensuite ? Ce serait pas mal !
    Je suis sûr que les intentions cachés de ce discours ne sont pas loin de cette analyse et ce n’est donc pas forcément joli-joli

    Jean LENOIR

  2. Chris dit :

    Je me bats pour ça ….à ma façon , bien sûr ….mais je me bats
    Rocard est un assidu fréquentateur des Bilderberg …rien d’ étonnant …

  3. pinguin dit :

    Rocard ferait mieux de retourner sur sa banquise d’ « ambassadeur auprès des pôles » lol

  4. hipsen dit :

    C’est un vrai pingouin c’est sûr … légèrement alcoolisé, non ?

  5. Ping : A lire : Crise, les aveux de Michel Rocard | Forum Démocratique

  6. Ping : A lire : Crise, les aveux de Michel Rocard | Pour un débat sur le libre-échange et sur l'euro…

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s