La panique gagne les médias traditionnels

SOS crise de confiance !! Entre le sauve-qui-peut sur les marchés actions, la quasi-paralysie des banques, la tension qui ne cesse de monter sur les dettes souveraines, la cacophonie italienne, les incertitudes allemandes, le mensonge fiscal français, les folies monétaires de la banque centrale suisse, le défaut consommé de la Grèce, les eurobonds morts-nés, le « zéro job » américain… un doute terrible saisit Nicolas Doze : Et si tout s’effondrait demain ?

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour La panique gagne les médias traditionnels

  1. BA dit :

    Mercredi 7 septembre 2011 :

    Grèce : taux des obligations à un an : 96,952 %. Record historique battu.

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GGGB1YR:IND

    Grèce : taux des obligations à 2 ans : 54,918 %. Record historique battu.

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GGGB2YR:IND

    Grèce : taux des obligations à 10 ans : 20,082 %. Record historique battu.

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GGGB10YR:IND

  2. BA dit :

    A propos des Etats européens en faillite, il n’y a pas que la Grèce : le Portugal est lui-aussi en faillite. Le Portugal est un des trois Etats européens placés sous perfusion du FMI et de l’Union Européenne.

    Comme pour la Grèce, la situation financière du Portugal est de plus en plus catastrophique.

    Quand l’Allemagne lance un emprunt à 3 mois, elle doit payer un taux d’intérêt d’environ 0,540 %.

    Quand la France lance un emprunt à 3 mois, elle doit payer un taux d’intérêt d’environ 0,554 %.

    Et le Portugal ?

    Mercredi 7 septembre 2011, le Portugal a lancé un emprunt à 3 mois : le Portugal a dû payer un taux d’intérêt d’environ … 4,959 % !

    Les taux étaient en hausse par rapport à la précédente émission.

    http://www.europe1.fr/Economie/Le-Portugal-emprunte-854-M-d-euros-705933/

    Plus les jours passent, plus le Portugal emprunte à des taux de plus en plus exorbitants.

    Plus les jours passent, plus le Portugal se rapproche du défaut de paiement.

  3. Jean LENOIR dit :

    Ce qui m’énerve dans cette pelote c’est qu’il n’y a plus qu’un entrelacs inextricable. A lire BA, et en la jouant à la Dali, je dirais qu’il faudrait prêter 40 milliards à la Grèce sur un an en touchant quelques 965,000,000 d’intérêts payables en début de période.
    Je ne vais pas vous infliger le montant de la perte au bout d’un an, tout le monde comprenant que le contribuable in fine contributeur serait moins lésé.

    Profitez de l’effet des pervers qui vende l’or à la baisse pour vous renforcer afin de niveler vos augmentations d’impôts futures. Toute l’économie ou presque est un jouet cassé, le monde est une gigantesque entité en faillite dont on prolonge l’agonie par des soutiens abusifs fondés sur de la dette.

    Ceci dit je suis bien content que Nicolas Doze affirme que les états font pire que Madoff (vous trouverez quelque part ma référence à cette image dans je ne sais plus quel blog : chez vous Olivier ?). Normalement une belle ménagerie à installer pour 150 ans (oui pour les animaux politiques).

    Dommage que Cicéron nous ait quitté il y 2054 ans… Les grands de ce monde devraient s’inspirer de sa vie et de son action politique.

    Comme je l’écris parfois : condoléances mutuelles

    Jean LENOIR

  4. BA dit :

    La zone euro est en train de se disloquer. Cette semaine, trois Etats européens ont emprunté sur les marchés internationaux : la France, le Portugal, la Grèce. Nous pouvons donc comparer la confiance que ces trois Etats européens inspirent aux investisseurs internationaux.

    Pour un emprunt à 3 mois :

    Mercredi 7 septembre 2011, la France a lancé un emprunt à 3 mois : elle a dû payer un taux d’intérêt de 0,554 %. C’est à peu près le taux d’intérêt que doit payer l’Allemagne : pour un emprunt à 3 mois, l’Allemagne doit payer environ 0,540 %.

    Mais en revanche, le même jour, le Portugal a dû payer un taux d’intérêt de 4,959 % ! Les taux étaient en hausse par rapport à la précédente émission.

    Pour un emprunt à 6 mois :

    Mercredi 7 septembre 2011, la France a lancé un emprunt à 6 mois : elle a dû payer un taux d’intérêt de 0,564 %. C’est à peu près le taux d’intérêt que doit payer l’Allemagne : pour un emprunt à 6 mois, l’Allemagne doit payer environ 0,550 %.

    Mais en revanche, la veille, mardi 6 septembre 2011, la Grèce avait dû payer un taux d’intérêt de 4,8 % ! Tous ces chiffres montrent ce qui se passe en zone euro :

    – Les Etats européens riches (France, Allemagne, Pays-Bas, Autriche, Finlande, etc) continuent à emprunter à des taux d’intérêt de plus en plus bas.

    – Les Etats européens en faillite ne peuvent même plus emprunter sur les marchés internationaux pour des emprunts à un an, à deux ans, à trois ans, à quatre ans, … Sinon, ils devraient payer des taux d’intéret démentiels.

    – Les Etats européens en faillite sont condamnés à se financer en empruntant à trois mois et à six mois : les Etats européens en faillite doivent payer des taux d’intérêt exorbitants.

    – Les Etats européens en faillite foncent vers le défaut de paiement.

    http://www.europe1.fr/Economie/Le-Portugal-emprunte-854-M-d-euros-705933/

  5. BA dit :

    Jeudi 8 septembre 2011 :

    Wolfgang Schäuble : il faut pouvoir recapitaliser rapidement les banques européennes.

    Le ministre allemand des Finances a estimé jeudi qu’il fallait pouvoir recapitaliser rapidement les banques européennes en raison de « nouvelles inquiétantes » en provenance de la zone euro et a mis en garde la Grèce à propos des prochains versements d’aide européenne.

    Wolfgang Schäuble, qui défendait devant les députés allemand le renforcement décidé en juillet des moyens et des compétences du fonds de secours européen FESF, a déclaré qu’il était « très important surtout au vu des nouvelles inquiétantes en provenance de la zone euro que ce fonds soit en mesure si besoin de libérer à court terme des moyens pour recapitaliser les banques ».

    La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde avait lancé un débat très vif en Europe en évoquant récemment un besoin urgent de renflouer les banques.

    M. Schäuble a par ailleurs adopté un ton dur à propos de la Grèce, jugeant « très prématuré » de concrétiser un deuxième plan d’aide à Athènes tant que le pays n’aurait pas rempli les conditions pour toucher dans son intégralité la première aide accordée au printemps 2010.

    « Le débat sur une deuxième aide à la Grèce est très prématuré au vu des difficultés actuelles autour du versement de la prochaine tranche », a dit le ministre.

    M. Schäuble a mis en garde contre « de nouvelles conséquences » pour cette deuxième aide si Athènes échouait à tenir ses promesses de réforme.

    http://www.romandie.com/news/n/DETTESchauble_il_faut_pouvoir_recapitaliser_rapidement_les_banques_europeennes080920111009.asp

  6. Jean LENOIR dit :

    Quelle comédie …La Grèce (loin ! la tragédie antique – tellement c’en est risible, malgré les circonstances)

    Jean LENOIR

Répondre à Jean LENOIR Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s