Pourquoi l’euro, ça ne marche pas

Simple affaire de compétitivité, si je puis dire. Le taux d’équilibre de l’euro/dollar n’est pas le même selon qu’on parle de l’Allemagne, de la France ou des PIIGS. Le niveau actuel de l’euro (autour de 1,40 dollar) est plutôt adapté à la situation de l’Allemagne, pays très compétitif, beaucoup trop élevé pour la France, et carrément mortifère pour les pays périphériques de l’Euroland.

Berlin, on le comprend, n’a aucun intérêt à sortir de l’euro : une monnaie purement allemande (i.e. le Mark) serait fortement réévaluée, elle ferait donc perdre des parts de marché à l’Allemagne, tant à l’intérieur de la zone euro – où elle taille des croupières à ses partenaires – qu’à l’extérieur de cette même zone. C’est la raison pour laquelle le coeur d’Angela balance encore… Les plans d’aide successifs aux PIIGS coûtent de plus en plus cher au contribuable allemand, mais c’est la condition sine qua non du sauvetage d’un euro si avantageux – ainsi, naturellement, que de la survie des banques allemandes.

Pour la France et les pays du sud de l’Europe, en revanche, il n’y a pas d’autre issue qu’une sortie de l’euro accompagnée d’une forte dévaluation et de vraies réformes structurelles. La guerre monétaire engagée par Washington ne leur laisse aucune chance (toutes choses égales par ailleurs) de voir prochainement le taux de change euro/dollar revenir à des niveaux plus conformes à leur propre compétitivité.

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Monnaies, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Pourquoi l’euro, ça ne marche pas

  1. Jean LENOIR dit :

    L’éternelle question de la non-compétitivité de certains pays pour des raisons de mauvais fondamentaux structurels. Il n’y pas qu’en Grèce qu’il faut des réformes. Et aussi pourquoi ne pas, courageusement, aborder les vrais questions : régimes sociaux et fiscalités uniques ?

    L’Euro n’est pas une mauvaise idée en soi, mais il est à craindre que son éclatement referme toutes les barrières ouvertes et qu’un nouvelle forme de balkanisation des pays resurgisse de ses cendres monétaires..

    Vous avez posé la question de la valeur d’une monnaie créée pour unifier l’Europe, mais les nombreuses impasses fiscales, sociales et des poids respectifs des secteurs publics peuvent nous mener à son éclatement – au plus mauvais moment.

    Jean LENOIR

    • L’échec de l’euro ne remet pas en question l’idée même d’une monnaie unique, il est lié à son caractère anachronique, son impossibilité hic et nunc. La zone euro n’est pas une zone monétaire optimale (ZMO). On a voulu précipiter les choses afin de forcer les Etats européens à la convergence politique (le fédéralisme).

      Mais c’était mettre la charrue avant les boeufs. Il n’y a pas d’expérience dans l’Histoire d’une union monétaire réussie sans un Etat constitué. A chaque monnaie un Etat. Or il n’y a pas d’Etat européen ; et s’il doit y en avoir un, ce n’est pas pour demain.

  2. BA dit :

    – Emprunt à 3 mois :

    Quand l’Allemagne lance un emprunt à 3 mois, elle doit payer un taux d’intérêt de 1,01 %.

    Quand la France lance un emprunt à 3 mois, elle doit payer un taux d’intérêt de 1,02 %.

    Et la Grèce ?

    Mardi 21 juin 2011, la Grèce a lancé un emprunt à 3 mois : elle a dû payer un taux d’intérêt de … 4,62 % !

    Les taux sont en hausse : c’était 4,06 % lors de la précédente émission en mai 2011.

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/06/21/97002-20110621FILWWW00478-la-grece-emprunte-1625-md-a-462.php

    Conclusion :

    Plus les jours passent, plus la Grèce emprunte à des taux de plus en plus exorbitants.

  3. brennec dit :

    Comment sont calculés ces ‘points d’équilibre’?

  4. Pearson dit :

    L’euro est une tragédie, qui de grecque va devenir prochainement universelle.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s