Marc Fiorentino : la citation du jour

« Avec une dette aussi abyssale, un déficit aussi colossal, on a beau se creuser la tête, on ne comprend pas comment ce marché des emprunts d’Etat américain résiste. Cela tient du miracle. Mais j’avoue que je n’ai aucune envie de prêter aux Etats-Unis de l’argent à 10 ans avec un taux à peine supérieur à 3%. Le risque est énorme, le rendement ridicule. Je ne crois pas aux miracles ».

Marc Fiorentino, éditorial du 27 janvier 2011 sur BFM

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Marc Fiorentino : la citation du jour

  1. Léo dit :

    Que Fiorentino ne s’inquiète pas, les investisseurs vont finir par se réveiller, et le krach obligataire arriver.
    Perso je le vois bien pour 2011 mais avec leur politique pour « noyer » les dettes sous des flots de papier sans valeur, pour l’instant les fédéraux arrivent à noyer aussi le problème et on n y voit goutte (si j’ose dire….)… 😦

  2. Jean LENOIR dit :

    Bonjour,

    Des antipodes… mon éclairage n’a pas changé. La dette ajoutée à la dette, refinancée par une autre dette, c’est la liquidation collective en perspective. La pluie de papier gonfle les rivières d’argent et les ponts vont finir par être emportés…

    Bien à vous

    Jean LENOIR

  3. Dan dit :

    Il n’y a pas de miracle, Marc, il n’y a que la Fed. Comme M. Demeulenaere ou d’autres l’ont signalé, la Fed est devenue le 1er acheteur d’emprunts d’Etat américains ; ça durera ce que ça durera… du moment que les Chinois ne vendent pas en masse de leur côté…

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s