Pétrole : le pronostic qui dérange

« Le super à 2 euros le litre, cela ne fait aucun doute. La vraie question, c’est quand ? Il faut espérer que cela n’arrive pas trop vite, sinon les conséquences seront dramatiques. Qu’est-ce qui pourrait affoler encore plus les prix du baril ? Un embrasement généralisé dans d’importants pays producteurs. Aujourd’hui, l’attention est fixée à juste titre sur la Libye, le Yémen ou encore la Syrie. Rappelons qu’un seul pays comme l’Arabie produit 9 millions de barils de pétrole par jour. S’il venait à manquer sur le marché, les prix deviendraient alors incontrôlables. C’est un scénario certes peu probable mais qui souligne la fragilité de la situation. Sans parler de la parité euro-dollar qui joue là aussi un rôle très important. Heureusement que l’euro est remonté, sinon la facture aurait été encore plus douloureuse ».

Christophe de Margerie, PDG de Total, le 12 avril 2011 dans un entretien avec le Parisien


A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Environnement, Matières premières, Monnaies, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Pétrole : le pronostic qui dérange

  1. Jean LENOIR dit :

    Qu’avez-vous fait Monsieur de Margerie, pour investir une petite partie des profits du pétrole pour investir dans les énergies nouvelles ? J’ai vendu mes actions TOTAL récemment car vous n’investissez pas dans l’avenir – oubliant que les ressources disparaissent et que les virages énergétiques imposent des investissements constants dans la longueur.

    Je crois savoir de quoi je parle car en 1980 à l’occasion du congrés mondial des économies d’énergie (et/ou de l’énergie) j’avais signé un accord de commercialisation avec la filiale française d’une major étrangère pour développer l’isolation par l’extérieur. Très rapidement le directeur de cette branche « énergies nouvelles » a été mis au placard (environ deux ans après).

    Bien entendu ce n’était pas rentable à court terme. Si vous investissiez au moins le montant des impôts que vous ne payez pas le levier serait considérable.

    Je m’aperçois qu’année après année on diffère les solutions (voiture électrique).

    En tant que dirigeant d’un grand groupe international, votre responsabilité future de la sortie de route, m’apparaît totale et immense dans ses conséquences.

    Avec mes salutations

    Jean LENOIR

  2. Sur la problématique de l’essence qui augmente, je recommande la récente émission de C dans dont la bande son est disponible en écoute et téléchargement ici. Egalement, si vous comprenez l’anglais, l’excellente présentation iconoclaste de James Howard Kunstler « James Howard Kunstler, crise financière et peak oil« .

    Amitié,
    Jean-Pierre

  3. cette annonce ne tombe pas au hasard… En ligne de mire, l’exploitation du gaz de schiste, qui devrait faire l’objet d’une interdiction partagée par tous les partis. Et qui dérange Total…

  4. Giga dit :

    En jugeant les propos de Margerie « indécents », Sarko a encore perdu une bonne occasion de se taire. « Je vais m’en occuper » a-t-il dit du PdG de TOTAL.
    Il ferait mieux de s’occuper vraiment des affaires de la France, qui est au bord de la banqueroute.

  5. SilberShark dit :

    bonjour, la meilleur société pétrolière est STATOIL , elle respecte la Terre et n’aime pas le nucléaire.
    Rien avoir avec total une s…….ie!
    comme margerie!

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s