Le FMI lance une bouée de sauvetage pour l’Europe

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé la création d’une « ligne de précaution et de liquidité » (LPL), comme cela avait été promis lors du G20 qui s’est tenu en France à Cannes au début du mois de novembre. Ce dispositif permettra d’octroyer un crédit d’urgence aux Etats membres pendant une période allant de 6 mois à 2 ans pour couvrir les besoins à court terme de leur balance des paiements.

Cet outil s’adresse à des pays comme l’Italie et l’Espagne, dont l’économie demeure relativement saine, mais qui connaissent des difficultés en cas de « tensions économiques et sur les marchés élevées, les victimes innocentes de la crise », écrit le FMI dans un communiqué de presse.

Pour les analystes, cette mesure vise à réduire la contagion de la crise de la dette européenne. Les bénéficiaires pourront emprunter 5 fois leur quote-part annuelle au FMI pour un crédit de 6 mois, et 2 fois plus pour la durée maximale de 2 ans. Cela leur donne la possibilité d’attendre des temps meilleurs pour faire appel aux marchés financiers.

Précédemment, le FMI avait créé un autre outil en août 2010, la « Ligne de crédit de précaution », dont la Macédoine a pu bénéficier. Dans ce dispositif, la ligne de crédit devait être gardée en réserve, alors que dans le dispositif créé aujourd’hui, la ligne de crédit accordée est immédiatement mobilisable.

Outre la LPL, le FMI a également créé un « instrument de financement rapide » qui permettra de répondre à des situations de très grande urgence, comme des catastrophes naturelles ou l’effort de construction après une guerre. C’est le Printemps Arabe qui aurait motivé la création de ce dispositif.

Express.be, le 23 novembre 2011

Lire aussi ZeroHedge

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Le FMI lance une bouée de sauvetage pour l’Europe

  1. BotoX dit :

    Evidemment ça ne suffira pas. FMI=sauveur mais qui sauvera (refinancera) le FMI . Les états en banqueroute.
    Encore le Ponzi !

  2. BA dit :

    Mercredi 23 novembre 2011 :

    L’Allemagne s’est heurtée aujourd’hui à une demande insuffisante lors d’une émission de dette à dix ans, adjugeant seulement 3,644 milliards d’euros de nouvelles obligations à 10 ans alors qu’elle espérait en lever 6 milliards. Le rendement moyen ressort une nouvelle fois en baisse, à 1,98 %, contre 2,09 % lors d’une adjudication similaire en octobre, et 2,74 % en moyenne, a précisé la Bundesbank.

    Le ratio de couverture, qui mesure l’appétit des investisseurs, n’a atteint que 1,1, contre 1,56 en moyenne. Plusieurs analystes ont jugé l’opération très mauvaise.

    « Les Bunds commencent à perdre leur attrait parce que les marchés doivent commencer à croire à l’histoire des euro-obligations, et que l’Allemagne s’apprête, en substance, à garantir la dette d’autres pays », analyse Achilleas Georgolopoulos, stratège pour la Lloyds à Londres.

    L’Agence allemande de la dette a déclaré dans la foulée de l’adjudication que son résultat reflétait un environnement de marché très nerveux, mais ne signalait pas un goulet d’étranglement pour le refinancement du budget fédéral.

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/11/23/97002-20111123FILWWW00462-l-allemagne-peine-a-ecouler-sa-dette.php

    L’Allemagne voulait émettre 6 milliards d’euros : elle n’a réussi qu’à placer 3,644 milliards d’euros.

    L’Allemagne elle-même est entrainée vers le fond de l’océan.

    L’Allemagne elle-même est entrainée vers le fond de l’océan par les Etats européens en faillite.

    • Merci pour l’info, BA. Elle est capitale.

      Comme le souligne La Tribune, cette émission obligataire allemande est « un désastre complet, absolu ».

      « C’est la pire des adjudications pour l’Allemagne qui a écoulé à peine un peu plus de la moitié des 6 milliards d’euros escomptés. Taux proposé trop bas ou risque qui augmente ? Sûrement un peu des deux. »

  3. BA dit :

    Mercredi 23 novembre 2011 :

    Maintenant, ce n’est plus seulement la périphérie de la zone euro qui est touchée par l’explosion des taux d’intérêt.
    Maintenant, le cœur de la zone euro lui-même est touché : le cœur de la zone euro voit ses taux d’intérêt devenir exorbitants.
    Les investisseurs internationaux n’ont plus confiance dans six Etats européens.
    Pour six Etats européens, les taux des obligations à 10 ans sont au-dessus de 5 %.

    Belgique : 5,483 %.
    Espagne : 6,646 %.
    Italie : 6,969 %
    Irlande : 8,207 %.
    Portugal : 11,313 %.
    Grèce : 29,041 %.

    Aujourd’hui, il n’y a plus que trois personnes qui peuvent empêcher l’explosion de la zone euro.

    Qui sont les trois personnes qui peuvent empêcher l’explosion de la zone euro ?

    1- Dieu.
    2- Le petit papa Noël.
    3- Chuck Norris.

    http://www.chucknorrisfacts.fr/index.php?p=parcourir&tri=top&PHPSESSID=ee239d05568fdf808501c20f016f45d7

  4. Jean LENOIR dit :

    D’accord BA, mais admettez que vos trois personnages (je découvre le dernier) sont dotés d’une nouvelle ceinture de plomb (le FMI) – pas adaptée vraiment au tsunami des dettes qui envahit tout. Ceci dit j’aime bien….

    Jean LENOIR

  5. Geraldine dit :

    The Complete And Annotated Guide To The European Bank Run (Or The Final Phase Of Goldman’s World Domination Plan)

    « To summarize: everyone is dumping European paper, except for the ECB and Italian banks, which have no choice and instead have to double down and buy more. In the meantime, the market is going increasingly bidless as liquidity evaporates, confidence has disappeared and virtually everyone now expects a repeat of Lehman brothers. Of course, this means that when the bottom finally out from the market, the implosion of the Italian banking system, and thus economy, will be instantaneous. And when Italy goes, so goes its $2 trillion+ in sovereign debt, and at that point we will see just how effectively hedged and offloaded the rest of the world is, as contagion shifts from Italy and slowly but surely engulfs the entire world. »

    http://www.zerohedge.com/news/complete-and-annotated-guide-european-bank-run

  6. Jean LENOIR dit :

    Nouveau tsunami financier en perspective…

    Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s