Zone euro : la bombe à retardement des dettes arrivant à maturité début 2012

En milliards d’euros.

(source : Der Spiegel, via le Blog à Lupus)

(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Zone euro : la bombe à retardement des dettes arrivant à maturité début 2012

  1. Ibère dit :

    Une banque française sauvée de justesse hier… ?

    « Le magazine Forbes repris sur le site ZeroHedge.com nous informe qu’une banque française aurait été sauvée in extremis aujourd’hui suite à un problème de liquidités immédiates !

    Étrange intervention des plus grandes banques centrales de la planète : La FED, la BCE, la Banque du Japon, la Banque de Chine, la banque centrale Suisse et la Banque Centrale d’Angleterre sont intervenues conjointement et de manière inopinée aujourd’hui.

    « Il semble qu’une grande banque européenne aie subi une « panne de liquidités » la nuit dernière, en particulier parmi les banques françaises. Étant donné qu’elles s’appuient fortement sur ​​le financement par le biais des marchés monétaires de gros, il semble qu’une grande banque avait du mal à financer ses besoins immédiats ».

    Les banques centrales ont acheté quelques jours, tout au plus, avec un pansement de liquidités.

    Les recommandations de Gold-up restent les mêmes : vos liquidités sont en danger sur vos comptes bancaires, faîtes le nécessaire pour préserver vos biens. »

    http://gold-up.blogspot.com/2011/11/une-banque-francaise-sauvee-de-justesse.html

    Cordialement.

  2. BA dit :

    Jeudi 1er décembre 2011 :

    Le Trésor espagnol a émis jeudi pour 3,75 milliards d’euros d’obligations à 3, 4, et 5 ans, soit le maximum qu’il souhaitait emprunter, mais la tension des marchés s’est fait sentir, l’obligeant à concéder des taux d’intérêt en hausse.

    Les taux ont augmenté par rapport aux dernières émissions similaires, passant au-dessus de la barre symbolique des 5 % :

    – 5,187 % pour les obligations à 3 ans (contre 4,782 % lors de la précédente émission),

    – 5,276 % pour celles à 4 ans (contre 3,639 % la dernière fois)

    – et 5,544 % pour celles à 5 ans (contre 4,045 % avant), selon la Banque d’Espagne.

    http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___L_Espagne_emprunte_375_mds_EUR_le_maximum_prevu_mais_les_taux_montent011220111112.asp

  3. Jean LENOIR dit :

    Bonsoir,

    Noël a de grandes chances de ne pas être au balcon, mais Pâques sera sans nul doute aucun aux tisons.
    A quand la panique et la ruée vers les guichets ?

    Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s