Fini le temps de Cerise

Groupama vient d’être sauvé in extremis par l’Etat français. Selon La Tribune, l’assureur « voyait venir avec inquiétude la fin d’année ». Il lui fallait des milliards d’euros d’argent frais. « Ce qui a conduit l’Etat, via son bras armé la Caisse des dépôts, à intervenir dare dare. (…) Mais cela ne résoudra pas, loin de là, ses problèmes de fond. Son amaigrissement, voire son démantèlement, ne sont toujours pas écartés ».

Aux infos du nain rappelle avec humour les spots publicitaires de l’entreprise, en 2009 et 2010, moquant les épargnants qui achetaient de l’or alors que « Cerise, elle, elle te fait du 4% garanti que c’est top la ouine ».

« Bon ben voilà…

Les piécettes ont pris 50% entretemps…

Et Groupama … 🙂 »

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Fini le temps de Cerise

  1. Jean LENOIR dit :

    Consternant

    Jean LENOIR

  2. Charles DRANCOURT dit :

    Le problème, réside dans le fait qu’une société comme GROUPAMA qui s’affiche Mutuelle et rentre à fond dans un Capitalisme débridé alors que les membres du Conseil d’Administration, issus des Conseils d’Administration des Caisses Régionales, sont des membres cooptés et absolument pas responsables financièrement sur leurs propres deniers contrairement à une Société par actions.
    Ces gens là, tant au niveau des Caisses Régionales qu’à celui de GROUPAMA SA sont des personnes irresponsables achetés par des jetons de présence confortables (Cf doc.des AMF) et qui se laissent manipulés par les Directions mégalomanes.
    Le mélange des genres : Mutuelle et Capitalisme a entraîné la chute de GROUPAMA SA, sachant tout de même que les Caisses Régionales ont en moyenne 10 à 11 fois le seuil de solvabilité requis par l’Autorité Prudentielle et qu’elles ont recapitalisé GROUPAMA SA à hauteur de 500 millions d’€.
    Charles DRANCOURT

    • Elzbietta dit :

      Pardonnez moi mais les membres du CA d’une société par actions ne sont pas du tout responsables sur leurs propres deniers, sauf le cas de l’action en comblement de passif dans le cadre d’une faillite, cas qui à ce jour est purement théorique.

  3. Zebu91 dit :

    Zut, c’est là que je viens de m’apercevoir que ça fait des années que je regarde Cerise sans jamais avoir fait attention au message… c’est nul la pub.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s