La France jette 15 milliards d’euros par la fenêtre

Un ancien ministre des Finances grec explique qu’à notre place, il n’aurait pas voté le plan d’aide à la Grèce : « C’est incompréhensible… ». La dérive des finances publiques est telle que nous ne reverrons jamais nos milliards. Et les donner sans contrôler ce qui se passe réellement là-bas n’aide pas vraiment les Grecs. Rappelons quand même que ces milliards ne seront pas perdus pour tout le monde :  ils sont en réalité destinés à sauver nos propres banques, créancières de l’Etat grec, ainsi que la zone euroComme toujours, c’est le contribuable qui paie pour les folies de l’oligarchie politico-financière.

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, Monnaies, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour La France jette 15 milliards d’euros par la fenêtre

  1. Geraldine dit :

    C’est encore PIRE que prévu !!!

    AFP 08/09/2011

    L’Autorité des statistiques grecques a révisé jeudi à la hausse, à 7,3% sur un an, la contraction du produit intérieur brut (PIB) grec au deuxième trimestre, contre une baisse évaluée à 6,9% par de premières estimations.

    Cette nouvelle estimation, toujours provisoire mais incluant de nouvelles données, révise aussi à la hausse le recul du PIB au premier trimestre, à 8,1%. Après la publication des premiers chiffres, le ministre des Finances, Evangélos Vénizélos, avait reconnu que la récession pour 2011 serait pire que prévu, avec un recul estimé à près de 5% sur l’année, contre -3,5% prévu au départ.

  2. BA dit :

    Jeudi 8 septembre 2011 :

    Grèce : le PIB au 2ème trimestre s’est enfoncé plus qu’annoncé : – 7,3 % sur un an.

    Grèce : taux des obligations à un an : 94,716 %.

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GGGB1YR:IND

    Grèce : taux des obligations à 2 ans : 55,050 %. Record historique battu.

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GGGB2YR:IND

    Grèce : taux des obligations à 10 ans : 20,127 %. Record historique battu.

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GGGB10YR:IND

  3. Jean LENOIR dit :

    Stefanos Manos,

    Je vais retenir ce nom. J’aimerais le rencontrer tant ses vues sont proches des miennes.
    Par compte les élus de notre « cher » pays devraient tous porter des culottes de confort car ça commence à sentir la sure odeur de l’urine dans l’hémicycle et au sénat – les seuls se retenant encore sont les banquiers qui vont pouvoir passer un WE tranquille, un (ouf).

    Pour la petite histoire le seul CREDIT LYONNAIS avait coûté au contribuable (de mémoire) quelques 140 milliards de francs (Olivier merci de rectifier, vous avez sans doute de bonnes sources, si je déraille) et nous payons encore. En euros on va bien finir par payer une somme proche de la somme en francs…

    Le Lyonnais a plombé notre croissance pendant près de 2 décennies maintenant. La Grèce va enterrer la croissance pour deux générations.

    Femmes de tous les pays, enfantez des générations de misère, de sang et de larmes.

    bis repetita, condoléances mutuelles

    Jean LENOIR

  4. Jean LENOIR dit :

    Evangelos Venizelos, n’est pas un ministre des finances, chère Géraldine : c’est un flic reconverti en argentier … à l’instar de Staline, séminariste reconverti en dictateur sanguinaire. Ce qui est fantastique avec les politiques, si vous ne l’aviez déjà remarqué, c’est leur polyvalence extraordinaire – laquelle va dans notre pays, propulser un temps « notre » Christine à la fonction, puis au FMI alors qu’elle n’a pas la solide culture et expérience qu’on attendrait de tel poste.

    A quand Strauss-Kahn, ministre de la justice ?!

    Jean LENOIR

  5. Jean LENOIR dit :

    Dans mon plan de rigueur des finances publiques… plus de ministère de la jeunesse et de la famille. Il est temps que les familles assument leurs jeunes, Géraldine. Quant à la justice, au vu des « affaires rampantes » qui se multiplient autour du pouvoir, je me demande finalement pourquoi elle nécessite encore un ministère… à remplacer par un « ministère de la moralité publique et des forces de l’ordre »

    Bon je plaisante …à moitié

    Jean LENOIR

  6. Personne dit :

    Pas 15… mais 40 milliards ?!!?

    « Denis Kessler, le P-DG du réassureur Scor, souffle sur les braises dans un entretien aux Echos en considérant que la crise de la zone euro peut encore s’aggraver. « A erreur de diagnostic, erreur de thérapeutique. On en a la démonstration aujourd’hui. Les mesures massives d’augmentation de la dette et de création monétaire non seulement n’ont pas eu d’effets durables sur la croissance, mais elles engendrent des effets pervers qui se manifestent actuellement. On s’est trompé sur la nature de la crise. » « Résultat: alors que la crise pourrait à nouveau s’aggraver, nous n’avons plus de munitions et avons perdu un temps précieux. » Une explosion de la zone euro n’est pas impossible, selon lui, car « la crédibilité des solutions proposées jusqu’à présent est entamée. » « Il faut en tout cas agir d’urgence. Au rythme actuel, les opinions publiques des pays les plus forts de la zone euro vont devenir hostiles à la monnaie unique. En France, le sauvetage de la Grèce représente 40 milliards d’engagements supplémentaires pour notre pays ».

    http://www.challenges.fr/actualite/economie/20110912.CHA4108/merkel-donnerait-son-feu-vert-aux-eurobonds-pour-sauver-la-grece.html

Répondre à Geraldine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s