Menace de blocage du budget US : tout ça pour ça ?

(The Big Picture)

Le suspense autour du blocage budgétaire des Etats-Unis n’était bien sûr qu’une comédie. Les républicains vainqueurs des élections et les démocrates du camp Obama l’ont levé une heure avant le terme fatidique. Happy end prévisible ! Et pour quel résultat ? Des coupes budgétaires de 39 milliards de dollars… Une goutte d’eau dans l’océan de la dette US. La fuite en avant peut continuer, les marchés peuvent tranquillement attendre le QE3, le QE4 et le QE5…

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, Monnaies, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Menace de blocage du budget US : tout ça pour ça ?

  1. Jean LENOIR dit :

    Bonjour,

    Cela reste toujours la même sauce : ce n’est pas une comédie mais le scandale des scandales. Les Q vont s’enchaîner de plus en plus vite, eu égard à la mathématique des intérêts. Et pendant tout ce temps-là l’embrasement gagne la planète.
    Je fais amende honorable (pour l’embrasement) en ce qui concerne la Côte d’Ivoire. Pour la Libye , je regarde avec intérêt le sort des combats – le fléau de la balance semblant tout à coup remonter du côté de Kadhafi …et je me prends à penser à propos de ce qui se passerait s’il prenait le dessus. Economiquement, ce serait fort simple : la planche à billets continuerait à fonctionner dans tous les pays impliqués par les opérations et la punition : livraison du pétrole libyen vers la Chine et vers la Russie.

    Que de ferments dans ces histoires de Q vers un conflit mondial généralisé pour le contrôle des ressources.

    Amicalement

    Jean LENOIR

  2. Stark dit :

    That’s right.

    « Both sides are now claiming victory [in the budget battle], that the new (budget) compromise demonstrates the resolve of our leaders to make the necessary cuts so that America can live within its means. The reality is, this compromise proves the exact opposite: that there is no will to do anything… that nobody is willing to make any of the cuts necessary to rein in the excesses in Washington. »

    Peter Schiff Blog.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s