La Bourse, une affaire de robots

Une hausse de 7,72% : le Dow Jones vient de réaliser son meilleur mois de septembre depuis… 1939 !  De mauvais augure ? En tout cas, il est permis de se demander (ce) qui peut bien faire monter les cours alors que les bonnes nouvelles se font rares… et que les investisseurs fuient les actions depuis 21 semaines !

Réponse : les robots.

Et plus précisément le high frequency trading (HFT), des algorithmes qui jouent sur les décalages de cotation – en microsecondes – entre plateformes électroniques concurrentes.  Aux Etats-Unis, les deux tiers des opérations boursières seraient réalisées en dehors de toute intervention humaine. Je parle au conditionnel, car la plus grande opacité règne sur ces phénomènes. Et pour cause : on a laissé se créer une multitude de structures et de transactions parallèles, comme les dark pools et les OTC, qui échappent largement aux contrôles.

Résultat : fonctionnant en vase clos, non seulement la Bourse (si on peut encore l’appeler ainsi) n’a plus aucun rapport avec les performances réelles de l’économie, mais il y a longtemps qu’elle ne contribue plus à créer de vraies richesses.

Pour aller plus loin :

Dark pools : l’ombre qui plane sur les Bourses

Dark pools et OTC : le côté obscur des marchés

SEC, CFTC blame algorithm for flash crash

SEC exposes HFT churning, or how 27 000 trades result in 200 buys

112 stocks now account for half the day’s trading volume

 

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour La Bourse, une affaire de robots

  1. Teval dit :

    La Bourse et les « marchés » n’apportent rien à l’économie….. sauf des catastrophes !

    – Des milliers de milliards de créances et de dettes pourries qui circulent à travers le monde en toute liberté et impunité…..

    – Des plans de sauvetage déclenchés dans la panique par les gouvernements….. sur le dos des vraies entreprises et des contribuables…..

    – Derrière la « Bourse » il n’y a plus qu’une mafia financière protégée par les politiques. C’est ça la mondialisation.

  2. BlueMan dit :

    En complément, voyez ces deux vidéos sur le high frequency trading :

    http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=761

  3. Alice dit :

    Le Monde aujourd’hui : « La Bourse est devenue un casino géant selon les professionnels de la finance »

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/10/11/la-bourse-est-devenue-un-casino-geant-selon-les-professionnels-de-la-finance_1424197_3234.html

  4. Dave dit :

    A signaler cette info de Zerohedge pas vraiment relayée par la presse : les cadres des sociétés cotées à Wall Street revendent massivement leurs stocks-options… c’est dire s’ils croient dans la reprise concoctée par Helicopter Ben et Obama Papa.

    Le ratio vendeurs/acheteurs a dépassé 1400 contre 1 !!!

    http://www.zerohedge.com/article/insider-selling-buying-surpasses-1400-1

  5. Archie dit :

    Tout monte…. actions, obligations, commodities…. vraiment complètement absurde ! Il y a forcément des magouilles car les indices actions devraient logiquement baisser et les taux obligataires monter, or c’est le contraire qui se produit !

    La dernière adjudication de bons du trésor US s’est faite sur des rendements négatifs !!!

    Hallucinant… Ca signifie que les marchés parient sur le retour de l’inflation, donc le succès de Bernanke pour faire repartir l’économie avec son QE2… sinon ça veut dire qu’ ils paient pour prêter de l’argent au lieu de percevoir un intérêt du Trésor US !!

  6. Hal dit :

    Tiens, aux dernières nouvelles l’Europe veut interdire le HFT…. on parle d’erreur tragique à propos des dark pools et on dénonce les « quotes ». Enfin un début de vraie régulation ?

    http://www.zerohedge.com/article/europe-begins-push-ban-hft-calls-quote-stuffing-market-abuse-dark-pools-tragic-error-and-exp

  7. Ping : Le Quantitative Easing, dangereux moteur de la reprise artificielle | Akli LE COQ

Répondre à Dave Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s