Libye (suite) : Va-t-on faire la guerre à une vingtaine de pays ?

Je parais m’éloigner du thème de ce blog mais la question est d’une importance cruciale, y compris d’un point de vue économique – tant par les enjeux cachés de l’intervention en Libye que par le coût de celle-ci : on parle d’un demi milliard d’euros par jour pour la France (entre les frappes aériennes et le Charles-de-Gaulle)… alors que notre pays est en faillite et qu’on nous explique à longueur de journée qu’il faut devenir enfin raisonnables et réduire drastiquement nos dépenses publiques ! Ce qui, bien sûr, est exact, mais alors pourquoi s’engager à la légère dans un conflit qui, en outre, ne répond pas aux critères d’une guerre juste ? Rony Brauman, ancien président de Médecins sans frontières mais opposé aux notions de droit et de devoir d’ingérence car l’humanitaire « doit être pacifique par définition », ne croit pas dans la légitimité d’un conflit assise sur la seule protection des populations civiles : « Va-t-on déclarer la guerre à une vingtaine de pays dont les dirigeants ne sont pas préférables à Kadhafi ?… Ce qui me gêne dans cette opération, c’est qu’on prétend installer la démocratie et un Etat de droit avec des bombardiers. Je ne sais pas où cette idée a été puisée, mais ce que je vois c’est qu’à chaque fois qu’on a essayé de le faire, non seulement on a échoué mais le remède qu’on prétendait apporter était pire que le mal ». En effet, le scénario d’une escalade militaire suivie d’un enlisement ne peut pas être écarté, les bourbiers afghan et irakien sont là pour en témoigner.

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, Matières premières, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Libye (suite) : Va-t-on faire la guerre à une vingtaine de pays ?

  1. Mario dit :

    Jean-Marie Le Pen l’a dit hier ou avant-hier sur LCI si je me souviens bien, « cette guerre est une croisade mondialiste qui pue le pétrole à plein nez » !

  2. Jean LENOIR dit :

    Bonjour,

    Il me faudrait deux jours pour entendre l’interview du Docteur Rony Brauman, la faute à daily motion lequel fait du 3 secondes à la minute…
    Je pense avoir néanmoins compris les deux premières minutes et deviné la suite à travers votre article.
    Je me disais au début que j’étais bien content que les américains et les anglais aient débarqué en France le 6 juin 1944, parfaitement au courant que je fais un usage extensif de la mauvaise foi en l’occurence. Et pourtant …l’oppression ne vient-t-elle pas aussi de l’intérieur souvent au point qu’il faille faire quelque chose ?
    Ainsi que je l’écrivais récemment, nous traitons nos déclarations de guerre ou nos interventions au gré de nos intérêts économiques et c’est troublant…
    Yémen, Bahrein, Arabie Saoudite, Syrie, Maroc, Algérie, Iran, Afghanis (…pardon, déjà fait, je me laisse entraîner) …demain Russie, Chine why not plus tard Inde, Venezuela, Mexique…
    Elle est longue la liste des probables ou des possibles.

    Imaginons un instant que la Chine, à très grande échelle, commence à tirer au mortier et à la mitrailleuse lourde pour enrayer les manifestations montantes… Pardon, impossible, elle a droit de veto …et, sauf erreur, s’il y a du pétrole cela doit être à la limite des productions de l’Ile de France. Mauvais exemple donc.

    Franchement l’éthique et la finance sont chamboulées dans tous les sens, et, surtout, n’est pas loin le temps d’un conflit généralisé, sur une terre malade des hommes et largement épuisée.

    Il serait temps qu’on en finisse sinon, comme hier sur mes 3 et quelques hectares, jour béni, on ne verra plus une famille de dindes sauvages se promenant sur le gazon, les 3 faisans que j’ai involontairement effrayés, le couple de cygnes noir sur la pièce d’eau voisine, le pluvier à éperon si cruel, le couple de bernaches uni pour la vie et mille autres petits oiseaux du bush dont je ne connais pas le nom et qui n’ont pas peur quand j’y pénètre et, bien entendu, les pigeons ou les mag-pies en éternelles courses-poursuite et jacasseries. J’oubliais les petits lapins qui sortent de partout et des insectes qu’on ne trouve plus en Europe et qui participent à l’équilibre et à la vie.

    Car le monde entame des guerres au moment où la ruine généralisée menace – qu’on me cite cinq pays en bon état économique et absolument vertueux.

    Une armée en campagne avec les moyens logistiques et leurs coûts c’est évidemment une ruine… c’est déjeuner à La Tour d’Argent tous les jours : et franchement qui le fait encore, ou imaginerait de le faire ?

    A mon sens les guerres locales sont les prémices d’une ruine généralisée, laquelle précédera un conflit mondial pour le contrôles des commodities et des utilities, lesquelles devenues totalement insuffisantes pour satisfaire aux besoins aussi bien des groupes que des individus. On marchera sur la tête jusqu’à l’épuisement et les émissions de quantitatives easing exploseront comme les chapelets de bombes censées protéger la démocratie.

    Pas de chance d’être né au 20ème siècle, celui de tous les dangers.

    Sincères condoléances

    Jean LENOIR

  3. InXS dit :

    La manipulation est subtile et en même temps énorme.

    La « rébellion » en Libye n’a rien à voir avec le printemps arabe qui a vu les peuples se soulever contre leurs dirigeants, de la Tunisie à la Syrie en passant par l’Egypte, Bahrein et le Yémen.

    C’est une « insurrection » organisée par les Etats-Unis d’Amérique et leurs alliés (plus exactement : subordonnés) français et anglais. Ils ont profité des révoltes dans les pays voisins pour tenter de faire croire qu’il s’agissait de la même chose. Leur objectif : se débarrasser de Kadhafi pour mettre la main sur les ressources pétrolières libyennes dont une bonne part aurait été exportée vers la Chine et la Russie.

    Parler de « communauté internationale » pour justifier l’intervention est donc de l’esbrouffe et de la pure propagande. On a affaire là à l’Occident… une partie de l’occident.

    D’après les infos dont certaines sources disposent l’invasion aurait même été préparée par la diplomatie française depuis novembre ! D’ailleurs on voit bien que les « rebelles » ne représentent rien politiquement.

    L’intervention terrestre est déjà dans les cartons, une énorme concentration de vaisseaux et de flottes alliés croisent dans la Méditerranée.

    Pour protéger les civils, sans doute ?

  4. Jean LENOIR dit :

    Beurk,

    Si ce que dit inXS n’est pas excessif, j’espère que l’enfer existe pour cette pourriture…
    Ceci dit, je note toutefois ce matin de « ma » Nouvelle-Zélande que les européens pressent les « rebelles » d’organiser la succession de Kadhafi en regardant le journal de lundi soir de FRANCE 24 english.

    Jean LENOIR

  5. Barreau dit :

    Il y a toutes sortes de théories et de conceptions de la « guerre juste » ; mais vous avez me semble-t-il raison de dire que celle-ci ne l’est pas car, d’entrée, on voit bien qu’elle est menée par intérêt économique, politique (redorer le blason de nos présidents bien mal en point) et géostratégique, et absolument pas pour des civils dont tous ces politiques euro-américains se f…. éperdument. Qu’ils se portent au secours des dizaines de milliers de Syriens dans les rues de Deraa et dans tout le pays !

    S’il fallait envoyer nos avions et nos porte-avions à chaque fois que des groupes armés se lèvent contre un gouvernement central (qui plus est reconnu sur le plan international et à qui à ce titre on vend des armes, n’est-ce pas Sarkozy ?) le moindre coin du globe serait à feu et à sang.

    Et puis je suis d’accord avec INXS, cette « révolte » paraît tellement suspecte et fumeuse qu’on en est à se demander si ce ne sont pas les Américains et les Français en personne qui ne l’auraient pas fomentée pour faire chuter Kadhafi et récolter ensuite les fruits de cette chute…

  6. InXS dit :

    Jean Lenoir,

    L’intervention franco-anglo-américaine a été préparée depuis 6 mois. Les preuves de ce que je dis sont dans la presse écrite italienne et allemande, des journaux très sérieux comme Libero et même le Frankfurter Allgemeine Zeitung en font état, relayés par l’hebdomadaire Marianne :

    http://www.marianne2.fr/Libye-l-intervention-francaise-a-t-elle-ete-preparee-depuis-6-mois_a204431.html

    http://affaritaliani.libero.it/politica/sarko_rivolta_libica230311.html

  7. korpso dit :

    d’accord avec les analyses mais svp ne parlez pas de bourbier, d’enlisement… : plutôt d’ensablement !

  8. Clerc dit :

    Une opération humanitaire en lâchant des bombes sur un pays… je verrais bien un dessin de Plantu là-dessus !
    C’est vrai que ça prêterait à rire si ça n’était pas parfaitement tragique et scandaleux.

  9. Alcide dit :

    à lire tranquillement . (pour ceux qui sont réfractaires à la langue Anglaise, il existe des traducteurs automatiques comme Google )

    http://europebusines.blogspot.com/

    La catastrophe du Japon aurait-elle été crée par l’utilisation d’une arme environnementale hypothétique ?
    Or ,les systèmes permettant des guerres environnementales existent bel et bien.
    Puisque en 1976 une convention des états-Unis en interdit l’usage…

    http://www.fas.org/nuke/control/enmod/index.html

    De même les conventions internationales interdisaient l’emploi de l’agent orange au-dessus du Vietnam , ainsi que les massacres de villages entiers de civils.
    Nous connaissons l’empressement des états-Unis à se conformer aux règlements internationaux et à la Convention de Genève (voir les emprisonnements a durée indéfinie et sans jugement à Guantanamo )
    On peut légitimement s’interroger si la catastrophe du Japon , qui à terme entraînera vraisemblablement l’évacuation de Tokyo et donc la chute économique du Japon , n’a pas été créée par le système HAARP ou serait la conséquence d’une explosion atomique dans une des nombreuses failles existantes en bordure du Japon.

    http://www.veteranstoday.com/2011/03/27/pacifex-11-linked-to-asian-earthquake/

    De même pour la catastrophe de Haiti, la coïncidence incroyable de la flotte US déplacée en vue des côtes la semaine avant, la présence attestée, mais peu divulguée , de réserves de pétrole considérables en Haïti , supérieures à celle du Venezuela.
    C’est bien connu les banquiers anglo-saxons ont une longue tradition de psychopathes qui ont financé les deux bords de toutes les guerres depuis 200 ans ,ce serait l’exception qu’ils aient changés et ignorer qu’ils gouvernent à la fois la Maison-Blanche , le conseil de l’Europe, de nombreuses politiciens et chefs de gouvernement en Europe.
    Nous en avons eu la preuve avec la loi à du 3 janvier 1973 et l’article 123 du traité de Lisbonne.
    Et la permanente omerta mafieuse qui entoure la création monétaire privée et la prise de pouvoir ploutocratique sous des airs de démocratie qui nous laissent démocratiquement choisir entre un Khazars de droite et un autre de gauche .

    La situation économique est sans issue, la précédente dépression de 1929 ayant créé les conditions de la deuxième guerre mondiale.
    Les mêmes causes reproduisent invariablement les mêmes effets , la guerre est une opération lucrative pour les hommes d’affaires peu scrupuleux et les banquiers en leur permettant d’échapper à la vindicte populaire des victimes des dépressions économiques.
    Chaque mort d’un mouton humain leur rapporte deux fois :
    La première fois quand il est tondu de son vivant, lors de la dépression économique, la deuxième fois pour son équipement de combattant et ses obsèques payées sur la dette de l’État , sur le crédit des banques.
    Ce système ne se réformera pas de l’intérieur …tant que les têtes de cons ne rouleront pas dans la poussière.

  10. Alcide dit :

    Suite avec liens de meilleure qualité :
    Sur le Japon
    http://europebusines.blogspot.com/2011/03/japan-victim-of-scaluar-warfare-attack.html

    Sur la Syrie , prochain objectif des « révolutions  » au Moyen Orient
    http://europebusines.blogspot.com/2011/03/general-middle-east-war-nears-syrian.html

  11. InXS dit :

    L’ambassadeur de Russie auprès de l’Otan, Dmitri Rogozine, a déclaré hier qu’une intervention terrestre en Libye équivaudrait à une occupation :

    «Mener une opération au sol sera qualifié d’occupation de la Libye et cela contrevient directement aux termes de la résolution adoptée par le Conseil de Sécurité de l’ONU» (déclaration à l’agence RIA Novosti à Bruxelles).

  12. korpso dit :

    on est pas ridicules, des fois… la France et l’Angleterre seraient à court de munitions en Libye; affirmation (ou désinformation?) du Washington Post, qui croit savoir que les Ricains seront sûrement obligés de revenir aider Français et Anglais à bombarder ces malheureux bédouins… leurs experts rigolent, se demandent si nos avions ne sont pas réservés aux salons et aux défilés…

  13. Toner dit :

    Virage stratégique apprend-on aujourd’hui : La France engage des hélicoptères de combat… pour protéger les populations civiles ou pour détruire Kadhafi ?

    Cette guerre, ça se complique, c’est de moins en moins « la fleur au fusil ».

  14. BabyDoc dit :

    Contrairement à une idée répandue, ce ne sont pas tant les rebelles qui se battent contre l’armée libyenne et ses réservistes, c’est l’OTAN. Le schéma est désormais bien rôdé : des hélicoptères Apache investissent une localité en mitraillant tout ce qui bouge. La population fuit et l’armée se retire. Les « rebelles » investissent alors la bourgade. Ils hissent le drapeau monarchiste devant les caméras de CNN et consorts. Ils se font photographier en faisant le V de la victoire, puis pillent les maisons abandonnées. Lorsque l’OTAN se retire, l’armée libyenne revient et les « rebelles » s’enfuient, laissant derrière eux une ville dévastée. Chaque jour le CNT clame donc avoir pris une localité qu’il perd le lendemain. Au moment où j’écris ces lignes, l’armée libyenne a repris le contrôle de Zwaya et de sa raffinerie, de Brega et de raffinerie, et surtout de presque toute la ville de Misrata. La seule localité importante tenue par les « rebelles » est Benghazi. Ailleurs, ils n’étaient que de passage avec leur cohorte de journalistes embarqués. Avec l’aide de l’OTAN, les rebelles peuvent pénétrer n’importe où, mais sans l’aide de la population, ils ne parviennent à se maintenir nulle part.

  15. Ping : Les vrais raisons de l'intervention en Libye | Information Résistance

  16. xavib dit :

    BHL a fait bombarder la Libye « en tant que juif »

    Le philosophe Bernard-Henri Lévy a déclaré aujourd’hui que « c’est en tant que juif » qu’il avait « participé à l’aventure politique en Libye », lors de la première Convention nationale organisé par le Conseil représentation des organisations juives de France (Crif). « J’ai porté en étendard ma fidélité à mon nom et ma fidélité au sionisme et à Israël », a-t-il déclaré.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/11/20/97001-20111120FILWWW00182-libye-bhl-s-est-engage-en-tant-que-juif.php

  17. Ping : Exigeons les vrais raisons de l'intervention en Libye

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s