Ils ont osé s’attaquer à l’or de la Banque de France !

Alors que le triple A de la France était présenté il y a peu comme un « trésor national » menacé, un autre trésor national, le vrai celui-là, est littéralement volé aux Français. L’or de la Banque de France… Philippe Herlin décrit dans son blog la manœuvre proprement scandaleuse qui se cache derrière la jonglerie financière ubuesque des prêts entre les pays de la zone euro et le FMI. Nos irresponsables politiques finiront-ils par mettre tout le pays en coupe réglée, comme c’est le cas actuellement en Grèce, et bientôt en Italie ?

« Comme jadis les pays dits « sous-développés », qui sont désormais « émergents » et nous rattrapent à toute vitesse, la zone euro se met sous tutelle du FMI (Le Figaro). Incapables de se diriger eux-mêmes, les européens – attention ce n’est pas une blague – versent de l’argent (150 milliards d’euros) au FMI pour qu’il le reprête à des pays européens en difficulté !

Mais au fait, comment fonctionne cette tuyauterie ? Il s’agit de « prêts bilatéraux des pays au FMI » et, c’est magique, « de tels prêts n’impliquent aucun risque en capital pour leurs souscripteurs, car le FMI est, par construction, toujours remboursé sur ses propres crédits ». On aimerait bien savoir comment car le FMI ne peut pas faire tourner la planche à billets. S’il enregistre des pertes, il faut bien que quelqu’un paye. En outre ces prêts sont en réalité des « avances », elles ne figurent donc pas dans le budget des Etats concernés. C’est magique, on vous le dit, de l’argent circule et il n’est décaissé de nulle part, et toute perte est impossible.

Ceci dit, comme le FMI et l’UE n’ont pas encore inventé la pierre philosophale, il y a quand même un « gage » dans cette affaire. Lisons l’article : « ces avances ne présentent aucun caractère budgétaire pour l’État prêteur: il s’agit en réalité d’accords de swap («échanges») à partir des réserves en devises et en or des banques centrales (telle la Banque de France) et le FMI. » Et voilà : l’or de la Banque de France (2435 tonnes) sert, au moins pour partie, de garantie à ce montage !

L’or de la Banque de France, c’est le patrimoine national, comme la Joconde ou la Tour Eiffel. S’en servir de gage pour un tel montage financier est une HONTE et un SCANDALE. Cette opération a été réalisée en catimini, c’est pitoyable. L’or de la Banque de France doit servir de garantie ultime (c’est notre « arme nucléaire » monétaire), nous exigeons que ce gage soit annulé, et comptez sur ce blog pour suivre l’affaire ».

Philippe Herlin, le 21 décembre 2011.

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Ils ont osé s’attaquer à l’or de la Banque de France !

  1. Deleonn dit :

    De Gaulle, reviens !!!!!

  2. BA dit :

    Mercredi 21 décembre 2011 :

    Pays-Bas : la banque centrale néerlandaise (DNB) pourrait enregistrer une perte en 2011 en raison de la crise économique dans la zone euro, et a décidé de ne pas verser de dividende intérimaire, a annoncé mercredi le ministre des Finances, Jan Kees de Jager.

    « Il faut tenir en compte la possibilité que la DNB, en lieu et place du bénéfice prévu, présente un bénéfice moins important, voire une perte », a indiqué Jan Kees de Jager dans une lettre adressée à la chambre basse du parlement.

    Ces pertes potentielles, la DNB les attribue au programme d’achat d’obligations souveraines (SMP) que la BCE a réactivé cet été, sous la pression des marchés. Mais ces pertes ne sont pour le moment que virtuelles, la banque centrale se devant de valoriser les titres de dette qu’elle possède à la valeur du marché.

    Le ministre a assuré que la DNB, dont l’Etat néerlandais est l’unique actionnaire, a décidé de ne pas verser de dividende intérimaire pour 2011, alors que le ministère des Finances avait compté dans son budget sur un dividende intérimaire de 575 millions d’euros.

    Cette décision aura pour conséquence d’alourdir le déficit du gouvernement néerlandais à 4,6% contre 4,5% prévu initialement.

    En décembre 2010, la DNB avait versé un dividende intérimaire de 1,02 milliard d’euros à l’Etat néerlandais, selon le quotidien économique Het Financieele Dagblad.

    http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20111221trib000672824/la-banque-centrale-neerlandaise-se-protege-contre-des-pertes-potentielles.html

    Et la Banque de France ?

    Combien elle va perdre, la Banque de France ?

    Combien de milliards d’euros va perdre la Banque de France ?

  3. aviseurinternational dit :

    Je connais un endroit où il sera en sécurité en contes et comptes de Noël : http://aviseurinternational.wordpress.com/2011/12/22/la-une-de-keg-des-unes-du-22122011-a-j-136-av-un-compte-de-noel-pour-adultes/

    bon Noël à tous les lecteurs.

    Cordialement

    Aviseur

  4. Bob Rob dit :

    Sans doute des milliards en papier sans aucune valeur.
    Mais l’or national est maintenant gagé…. et ça sa pue vraiment.

  5. Jean LENOIR dit :

    Bonjour,

    A l’évidence, ne laissez pas l’or que vous pouvez posséder dans les coffres de votre banque…
    A moins de vous prendre pour le Père Noël LOL

    Jean LENOIR

  6. hallilod dit :

    pendant que les occidentaux bradent les bijoux de famille les émergents continuent de garnir leurs stocks d’or…… par ex. 30% de plus pour la Turquie en novembre

    http://www.bullionstreet.com/news/turkey-russia-add-gold-reserves-in-november/662

    http://www.gata.org/node/10815

  7. wordpress dit :

    En 1932, soit 4 ans avant le Front Populaire, l’OR de la BDF avait déjà mis les voiles ! « Où est stocké « l’or des français qui ne leur appartient pas » ? »

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s