Nicolas Doze : « On est dans un cercle vicieux »

(BFM Business, 5 décembre 2011)

Hé oui, c’est l’impasse. La spirale de la dette, la mécanique infernale dont j’ai déjà parlé dans ce blog. Il faut impérativement se désendetter. Or on choisit pour se désendetter des plans d’austérité qui étouffent un peu plus l’économie et ont pour résultat de faire grossir encore la dette… La seule solution, répétons-le, puisqu’on a mis la monnaie de nos pays entre les mains des marchés, sera d’annuler au moins partiellement (« restructurer ») cette dette non remboursable et en grande partie illégitime. Et de sortir de l’euro (à moins, comme on en prend apparemment le chemin, que l’euro ne tombe tout seul). Faute de quoi, la ministre italienne qui a versé des larmes sera imitée par beaucoup d’autres.

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Nicolas Doze : « On est dans un cercle vicieux »

  1. Geraldine dit :

    L’Armageddon financier est proche…. C’est l’ex-patron de Jérôme Kerviel à la Société Générale qui vient de l’annoncer à un colloque de l’Ecole des Mines.

    http://www.challenges.fr/finance-et-marche/20111205.CHA7793/quand-l-ex-patron-de-jerome-kerviel-prevoit-l-apocalypse.html

  2. Jean LENOIR dit :

    Chère Géraldine,

    Vous êtes pour les collisions… Je lui préfère le maelström (bien circulaire et bien vicieux) qui va tous nous aspirer. Mais l’un ou l’autre, nous sommes d’accord quant au constat…

    Cordialement

    Jean LENOIR

  3. Fou du Roi dit :

    C’est inévitable…. après l’Italie c’est le tour de la France. On verra dans quelques semaines ou mois, Xavier Bertrand (si son coeur n’est pas de pierre) fondre en larmes en expliquant à une quelconque tribune que l’Etat est obligé de dépouiller les retraités, les chômeurs, les pauvres, et tous ceux qui sont dans les classes moyennes et populaires. Nous sommes en faillite par LEUR faute et ILS vont le faire payer au peuple.

    La guerre civile approche, le chaos total est pour demain ou après-demain. Les fous qui tirent les ficelles de la finance et de la politique internationale ont décidé d’avoir la peau des nations européennes.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s