Olivier Delamarche : « Les politiques sont des incapables »

Comme le souligne Delamarche, la volatilité extrême des marchés prouve qu’ils ne savent plus remplir leur fonction principale, qui est de trouver un prix d’équilibre, de « pricer les actifs ». Quant aux politiques, « ils sont nuls… incapables de faire ce qu’il faut, incapables même d’avouer la vérité et de dire qu’on est dans une sacrée… ». Tout juste bons à se réunir pour fixer la date de la prochaine réunion. Ils achètent du temps, espérant un miracle. Or le temps coûte de plus en plus cher, et la chute des marchés continuera.

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, Monnaies, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Olivier Delamarche : « Les politiques sont des incapables »

  1. Jean LENOIR dit :

    Bonsoir,

    J’écris en écoutant Merckel et Papandréou sur France 24 English. Des mots, des mots …de la bouillie pour des chats. Consternant

    Jean LENOIR

  2. taneli dit :

    +5,74% le CAC 40 aujourd’hui.. c’est vrai que c’est n’importe quoi ! la Bourse navigue à vue.

  3. Jean LENOIR dit :

    Après le petit déjeuner (les antipodes !) j’ai pris connaissance des indices boursiers d’hier. D’accord sur le constat d’Olivier Delamarche quant à l’incapacité de fixer le prix des actions.
    Il va et vient au gré des déclarations et de la peur.
    Un de mes amis, avocat, que j’avais hier au téléphone, me disait : « tu sais, Jean, c’est fou …il y a des sociétés dont la valeur boursière est inférieure à la trésorerie » et de me citer Saint Gobain – mais me précisant toutefois avoir terminé de liquider son portefeuille.
    Non Jean-Paul ce n’est pas tellement fou, c’est comme la Grèce : vaut-elle plus ou moins que les milliards que l’on va y injecter, peut-être, sans doute …au nom de la lâcheté impuissante des décideurs qui achètent de plus en plus de temps que nous paierons de plus en plus cher ? Lorsque (pas si : lorsque) l’hyperinflation sera là, les actions vaudront rapidement moins en terme de pouvoir d’achat que le prix payé. Il n’est donc pas choquant que certaines sociétés en viennent à se payer moins cher que leur cash, dans le contexte actuel et dans le futur bien tracé.

    Au final, et à bien y réfléchir, Papandréou ressemblait à un escroc dont le verbiage n’avait qu’un but : soutirer le plus vite possible le maximum de pognon à l’Europe. Et vous verrez, cela va encore marcher une fois ou deux avant le saut de l’ange.

    Bonne soirée

    Jean LENOIR

  4. akli dit :

    Je suis un ancien dirigeant délinquant corrompu.
    J’ai maquillé les comptes de mon pays avec l’aide du futur président de l’imprimerie européenne de billets.
    Je suis ravi d’avoir perdu les élections avant que la fête ne soit finie.
    Visiblement, tout le monde m’appelle « Papandréou ».
    Mais mon vrai nom rime avec Feta Salakis. Qui suis-je ?

  5. JNG dit :

    Il est excellent cet homme la , même si cela fait froid dans le dos par ailleurs !
    Alessio Rastani – « C’est Goldman Sachs qui dirige le monde…le 26 eptembre

  6. Merci, j’étais justement en train de mettre en ligne l’interview-choc et un commentaire sur le sujet.
    Je vais d’ailleurs remplacer la version Youtube par celle de Dailymotion, dont la traduction est meilleure et qui est sous-titrée.

  7. Olivier dit :

    Que d’Olivier ……
    Que pensez vous, en tant que personne qui a étudié les sciences économiques , du chroniqueur Olivier Delamarche ?

    • Que de questions… Olivier Delamarche ? J’en pense le plus grand bien, dans son domaine de compétences (et au-delà) il est doté me semble-t-il d’une grande lucidité et d’un solide bon sens.

      Pour le moment les faits lui donnent raison.

  8. Olivier dit :

    Donc il y de quoi se faire du souci ……..

  9. Jean LENOIR dit :

    Au dernier Olivier,

    Vous ne sortez pas d’un hôpital après 20 ans de coma j’espère… Là oui je comprends. Plus gentiment, ne croyez pas plus les hommes politiques que les vendeurs d’assurance. Il convient d’aller au deuxième ou au troisième degré et de vouloir approfondir le sain raisonnement économique de Mme Michu, même si on n’a pas fait les grandes écoles;
    Cela va plus que très mal : la solution n’a plus d’issue tant les dettes cumulées à l’échelle mondiale sont proprement sidérales.

    Ne m’en veuillez pas d’être franc et pardonnez-moi si vous me trouvez un peu brutal : je ne le fais que pour vous ouvrir les yeux.

    Par contre mille fois bravo si ce n’est que de l’humour

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s