La preuve par Dexia

Je devrais dire LES preuves… La scission – ou le démantèlement, certains disent « la vente à la découpe » – en cours de la banque franco-belge Dexia, déjà « sauvée » in extremis en 2008 par les Etats (mais aussi par la Fed qui lui a prêté des dizaines de milliards de dollars), valide plusieurs hypothèses sur lesquelles ce blog n’a cessé d’attirer l’attention :

1. Les banques, qu’elles soient françaises ou européennes, sont tout sauf « solides » : les politiques nous mentent depuis des années.

2. Les stress tests étaient bien de la propagande, notamment parce qu’ils ne prenaient pas en compte le risque souverain. Dexia les avait passés haut la main.

3. Le problème central n’est pas la liquidité (bien que Dexia connaisse de réelles difficultés de refinancement à court terme), mais la solvabilité.

4. Les bénéfices sont privatisés, les pertes socialisées : les actionnaires refilent la patate chaude aux contribuables, qui paieront la note. On parle de 95 milliards d’euros d’actifs pourris logés dans une bad bank garantie par les Etats, le scandale du Crédit Lyonnais (rebaptisé LCL) paraît ridicule à côté de ce nouveau tour de passe-passe ! Surtout qu’il est maintenant évident que d’autres banques suivront (même si on nous explique une fois de plus qu’il s’agit là d’une exception et que les autres banques sont solides)…

5. Ajouter de la dette à la dette ne résoudra rien : on recule pour mieux sauter… dans le vide. C’est du Ponzi, de la cavalerie financière. L’issue est claire : l’effondrement de tout le système financier, sauf à monétiser les dettes via la BCE et le FESF. Les Américains (qui en connaissent un rayon sur la fausse monnaie) nous y poussent sans plus se cacher. Mais on sait bien que cette solution n’en est pas une, elle conduit droit à l’hyperinflation. En attendant, le AAA de la France est plus que jamais menacé…

——————————————————————————————————————————————-

Voir aussi : Philippe Dessertine : « On est au bout du mensonge public »

(mardi 4 octobre, RTL Midi)

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour La preuve par Dexia

  1. kriminolog dit :

    Le milliardaire George Soros soutient le mouvement des « indignés » de Wall Street

    Les « indignés de Wall Street » se sont trouvé un parrain de choix. Le richissime investisseur américain George Soros a dit, lundi 3 octobre, qu’il éprouvait de la sympathie pour les manifestations anti-Wall Street qui, selon lui, ont été causées par les « super bonus » versés par les banques.

    « J’ai de la sympathie pour leurs opinions », a dit M. Soros à l’ONU à propos des manifestants qui ont tenté de bloquer le pont de Brooklyn au cours du week-end. Plus de sept cents d’entre eux ont été interpellés, selon la police de New York, ce qui a provoqué un fort soutien sur Internet et une publicité sans précédent pour le mouvement. Ils ont appelé à de nouvelles manifestations, mercredi, dans le quartier financier de New York.

    « Je comprends leur réaction »

    Le milliardaire, devenu l’un des hommes les plus riches du monde après avoir fait fortune par la spéculation, a estimé que beaucoup de la colère exprimée par les manifestants anticapitalistes et les ultraconservateurs du Tea party VISAIT LES ACTIONS DES BANQUES. « Je comprends leur réaction, franchement », a dit M. Soros, qui a souligné le sort des propriétaires des petites entreprises qui ont vu les taux d’intérêt de leurs cartes de crédit grimper de 8 % à 28 % après la crise de 2008. « Et puisqu’ils dépendaient de ce crédit pour gérer leurs entreprises, beaucoup d’entre eux ont en réalité dû cesser leurs activités », a-t-il dit.

    « Et en même temps, LA DECISION DE NE PAS INJECTER DE CAPITAUX DANS LES BANQUES MAIS EN REALITE DE LES SOULAGER DE LEURS MAUVAIS AVOIRS ET DE LEUR PERMETTRE DE S’EXTRAIRE DU TROU LAISSE LES BANQUES AVEC DES SUPER PROFITS ET LEUR PERMET DE VERSER DES SUPER BONUS », a-t-il dit. « Le contraste entre les deux est, je pense, une raison principale » des manifestations anticapitalistes et du Tea party, a encore estimé M. Soros.

    S’inspirant à la fois des « indignés » espagnols et des révoltes du « printemps arabe », le mouvement Occupons Wall Street a été lancé à la mi-septembre. Depuis, plusieurs centaines de personnes se rassemblent chaque jour devant la Bourse de New York.

  2. Jean LENOIR dit :

    Mais oui, Olivier

    Quel est le problème ? CAC 40, +4,20% et ainsi de suite pour les autres places financières…

    Aucun souci ! la crise est bien finie. Le super flic, grand argentier Grec a été remplacé par un nouveau ministre des finances (oublions son nom il ne durera pas) : la rue va être contente et tout va rentrer dans l’ordre.
    Les Etats-Unis : mais oui « tout va très bien Madame la Marquise » …les indignés américains ne sont que quelques centaines. Ils ont la caution de Soros (lequel fait une pirouette à 360° et ne sera donc pas pendu à un réverbère).
    A Barhein, en Arabie Saoudite ça bouge… mais rien de grave… les attentats, on a vu pire comme bilan humain… la courbe des pertes par attentat est sur une pente descendante…

    Vraiment Cher Olivier, il faut que votre blog arrête d’agiter des torchons enflammés et de propager des contre vérités.

    Laissons les politiques prendre les sages décisions : la situation est sous contrôle, tout va bien.

    Bon ceci dit j’ai une grosse vague de fonds qui vient de m’être viré sur mes compte à ********
    pouvez-vous me conseiller ?
    …Ah oui sauter dans un avion, acheter des canaris (« encore ! » « bon si c’est vous qui me le dites ») et ensuite les porter chez ma Tante.

    Merci Olivier … mais 35 heures de voyage quand-même …oui 35 heures ? …tiens…tiens !

    Jean LENOIR

  3. gwendahl dit :

    « David Cameron appelle les dirigeants européens à relever leurs manches pour régler la crise de la dette et renforcer le secteur bancaire.

    Le Premier ministre britannique a fait ses déclarations au premier jour du congrès annuel du parti conservateur organisé à Manchester.

    “L’eurozone représente une menace non seulement pour elle-même, mais aussi une menace pour l‘économie britannique et une menace pour l‘économie mondiale”, a t-il dit. »

    Et la City, elle ne représente pas une menace pour la planète, peut-être ???

    Faudrait qu’il balaye devant sa porte, le guignol de Downing Street !

    Y en a marre des banksters anglo-saxons, qui nous foutent dans la m… avec leurs produits financiers pourris et leur interventions dans toutes les affaires du monde.

    Rothschild, Rockfeller, Warburg et autres J.P. Morgan, j’en oublie et des belles m…. encore !

    Qu’ils cessent de tirer les ficelles, de spéculer sur les matières 1ères, les produits dérivés, CDS, CDO et autres joyeusetés pourries dont on ne peut plus se dépêtrer aujourd’hui.

    Bravo la finance anglo-saxonne, vous avez fait du beau boulot les gars. On va tous couler.

    http://fr.euronews.net/2011/10/02/congres-des-tories-a-manchester-cameron-conspue-par-35-000-manifestants/

  4. BA dit :

    Le patron de Dexia s’appelle Pierre Mariani : c’est un proche de Nicolas Sarkozy.

    En 2010, Pierre Mariani a gagné 1 809 411 euros.

    http://www.lesechos.fr/diaporamas/voir_diaporama.php?id_diap=DIAP290411932_114660

    A propos de Pierre Mariani, voici un extrait de Wikipedia :

    Le successeur d’Axel Miller, Pierre Mariani, un proche de Nicolas Sarkozy, s’est octroyé un salaire fixe en hausse de 30 % par rapport à Axel Miller.

    Le conseil d’administration de Dexia a accepté «à l’unanimité» le 13 novembre 2008 de porter à un million d’euros le salaire annuel du directeur général et de fixer à 2,25 millions d’euros son bonus maximum. Axel Miller ne touchait «que» 825 000 euros de fixe, et son bonus était plafonné à 1,8 million d’euros.

    C’est le comité des rémunérations, composé notamment de Denis Kessler, ex-numéro 2 du Medef, et d’Augustin de Romanet, directeur général de la Caisse des dépôts, qui a fait ses propositions.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Dexia#Salaire_de_Pierre_Mariani

  5. De Beers dit :

    Les clients de Dexia Banque Belgique, qui appartient au groupe bancaire franco-belge Dexia, ont retiré mardi 300 millions d’euros de leurs comptes, affirme mercredi le quotidien économique belge néerlandophone De Tijd.

    Dexia tente de rassurer les clients

    Selon De Tijd, ces 300 millions d’euros ne sont qu’une fraction du total de l’épargne déposée chez Dexia et représentent moins que ce qui avait été retiré lors de la crise en 2008. La Banque Nationale de Belgique (BNB) avait tenu à rassurer mardi les clients de Dexia sur le fait que leur épargne était « parfaitement sécurisée » et qu’il n’y avait « aucune raison pour les clients d’effectuer des retraits ».

    Jos Clijsters, patron de la banque, avait aussi indiqué que les épargnants ne risquaient rien. « L’argent des clients de Dexia est en sécurité », avait-il dit.

  6. Kaartzen dit :

    A qui le tour maintenant ? Qui sera le prochain DEXIA ? Il paraitrait selon la presse que le conseiller spécial de Sarkozy Henri Guaino a dit dans un interview qu’une recapitalisation de 2 ou 3 banques françaises « sera peut être nécessaire »…

  7. BA dit :

    En Belgique, Didier Reynders est Vice-Premier ministre, Ministre fédéral des Finances et des Réformes institutionnelles.

    Vendredi 15 juillet 2011, Didier Reynders écrit un article à pleurer de rire :

    « Je me réjouis de la transparence accrue des résultats des stress tests, réussis par KBC et Dexia.

    En Belgique, KBC Banque et Dexia ont participé directement aux tests de résistance organisés à l’échelle européenne. J’ai pris connaissance des résultats de ces tests et je me réjouis de la transparence accrue liée à la publication de ces résultats et à la divulgation des risques souverains des groupes bancaires participants.

    Ces tests montrent que les deux banques disposent d’une capitalisation suffisante, bénéficiant de ratios Core Tier 1 nettement supérieurs au taux de référence de 5 % du scénario de stress.

    La détermination à prendre des mesures importantes pour répondre à la façon dont les investisseurs perçoivent la faiblesse prolongée du secteur bancaire européen constitue une partie importante de la réponse globale à la crise, telle qu’approuvée par le Conseil européen.

    Dans ce contexte, les objectifs du test de résistance mené à l’échelle européenne auprès de 90 banques pour la période 2011-2012 est d’évaluer la résistance du système bancaire européen dans des situations extrêmes.

    On notera que les tests de résistance qui constituent un élément normal de l’ensemble des instruments de contrôle des autorités de supervision, ne représentent pas une prévision. Le test de résistance vise à donner des moyens d’évaluer la résilience des banques participantes face aux pressions exercées sur la solvabilité dans une situation de stress plausible mais improbable.

    Les résultats de ce test permettent ainsi de savoir si le niveau de capitalisation des banques est suffisant pour résister à des conditions économiques et financières extrêmement défavorables, qui ne reflètent pas les évolutions attendues. »

    http://www.didierreynders.be/2011/07/15/je-me-rejouis-de-la-transparence-accrue-des-resultats-des-stress-tests-reussis-par-kbc-et-dexia/

  8. skeptius dit :

    D’après Baroin Dexia est (je cite) « un cas particulier » parmi les banques… pourtant dans le même temps Sarkozy et Merkel discutent d’un plan global de recapitalisation des banques européennes après avoir longtemps nié qu’il en fallait un.

    Alors je pose la question: De qui se fout Baroin ? De qui se foutent nos dirigeants ?

  9. des diafoirus ! dit :

    Le gouvernement français offre une garantie de financement de 33 milliards d’euros à DEXIA contre les décotes de la dette grecque (plus une autre garantie de 10 milliards contre les décotes des prêts toxiques aux collectivités locales) et prétend avec ça que ça ne modifiera ni le déficit, ni la dette, ni le AAA de la France… c’est une BLAGUE ???

    Tout ça après nous avoir dit pendant des mois que nos banques se portaient très bien et n’avaient besoin d’aucun apport de fonds publics……. que la Grèce ne ferait jamais faillite…. qu’il fallait être solidaire….

    On voit où nous a mené cette « solidarité » ….. cette bande d’incapables, de politiques et banquiers véreux, tous copains dans l’arnaque des Français et le pillage des richesses nationales….

    Déjà qu’on n’a pas l’argent qu’il faudra lever pour « garantir » DEXIA, alors où vont ils trouver les dizaines et dizaines de milliards pour regonfler les grosses banques SocGen, Crédit Agricole, BNP Paribas ???

  10. Jean LENOIR dit :

    Mais, des Diafoirus (j’aime bien ce nom) c’est simple : ils vont faire de la nouvelle dette. Seule cocue à l’autre bout les Madames Michu qui commencent à voir les prix augmenter.
    Cependant si vous retirez ci ou ça de l’indice… c’est pas grave finalement ce n’est pas 3% mais 2,4%… Ah oui il vous faut moins de 2% alors on retire encore ça, ça et ça (non pas l’alimentation tout de même !).

    Et qu’est-ce qu’ils ont tous à sortir dans les rues les moutons. Allez, ouste …allez, retournez dans l’enclos.

    Jean LENOIR

  11. nico dit :

    dans Libération on apprend que Dexia a fraudé massivement et a trompé ses clients et les autorités financières….

    « Fausses informations financières données au marché, manquement aux règlements de l’Autorité des marchés financiers (AMF) et de la Banque de France… Telles sont, en substance, les conclusions d’un rapport confidentiel que Libération s’est procuré, et évoqué par le quotidien belge le Soir, au sujet de Dexia. Dans ce document établi par les inspecteurs de l’Autorité de contrôle prudentiel (ACP) – l’organisme chargé de réguler le secteur bancaire – l’ancienne direction de la banque franco-belge y est présentée comme directement responsable, mais aussi ses dirigeants actuels ainsi que les commissaires aux comptes. Ce document, terminé en avril 2010, aurait dû logiquement donner lieu à l’ouverture d’une enquête judiciaire. Or, curieusement, il n’a été transmis ni à l’AMF ni au parquet de Paris. »

    voir ici le papier de Libé :

    http://www.liberation.fr/politiques/01012366925-dexia-un-rapport-lucide-et-enterre

    encore pire…. l’AMF et la banque de France étaient au courant et elles ont laissé faire !!

    http://www.liberation.fr/economie/01012366927-les-autorites-ont-sciemment-ferme-les-yeux

  12. annick dit :

    Et les dirigeants de la banque ont fait des prêts à leurs actionnaires pour qu’ils rachètent leurs propres actions Dexia !!

  13. matbee dit :

    Pour l’économiste Geert noels, dans l’affaire Dexia la Belgique « s’est fait rouler » par la France.

    « Selon M. Noels, la France se prépare depuis plusieurs années à une dégradation nette de la situation de Dexia, alors que la Belgique tablait sur des scénarios moins négatifs. « On a eu la mauvaise information », affirme-t-il.

    En vertu de l’accord conclu en octobre, la Belgique a pris à sa charge plus 60% des garanties sur un portefeuille de 90 milliards d’euros d’investissement risqués, la France ne couvrant que 36%. En contrepartie, la Belgique a obtenu le contrôle total sur Dexia Banque à une prix amoindri.

    Mais le poids des garanties, qui risquent de devoir être activées, pourrait s’avérer intenable pour un petit pays comme la Belgique. Celle-ci est exposée à hauteur de 15% de son PIB dans Dexia, alors que la France n’a pris un risque que pour 2% de sa richesse nationale, souligne M. Noels. »

    ….

    http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/702429/dexia-la-belgique-roule-par-les-francais.html

  14. Ping : Dexia sous gravier ? « Poètes Indignés "P.I"

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s