Nicolas Doze : le risque d’implosion des banques

On recapitalise les banques dans l’urgence pour éviter que le défaut de paiement de la Grèce ne provoque leur implosion. « En face, l’autisme des banques est hallucinant. Elles continuent à nous dire qu’elles n’ont besoin de rien. Elles nous ont quand même emmené dans le mur une première fois. Est-ce qu’elles vont nous y emmener une seconde fois ? » Ben oui, ça semble assez évident, ce sont des banques zombies appuyées sur des Etats zombies…

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Nicolas Doze : le risque d’implosion des banques

  1. BA dit :

    Vendredi 23 septembre 2011 :

    «Risque de crise systémique», estime Jean-Pierre Jouyet.
    Le président de l’Autorité des marchés financiers (AMF) Jean-Pierre Jouyet a parlé vendredi de «situation, très très préoccupante» sur les marchés et s’est inquiété d’un «risque de crise systémique» capable de faire plonger toute la planète dans la récession.

    http://www.20minutes.fr/ledirect/793030/risque-crise-systemique-estime-jean-pierre-jouyet

    Lundi 10 octobre 2011 :

    Le Premier ministre français François Fillon a estimé lundi que l’Europe se trouvait « sur un volcan qui peut dynamiter à tout moment le continent », affirmant que la crise actuelle pouvait « mettre en péril 60 années de construction européenne ».
    « Personne ne doit s’y tromper : nous sommes sur un volcan qui peut dynamiter à tout moment le continent européen, sa prospérité, son contrat démocratique, son unité monétaire, son unité politique », a déclaré M. Fillon dans un discours de clôture de la journée parlementaire du parti du Nouveau centre (NC).
    « Ne croyez pas que j’exagère. Si la faillite d’une banque d’affaires aux Etats-Unis en 2008 a frappé de plein fouet le système financier et a provoqué une récession dans le monde entier, je veux dire que la crise actuelle peut mettre en péril 60 années de construction européenne », a-t-il mis en garde.

    http://www.boursorama.com/actualites/crise-l-europe-est-sur-un-volcan-qui-peut-dynamiter-le-continent-fillon-9f80f84ca7b50e5d1ad1ed0cec3f9420

    Mardi 11 octobre 2011 :

    La crise a atteint une « dimension systémique » en zone euro selon Jean-Claude Trichet.

    http://www.boursier.com/actualites/economie/la-crise-a-atteint-une-dimension-systemique-en-zone-euro-selon-jean-claude-trichet-11118.html?sitemap

    Mercredi 12 octobre 2011 :

    Jose Manuel Barroso craint une « crise systémique ».
    Jose Manuel Barroso, président de la Commission européenne, est intervenu à la tribune du parlement européen, à Strasbourg, pour exhorter les pays membres à agir prestement avant que la situation ne tourne au dramatique pour l’économie mondiale. En effet, comme Jean-Claude Trichet, Bruxelles craint une « crise systémique » et une récession mondiale.

    http://www.francesoir.fr/actualite/economie/jose-manuel-barroso-craint-une-crise-systemique-146615.html

  2. Jean LENOIR dit :

    Bonjour,

    On peut toujours tout craindre quand tout a été fait de travers. Les banquiers nient toute responsabilité car ils « capitalisent » sur la nécessité de leur existence. La seule autre profession qui soit tout aussi essentielle et dont nous avons besoin, c’est celle des croque-morts. Les premiers spéculent sur l’avenir, les seconds sont la première étape du passé.

    Le renflouage des banques c’est la peur de la mort (économique), du désastre absolu, mais cela y conduit plus sûrement le monde défunt, qu’un corbillard une dépouille au cimetière : comme quoi aussi les parallèles de la vie et de la mort se rejoignent à l’infini.

    Laissez tomber l’activité de trading, si vous voulez encore sauver les vivants : cela fait des années que cette issue tragique était nettement dessinée… au moins cette fois-ci mouchez ces morveux de banquiers une bonne fois pour toutes, messieurs les politiciens (s’il subsiste en vous un sou de bon sens) car seule l’activité de dépôt et de prêt est vitale pour vos administrés.

    L’addition sera lourde, très lourde et c’est sans doute la dernière option car il y a l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarettes entre l’échec et la convalescence, laquelle sera longue, longue.

    Jean LENOIR

  3. fifine dit :

    La France n’aura pas recours au Fonds européen de stabilité financière (FESF) pour recapitaliser ses banques, si cette opération nécessitait un recours à des financements publics, a assuré la ministre du Budget et porte-parole du gouvernement Valérie Pécresse.

    « Le FESF pourra prêter à certains Etats qui auraient besoin de ces prêts pour recapitaliser leur système bancaire, la France ne fera pas appel au FESF », a déclaré Mme Pécresse en rendant compte des travaux du Conseil des ministres.

    EN CLAIR : On l’aura dans l’os direct….

    http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20111012trib000656019/la-france-n-aura-pas-recours-au-fesf-pour-recapitaliser-ses-banques.html

  4. BA dit :

    Vendredi 14 octobre 2011 :

    Banques européennes : recapitalisation à 298 milliards d’euros, selon une étude de Goldman Sachs.

    Les nouveaux tests de résistance menés par l’autorité bancaire européenne (EBA) pourraient révéler des besoins de recapitalisation de 298 milliards d’euros, selon une simulation réalisée par les analystes de la banque américaine Goldman Sachs publiée vendredi.

    Jeudi, les analystes de la banque helvétique Credit Suisse avaient évalué les besoins de fonds propres au terme de tests de même nature à 221 milliards d’euros.

    http://www.boursorama.com/actualites/banques-recapitalisation-a-298-mds-d-euros-selon-etude-de-goldman-sachs-3048b13de67d602ad2a15bc3431158c8

  5. Jean LENOIR dit :

    Olivier,

    Pas si difficile d’avoir raison à moins d’être aveugle, sourd et muet… Cela est d’ailleurs devenu facile à notre ancienne Christine nationale.

    Jean LENOIR

Répondre à BA Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s