Parlementaires : « Montrer l’exemple ? Vous n’y pensez pas »

« C’est de la stigmatisation »… « Que les autres le fassent d’abord »… « On n’est pas des riches »… « C’est un contresens économique »… « Attention, à travers nous ce sont les Français qui sont visés ! »… Lamentables guignols, qui se disent nos « représentants ».

« Baisser leurs salaires de 10% pour montrer l’exemple en ces temps de disette budgétaire ? Les députés français ont dit non comme leurs confrères grecs. Les élus italiens ont, eux, compris qu’ils devaient montrer l’exemple. Quant aux eurodéputés, leurs indemnités déjà mirobolantes ont été revues… à la hausse.

« Embrassons-nous Folleville ! ». Le salaire est confortable et les avantages divers et variés aux frais de la République en font une belle et confortable rente de situation en ces temps où il fait si froid dehors!

Ce n’est pas du Labiche, mais le pathétique spectacle donné au Théâtre Palais Bourbon cette semaine par les élus de la Nation qui ont refusé de baisser de 10% leur salaire. La proposition émanait de, Lionnel Luca, député UMP, qui voyait là une occasion de « réconcilier les Français avec leurs élus ».

Mais combien gagne un député français ? Est-il mieux loti que ces confrères européens ? Nous avons comparé dans le détail sa rémunération avec celles des élus italiens, grecs, anglais, allemands et les députés européens. Surprise, surprise: les députés grecs et, surtout, les eurodéputés ont vraiment un job en or. Loin, très loin, devant les Allemands.

Salaire mensuel net : 5.246,81 € net.

Auquel il faut ajouter :

– 6.412 € brut pour les frais divers

– 9.138 € pour rémunérer ses collaborateurs.

– Le TGV gratuit en 1ère classe

– Cinq lignes téléphoniques remboursées

– Un abonnement Internet haut débit.

Soit une enveloppe totale de plus de 20.000 €. »

Myeurop.info (Lire la suite ici)

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Parlementaires : « Montrer l’exemple ? Vous n’y pensez pas »

  1. Jean LENOIR dit :

    Cher Olivier,

    A-t-on déjà vu les croque-morts négocier le tarif de la mise en bière ?
    On en est là : des guignols hypocrites, lesquels tirent au maximum sur le système alors qu’ils sont les fossoyeurs de l’économie et de la France. Ils ne valent pas mieux, pour la plupart, que Saïf El Islam, dans leur genre.
    Consternant

    Jean LENOIR

    • Jean,

      Je crois surtout qu’ils ne servent plus à rien. Les vraies décisions sont prises ailleurs. Pas à l’Elysée ni à Matignon… mais à Bruxelles, Francfort, et surtout Londres et Washington.
      Les députés et sénateurs ne sont là que pour faire croire à l’existence d’une démocratie représentative.

  2. Kom'back dit :

    ces enfoirés sont tellement gros et gras et engoncés dans leurs certitudes et leur confort qu’ils ne voient même pas comme leurs propos sont grotesques et choquants; après nous le déluge!!!!
    leur salaire n’est pas comme le salaire des citoyens il ne baisse jamais il monte toujours.

  3. Jean LENOIR dit :

    D’accord Olivier,

    Nos parlementaires et sénateurs font le lit de l’oligarchie internationale et, à l’instar des DRI (= DRH, que je qualifie « d’inhumaines ») ils mettent nos économies en « licenciement collectif ».
    A ce titre ils participent à la nuisance ambiante.

    Amicalement

    Jean

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s