Olivier Delamarche : « Le choix entre la peste et le choléra »

(BFM Business, le 13 décembre 2011)

« Sur l’Europe, la vraie question est de savoir si au final, on donne le feu vert à M. Draghi pour racheter des obligations à tour de bras, ce qui aboutira à une catastrophe puisqu’on creusera la dette, qu’on émettra du papier à tour de bras, etc. On gagnera quelques mois mais on arrivera à une catastrophe… »

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s