Foreclosure gate : les gangs de Wall Street contre l’Etat US

La bande-annonce choc du nouveau livre de Vincent Bénard, consacré au gigantesque scandale des saisies immobilières illégales aux Etats-Unis. Je ne l’ai pas encore lu, mais maintenant qu’il est sorti ça ne saurait tarder…

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Foreclosure gate : les gangs de Wall Street contre l’Etat US

  1. Jean LENOIR dit :

    Mais oui, Cher Olivier, et je m’étonne que vous soyez passé à côté.
    Tout simplement les saisies étaient illégales, car tout simplement les banques, grosso-modo (et encore plutôt grosso) et les établissements financiers prêteurs ont vu un filon : économiser le process de l’hypothèque jugé trop coûteux et, donc, porteur de « bénéfices supplémentaires ».
    Seulement il semblerait cette fois que les serpents se soient mordus la queue.

    Autre effet, les avocats ayant levé le lièvre ont purement et simplement conseillé à leurs clients de ne plus rembourser leur prêt – de quoi, et c’était annoncé, relancer la consommation, ou du moins de l’empêcher de s’effondrer, chose qui n’est pas difficile quand on peut brûler si facilement ses cartes.

    Vous verrez que dans certains états (je ne fais pas de propagande, c’est interdit) les contribuables vont cesser bientôt de payer quelconques impôts de toutes les façons vaporisés par l’hyper-inflation.

    Je venais de vous écrire que je ne regarde pas les trains passer. A contrario si j’étais banquier je me retirerais à la Chartreuse, histoire de ne pas participer à la valse macabre des pendus au gibet y accrochés par la vindicte populaire. Etre caché aux yeux du monde, je crois que c’est ce qu’il y a de mieux à faire pour ces messieurs – d’ailleurs, pour leurs dirigeants, beaucoup moins médiatiques ces temps derniers.

    Bon spectacle

    Jean LENOIR

  2. Jean LENOIR dit :

    Cher Olivier,

    J’avais loupé cet article qui (par Cécile Chevré) développe le procédé des tristement fameux MERS, -à ma décharge j’étais en pleine installation à Mangawhai- et je fais donc amende honorable. Car, j’avais entendu 17 000 et non 10 000 dossiers régularisés par mois pour un seul employé …mais peu importe, vraiment, là, l’esprit de lucre a dépassé toutes les bornes.
    Mais à l’époque déjà, j’avais bien capté que cela permettrait à certains américains faisant obstacle à la saisie de leurs biens de continuer à « brûler » leurs cartes (de crédit) histoire de faire comme si tout continuait comme au bon vieux temps.

    En guise de conclusion permettez-moi de me citer exactement pour ce que j’écrivais en éditorial du Guide du salon RETRAITE 96 à Colmar car nous nous trouvons dans des phénomènes analogues quant aux conséquences – la logique des grands équilibres économiques ne sachant être modifiée par nulle doctrine :

    « Plus on taxe, moins on consomme. Plus ceux qui travaillent, travaillent …pour ne pas être décrochés tandis que ceux qui sont exclus du travail le sont de plus en plus, plus la fracture s’agrandit et plus il faut taxer, prélever. Un curieux et vénéneux maelström saisit la société, commence à l’aspirer vers de sordides, immondes, terrifiantes et obscures bondes alors que des messieurs Coué voient depuis plus de vingt ans « le bout du tunnel » à l’abri de certitudes et de doctrines consternantes d’échec. »

    Il suffit de remplacer certains mots pour arriver au même résultat « Plus on triche, moins on gagne. Plus ceux qui pratiquent le subprime, le pratiquent …pour ne pas sombrer tandis que ceux qui ne le pratiquent pas sont de plus en plus exclus des circuits financiers, plus les déficits se creusent et plus il faut bidouiller à mort. » … la suite comme plus haut.

    Nous sommes aux premières loges (spectateurs forcés) d’événements historico-économiques lesquels laisseront des traces encore plus fortes que celles de l’empire romain ou de la civilisation des Incas et pourquoi pas, aussi, les théories intéressantes sur la disparition des habitants de l’Ile de Pâques (bien de saison !)

    Joyeuses Pâques donc

    Jean LENOIR

  3. Pour ceux qui voudraient comprendre l’essentiel du Foreclosure gate en quelques pages, l’éditeur de Vincent Bénard a mis en ligne un site sur le sujet :

    Comprendre-le-foreclosuregate.com

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s