Quand la bulle du dollar éclatera…

Inflation. Le mot a été lâché par la Fed, qui se dit prête à mettre en oeuvre de nouvelles mesures d’assouplissement monétaire afin de « ramener l’inflation au niveau requis par son mandat » et, ce faisant, tenter de doper l’activité économique. En clair, imprimer de l’argent ou, si l’on veut, faire tourner la planche à billets. La fuite en avant dans l’injection de liquidités et le rachat d’actifs peut continuer. Pour éviter la dépression et la chute des marchés financiers, les Etats-Unis sont décidés à sacrifier le dollar, dont la destruction accélérée valide une nouvelle fois la célèbre phrase de l’ancien secrétaire au Trésor John Connally : « Le dollar est notre monnaie, mais votre problème ». Mais si, in fine, c’était l’hyperinflation qui était au rendez-vous ?

Ce documentaire de la National Inflation Association veut préparer les esprits à l’effondrement, selon elle inéluctable, du dollar et de l’ensemble du système économique et financier. Fabriqué en novembre 2009 à partir des témoignages de Ron Paul, Peter Schiff, Marc Faber, Jim Rogers, Gerald Celente, etc., il ne fait pas toujours dans la nuance (et le français des sous-titres laisse à désirer). Mais avec le recul, ses mises en garde prennent une résonance particulière : l’or est passé de 1100 dollars l’once à 1370 et l’once d’argent ne vaut plus 18 dollars mais 24…

Lire également :

La Fed regrette l’inflation

Alerte : l’or bat un nouveau record

(La bulle du dollar – partie 2)

(La bulle du dollar – partie 3)

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, Matières premières, Monnaies, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Quand la bulle du dollar éclatera…

  1. Famac dit :

    Tout ce que cet empire obèse et déliquescent est capable de faire aujourd’hui est résumé en une phrase dans la vidéo :

    « La plus grosse exportation des Etats-Unis, c’est l’inflation ».

    On pourrait ajouter : Avec la guerre.

  2. NOVA dit :

    L’inflation permet d’enrichir les petits copains (banksters et financiers) en reflatant les « actifs » boursiers… tout en allégeant le lourd fardeau de la dette redevable aussi aux oligarques financiers (intérêts des emprunts d’Etat, plans de sauvetage des banques, etc.).

    Mais pour les citoyens lambda et les épargnants c’est comme ajouter une taxe supplémentaire, invisible mais réelle… L’inflation est une confiscation de la richesse qui spolie avant tout les classes modestes et moyennes.

  3. Boris dit :

    On peut d’autant moins faire confiance aux gouvernements qu’ils se font la guerre … monétaire d’abord (c’est à celui qui baissera le plus la valeur de sa monnaie) … puis commerciale (rétorsions en vue) … et enfin militaire ?

    Le problème n°1 c’est la dette … américaine. On parle de guerre des monnaies mais en réalité c’est la guerre du dollar contre les autres monnaies. Toutes les devises se sont appréciées par rapport à lui ces derniers temps, les interventions un peu partout dans le monde visent donc en fait à rétablir un équilibre mis en danger par l’irresponsabilité des Américains. Ceux-ci décident unilatéralement de ce qui sera le mieux pour eux-mêmes, et c’est au reste du monde de s’aligner. Ils dévaluent agressivement le dollar pour tenter de réparer les énormes déséquilibres que leur manque de compétitivité engendre pour leur économie.

    Ils veulent un dollar faible, comme si cela suffisait à régler leurs énormes problèmes. Et ensuite ils accusent les Chinois d’avoir une monnaie sous-évaluée. Haro sur les Chinois, comme dit Paul Jorion …

  4. Steph dit :

    100% d’accord avec Boris, la dévaluation compétitive n’est jamais une bonne solution à terme.
    L’erreur des Américains, c’est de croire que des manipulations monétaires résoudront leurs problèmes. Leur faute, c’est de vouloir entraîner le reste du monde dans leurs folies. Ils ne méritent pas leur place de première puissance mondiale, ce sont de grands enfants égoïstes et irresponsables.

  5. squeez dit :

    L’impuissance de la Fed est tragique : elle sait maintenant qu’elle n’a plus de prise…. Le QE1 n’a pas marché, le QE2 ne marchera pas plus.
    Elle se donne un peu de répit, le plus long si possible, avant la chute finale…. le pire étant que Européens, Asiatiques, Sud Américains etc. seront entraînés dans cette chute….

  6. Arthur dit :

    M. Demeulenaere, votre article fait bien de pointer le problème du dollar, car comme disait Fiorentino dernièrement à la radio, le problème actuel n’est pas le yuan, c’est le dollar…

    Dans la guerre des monnaies actuelles (qui va faire du G20 un sommet « chaud), chaud » c’est la stratégie unilatérale des USA que les autres devraient dénoncer, pas la sous-évaluation de la monnaie chinoise. En fait, les 2 font exactement la même chose. A ceci près que le dollar est la monnaie de réserve et d’échanges mondiale… donc les dégâts sont infiniment plus importants.

  7. Ping : Tweets that mention Quand la bulle du dollar éclatera… | Olivier Demeulenaere – Regards sur l'économie -- Topsy.com

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s