Chavez puni par Standard & Poor’s

Puni pour avoir osé déclarer que le Venezuela allait rapatrier ses réserves d’or et nationaliser l’ensemble du secteur aurifère. S & P a dégradé la note du pays de BB- à B+, arguant d’une « incertitude politique » liée à l’état de santé de Chavez. Quand on sait que le Venezuela regorge de pétrole et n’est endetté qu’à hauteur de 25% de son PIB… En fait, l’agence de notation a sans doute voulu donner des gages après le scandale de la dégradation de la note américaine. On ne s’en prend pas impunément à l’Empire…

Il faut dire que le président vénézuélien, en annonçant que son pays allait faire rentrer ses réserves d’or actuellement stockées dans des banques européennes et américaines, d’une valeur de onze milliards de dollars, a lancé un sacré défi aux banques d’affaires et au système financier anglo-saxon ! Car on soupçonne depuis longtemps les institutions bancaires (parmi lesquelles JP Morgan, l’une des 5 banques dépositaires du COMEX) de ne plus détenir physiquement cet or dans leurs coffres. Elles devront donc l’acheter sur le marché libre au prix fort, ou même renoncer carrément à le livrer. On imagine alors la réaction de Chavez, les conséquences sur le cours de l’or (qui a déjà commencé à flamber à l’annonce de cette décision) et du dollar, sur les marchés financiers, etc. Le président du Venezuela manie là de la dynamite !

« Le rappel de l’or est destiné à protéger le pays contre les problèmes économiques des Etats-Unis et d’Europe », a déclaré Hugo Chavez. « Les économies plongent, nos réserves se trouvent dans ces pays où nous ne gagnons pas un centime, ces réserves ne rapportent pas d’intérêts et sont utilisées pour être prêtées à d’autres ». Certains voient cependant derrière cette décision une demande des créanciers du Venezuela (Chine, Russie, Brésil), qui souhaitent garantir leurs prêts. Cette garantie étant de l’or, on voit quelle confiance ces pays accordent eux-mêmes au gigantesque château de cartes financier de l’Occident.

 

(source du tableau : ZeroHedge)

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, Matières premières, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Chavez puni par Standard & Poor’s

  1. Jean LENOIR dit :

    Bonjour Olivier,

    80% de cela est vrai. La fange, la fange… se recaler sur mes commentaires à votre précédent article.
    Amicalement (vous êtes productif pour un dimanche !)

    Jean LENOIR

  2. thomas dit :

    Merci pour l’info. En creusant le sujet j’ai découvert ceci : « On peut prévoir une backwardation si Chavez prend livraison de l’or »….

    http://www.commodityonline.com/futures-trading/market-report/Backwardation-possi%20ble-if-Chavez-takes-gold-delivery-24509.html

  3. Jean LENOIR dit :

    Peut-être que la canicule m’amène bêtement à penser qu’une partie de l’or de Chavez (toute petite) se trouve chez moi, bien que je ne sois pas passé par BNP PARIBAS… :-). Preuve de la stupidité de laisser son or en dépôt chez un vendeur d’or.

    Amitiés

    Jean LENOIR

  4. Elph dit :

    ils sont vraiment pas cool chez S&P : s’en prendre à un gars qui sort de chimio…..
    lui mettre une mauvaise note pour ça c’est vraiment tirer sur l’ambulance !

  5. xavib dit :

    AFP
    22/08/2011
    Le Venezuela va rapatrier ses réserves d’or stockées à l’étranger par voie aérienne et « le plus vite possible », mais aucune date n’a encore été fixée pour le début de ces opérations. « Nous allons transporter les réserves le plus vite possible. Je ne peux pas encore donner de date car nous sommes en pleine mise en place du processus. (Le rapatriement) s’effectuera par voie aérienne », a déclaré hier soir le président de la Banque centrale du Venezuela (BCV), Nelson Merentes, évoquant « un protocole international très strict ».

    Le président vénézuélien Hugo Chavez a annoncé la semaine dernière le rapatriement prochain de 211,35 tonnes d’or stockées à l’étranger pour un montant de 11 milliards de dollars. Environ 80% de ces stocks se trouvent au Royaume Uni, principalement dans les coffres de la Bank of England. « Les objectifs sont clairs: rapatrier l’or et protéger les autres actifs », a souligné Merentes.

    Le président vénézuélien a également affiché son intention de récupérer quelque 6,2 milliards de dollars -en liquide ou en bons échangeables- conservés dans des établissements bancaires suisse, britannique, français et américains ou de les transférer vers des institutions de pays « amis » (Chine, Russie,
    Brésil).

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/08/22/97002-20110822FILWWW00410-le-venezuela-va-vite-rapatrier-son-or.php

  6. Jean LENOIR dit :

    Hihihi… xavib

    Ce qu’on s’amuse !

    Jean LENOIR

  7. Madeleine dit :

    bonjour, avez-vous entendu parler des lingots d’or fourrés au tungstène ?

    Madeleine

  8. SOS dit :

    Tiens tiens comme c’est curieux… le boss de s&P s’en va !

    « Le patron de l’agence de notation Standard and Poor’s démissionne révèlent le Financial Times et le Wall Street Jornal lundi soir sur leurs sites internet. Le président, Deven Sharma, à la tête de l’agence de notation depuis 2007 sera remplacé par un dirigeant de la banque Citigroup. Une annonce qui intervient moins de trois semaines après la décision controversée de l’agence américaine de dégrader la note des Etats-Unis. Selon le Wall Street Journal, cette décision n’est pas liée à la note de solvabilité de Washington mais à la stratégie de sa maison mère McGraw-Hill de séparer ses activités de notation de celles d’analyses et de collectes de données. D’où le choix de Douglas Peterson, chef d’exploitation des activités de banque de détail de Citigroup, comme nouveau patron de Standard and Poor’s. »

    http://www.challenges.fr/actualite/revue-de-presse/20110823.CHA2401/le-patron-de-standard-and-poor-s-quitte-son-poste.html

    • OneWorld dit :

      Comme Pierre Jovanovic le dit dans son blog, Deven Sharma « a de la chance, il n’a pas pris une balle dans la tête, mais c’est peut-être pour plus tard.  » 🙂

  9. Jean LENOIR dit :

    J’avoue n’avoir pas compris grand-chose à la « backwardation » de Thomas… Par contre les vendeurs à découvert semblent repartir de plus belle et ma question est simple : cela a-t-il quelque chose à voir avec la décision de Chavez (en fait je pense ne pas être loin de le croire…) ?
    Dans ce cas ça pourrait ressembler à la fonction « backwash » d’une piscine et de liquider la « merde » du marché.

    Jean LENOIR

  10. Elph dit :

    rapatriatiement de l’or terminé pour le Venezuela ; les dernières tonnes sont arrivées :

    http://www.thaindian.com/newsportal/business/venezuela-completes-repatriation-of-gold_100594672.html

  11. Ping : "Rappel" LA LEÇON DE CHAVEZ A L’EMPIRE | le monde à l'ENVERS

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s