Eric Zemmour – L’euro ou la démocratie

Dans le droit fil de mon dernier billet… Excellente chronique de Zemmour, en particulier sur cet incroyable argument que l’oligarchie oppose à ceux qui voudraient que les peuples soient consultés, associés aux décisions qui les engagent vraiment : « L’euro, c’est l’Europe et l’Europe, c’est la paix ». Curieuse paix, du reste, que celle qui s’exporte par les armes en Libye ou en Afghanistan…

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Eric Zemmour – L’euro ou la démocratie

  1. Geraldine dit :

    On le voit de plus en plus : L’euro, c’est la guerre des Européens les uns contre les autres.

    Allemands (« nazis » !) contre Grecs (« feignants » !)…

    Français contre Italiens…

    Anglais contre Français (« shut up ! » dixit Sarkozy à Cameron)

    Slovaques contre tous… etc. etc.

    Chacun dans son coin a son plan de sortie de l’euro, même ceux qui ne sont pas dans l’euro ont pris leurs dispositions pour le cas de plus en plus probable où on irait à l’implosion (cf. Angleterre)

  2. BA dit :

    Vendredi 4 novembre 2011 :

    Italie : taux des obligations à 10 ans : 6,370 %. Record historique battu.

    Les investisseurs internationaux n’ont plus aucune confiance dans la capacité de l’Italie à rembourser ses dettes.

    Le graphique des taux de l’Italie montre que le quatrième domino va bientôt tomber.

    Après la Grèce, après l’Irlande, après le Portugal, c’est maintenant le domino italien qui va tomber.

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GBTPGR10:IND

  3. Matrix62 dit :

    Le referendum de Papandreou c’était juste du flan, ça visait à faire accepter par la population grecque la Tutelle et les plans d’extrême austérité qui vont avec. George vient de l’avouer, il fait le jeu des banksters et des euro-leaders :

    « Même si nous n’allons pas à un référendum, qui n’a jamais été une fin en soi (…), je salue la position du parti de l’opposition de la droite » qui s’est dit prêt à ratifier au parlement l’accord de la zone euro du 27 octobre, a indiqué M. Papandréou au conseil des ministres, cité dans le communiqué.

    Il a souligné que « la question de la participation de la Grèce à la zone euro allait de soi » et que l’enjeu était d’assurer la mise en oeuvre du plan anti-crise élaboré par la zone euro à Bruxelles la semaine dernière.

    « Si on ne respecte pas nos engagements, c’est là que cette question serait en jeu », a affirmé M. Papandréou.

    Vendu !

  4. altermondoz dit :

    Matrix ne sais tu pas ? Papandreou fait partie du Bilderberg.

  5. Jean LENOIR dit :

    Bonjour,

    Je vais me risquer à un pari. L’euro explose…
    Parmi les seuls à avoir eu raison nos amis britanniques qui l’ont refusé absolument.

    Maintenant pour la suite je ne sais plus rien.

    Jean LENOIR

  6. Jean LENOIR dit :

    L’EURO EXPLOSE ET C’EST QUAND MÊME UNE TRAGÉDIE….

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s