Olivier Delamarche le 8 novembre 2011

Encore un « spécial banques », avec la Société Générale, les banques françaises mais aussi les politiques « qui nous prennent par le bout du nez et nous baladent toute la journée en nous disant : Ne vous inquiétez pas, ça va bien se passer »… Delamarche prend de moins en moins de gants pour dire tout le bien qu’il pense des charlatans qui s’occupent de nous envoyer par le fond.

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Olivier Delamarche le 8 novembre 2011

  1. BA dit :

    Mardi 8 novembre 2011 :

    Les taux de l’Italie sont en train d’exploser leurs records : le taux des obligations à 10 ans est aujourd’hui de 6,768 % !

    Le graphique ci-dessous montre que l’Italie va bientôt demander l’aide du FMI et de l’Union Européenne :

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GBTPGR10:IND

  2. Jean LENOIR dit :

    Bonjour BA,

    Le baromètre des taux crie la vérité. Je me demande quand la masse des citoyens sortira dans la rue pour demander elle aussi l’aide de la BCE et du FMI.
    La Société Générale n’est pas un épiphénomène et ma grand-mère laquelle avait coutume de dire « les petits ruisseaux font les grands fleuves » doit maintenant se retourner dans sa tombe.
    Les grands fleuves des dettes sont devenus un océan. Un nouveau tsunami financier n’est plus très loin.

    Jean LENOIR

  3. jean-marc dit :

    Trouvé sur un blog :

    De la nouvelle tranche de 8 milliards qui sera virée prochainement, 81% ont aux banques, 19% restent pour les dépenses de la Grèce.
    Les bailouts n’améliorent donc pas la situation de la Grèce. Ils servent à atténuer les risques pris par les banques, jusqu’à ce que la BCE puisse retirer les papiers pourris de ses livres sans gros crash. Après, à la fin de la partie de monopoly, la Grèce pourra faire défaut tant qu’elle veut, les banques européennes seront à l’abri.

    C’est ça, la « solidarité européenne ».

  4. Comme je vous l’avais écrit dans un commentaire précédent l’Espagne tombera oui mais après l’ITalie et la France …les PIIGS France inclue avais je écrit…
    comme je vous le prédit encore une fois la france a choisi de s accrocher a la locomotive allemande et elle devra en payer le prix…par la perte de son indépendance et sa souveraineté
    ou sortir de l euro pour rejoindre le club des losers. du club med…elle va s enfoncer dans son union pour la mediteranee..l espagne tombera mais apres mr delamarche car elle est moins exposée . que la france , elle va perdre 500 mds d euros une bagatelle

  5. GRANDVOINNET dit :

    BRAVO Monsieur DELAMARCHE,
    Si tous les journalistes étaient comme vous… J aime votre parlé et votre vision si réaliste : à quand de vrais journalistes qui assument ,qui enquêtent sur le terrain, et qui enlèvent leur prison mentale.
    Je suis un chef d’ entreprise qui trime et qui connait le prix de l’ argent , qui comprend que la finance est une immense scène de théâtre . J’ ai les mêmes mots que vous et n’ en peut plus d’être traité de paranoïaque et de négativiste , alors que bien au contraire je ne cesse d’ élaborer des projets d’ avenir toujours stoppés par des fonctionnaires , des banques , et des élites qui devront bien un jour annoncer que l’ argent gagné à la sueur de notre front à fondu comme neige au soleil et qu’ils sont dans l’ impossibilité de nous rembourser.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s