Olivier Delamarche : « Ben Bernanke manipule le marché, c’est un terroriste économique »

Grosse satisfaction : Olivier Delamarche est passé dans le camp des inflationnistes ! Après avoir dénoncé le truquage des chiffres du chômage américain (« Le chômage global est de 17,3%, 215 000 créations d’emploi n’ont jamais existé »), il s’en prend à Ben Bernanke qui « emmène gentiment l’économie mondiale dans le mur » : le quantitative easing a échoué à maintenir bas les taux d’intérêt et à faire remonter l’immobilier. Tout l’argent est passé dans les marchés, alimentant la bulle des matières premières, et l’inflation va ressurgir si les entreprises répercutent la hausse des coûts sur leurs prix de vente.

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Matières premières, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Olivier Delamarche : « Ben Bernanke manipule le marché, c’est un terroriste économique »

  1. jerome dit :

    Entièrement d’accord avec ce que dit cet article : fuyez les obligations et l’immobilier (même en France), achetez de l’or, des matières premières et des actions (en pratiquant le stock picking)… l’inflation à 2 chiffres est en marche !

  2. Jean LENOIR dit :

    Réponse à Jérôme,

    Tout à fait d’accord : évaporer son épargne en les adossant à des obligations est un suicide annoncé au niveau des états. Je n’ai jamais de ma vie acheté la moindre obligation directement et j’ai racheté mes assurances vie en 2010, lesquelles largement nourries d’actifs obligataires.
    L’immobilier (lequel a fait mon aisance) je veux dire l’immobilier commercial a été arbitré à 80% depuis 2004 et les produits largement réinvestis dans des achats d’or et un investissement immobilier aux antipodes payé cash.
    Avoir un PEA juste au dessus des montants investis et réinvestis en 15 ans n’est pas un exploit : je le garde car il n’est pas très gros. Faire du stock picking : ça m’emmerde et je n’aime pas jouer.

    Regarder les étoiles de mon grand deck et la voie lactée est ma plus grande richesse et mon kitchen garden (tout pousse dans le climat sub-tropical, à merveille) …avec le lait de la scarole qui perle quand on la coupe ou la betterave fraîchement cueillie, c’était à midi et demie aujourd’hui pendant votre nuit commencée la veille.

    En admettant que tout se bloque, et s’effondre de manière cataclysmique, ma vraie richesse sont la terre, l’eau du ciel, l’eau chaude du soleil, le photovoltaïque de l’éclairage extérieur, la clim naturelle des puits canadiens, l’eau tiède passive de la piscine et dans les prochains jours l’éolienne qui produira plus d’électricité que consommée.

    Etre financier, c’est parfois savoir se faire une raison.

    Cordialement

    Jean LENOIR

  3. Jean LENOIR dit :

    J’ai envie d’ajouter un commentaire plus cynique, à celui que je vous ai adressé hier.
    Quand cela va mal pour un truand, du moins je le suppose, faire tomber le plus de ses acolytes est sans doute un bon moyen de diluer sa propre responsabilité.

    Au point où il en est Bernanke préfère sans doute voir « a general collapse in which the responsibility of the USA will be highly diluted – and his own one furthermore » pardon, à la française, « un bouillon général dans lequel la responsabilité des USA et la sienne propre seront gentiment noyées » (comme le pastis dans cinq parties d’eau… cinq ? … comme le nombre de continents – quel drôle de hasard PERNOD RICARD modèle de Bernanke !)

    Bonjour à vous

    Jean LENOIR

  4. furyo dit :

    Olivier Delamarche fait une mise au point sur les chiffres du chômage américain :

    « Je lis de la part de la grande majorité des observateurs avisés des commentaires positifs sur le chiffre du chômage US tombé à 9 % en décembre 2010.

    Que les choses soient claires, ces chiffres sont extrêmement mauvais.

    Malgré les méthodes quasi soviétiques de la FED et de l’administration américaine pour truquer ces données, la vérité finit toujours par apparaître si l’on veut bien se donner un peu de mal pour la chercher.

    Il suffit de lire le rapport sur l’emploi :

    Les créations d’emplois ont été surévaluées de 215 000 sur l’année 2010 et 617 000 sur l’année 2009.

    2 292 000 personnes en 2010 et 435 000 sur le seul mois de janvier 2011 ont disparu des statistiques de la force de travail. Un vrai tour de magie ! Le nombre de temps partiels est resté stable à 9 200 000 personnes.

    Le chiffre du taux de chômage non ajusté est de 9,8 % à comparer avec le chiffre publié de 9 %, et si vous comptabilisez les personnes qui ne sont plus indemnisées, 17,3 % d’inactifs. Il est probable que, si l’on prend en compte ceux qui sont complètement sortis du circuit, le taux soit proche de 20 %. Soit un américain sur cinq !

    La durée moyenne du chômage passe quant à elle de 30,5 semaines en janvier 2010 à 36,9 en janvier 2011, la période d’indemnisation s’arrêtant à 27 semaines.

    Encore un petit effort, Messieurs Bernanke et Obama, et vous serez au niveau de l’Espagne !

    Quand arrêtera-t-on ce petit jeu qui ne peut que mal se terminer ?

    Comment doit-on appeler quelqu’un qui, pour masquer son incompétence et l’absolu naufrage de sa politique, trafique les chiffres ?

    Comment doit-on appeler les intervenants, stratégistes, qui ne font pas leur travail d’analyse et qui relayent sans cesse ces chiffres en les présentant comme bons ? »

    http://fr.finance.yahoo.com/news/Mise-point-chiffres-ch%C3%B4mage-yahoofinancefr-1990423608.html?x=0

  5. amghar dit :

    bonjour, je me pose la question de savoir si le marché de l immobilier va s éffondré suite a cette nouvelle crise dans la region parisienne ,lyonnaise et sud est de la douce france car rien ne justifie des prix du metre carré aussi élevé vu la creation de richesse du pays…………….!!!!!!

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s