Election présidentielle en France : la citation du jour

« La droite a gagné les élections. La gauche a gagné les élections. Quand est-ce que ce sera la France qui gagnera les élections ? »

Coluche (1944-1986)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Election présidentielle en France : la citation du jour

  1. zorba44 dit :

    Bonjour,

    Eh oui Olivier, les élections sont un marché de dupes !…

    Jean LENOIR

  2. françoise dit :

    Coluche avait bien compris déjà à l’époque : Elections piège à c… ! Le peuple français devra reprendre le pouvoir sans passer par les urnes – quand la situation sera bien mûre.

  3. Garfy dit :

    c’est « chevreux » qui doit être content – ou marché de dupes ….. et le bon peuple se réjouit – et il ignore François ASSELINEAU

  4. lusitan dit :

    Asselineau est un bon conférencier, un fin analyste de la situation politique mais je ne crois pas qu’il ait la carrure ou le caractère pour devenir un homme politique de premier plan.

    • Garfy dit :

      en tous cas ; côté carrure il vaut largement flamby et sa clique

      • winnie dit :

        pour les magouilles et les petits compromis entre amis Hollande est beaucoup plus fort! avec Sarko c’est le must en la matière… Asselineau n’a pas l’étoffe 🙂

  5. BA dit :

    Lundi 23 avril 2012 :

    Espagne : c’est encore pire que ce qu’on pensait.

    La nouvelle était attendue, mais les chiffres annoncés lundi 23 avril vont au delà des craintes. La Banque d’Espagne a estimé que le PIB du pays avait accentué son recul au premier trimestre, avec une baisse de 0,4 % par rapport au dernier trimestre 2011, où il avait déjà diminué de 0,3 %. Ces mauvais indicateurs marquent le retour de l’Espagne en récession.

    Deux trimestres de recul du PIB signifient en effet l’entrée d’un pays en récession, dont l’Espagne n’était sortie que début 2010.

    « L’économie espagnole commence 2012 en situation de rechute », souligne la Banque d’Espagne, qui estime que « son évolution dans les prochains trimestres est sujette à l’incertitude et à certains risques à la baisse, en lien avec les possibles développements de la crise de la dette souveraine » en zone euro.

    En rythme annuel, le PIB au premier trimestre a baissé de 0,5 %, ce qui met fin à sept trimestres consécutifs de hausse et montre l’aggravation de la situation économique de l’Espagne. Après une faible croissance, de 0,7 %, en 2011, le gouvernement prévoit un recul de 1,7 % du PIB sur l’ensemble de 2012.

    L’Espagne, privée dès 2008 de son moteur, la construction, au moment même où éclatait la crise internationale, oscille depuis entre récession et croissance atone, tandis que le nombre de sans-emploi monte régulièrement.

    Le gouvernement a d’ores et déjà prévu un taux de chômage à 23,4 % en 2012, après 22,85 % à la fin 2011. Au premier trimestre, « l’emploi a encore diminué avec intensité, avec un recul annuel estimé à près de 4 % », écrit lundi la Banque d’Espagne. Dans ce contexte, « la demande intérieure a continué à baisser, comme c’est le cas ces quatre dernières années » tandis que l’apport de la demande extérieure (tourisme et exportations), bien que positif, a été « inférieur au trimestre précédent ».

    (Dépêche AFP)

  6. BA dit :

    Lundi 23 avril 2012 :

    Espagne : taux des obligations à 10 ans : 6,005 %.

    Les nouvelles économiques en provenance d’Espagne sont encore pire que prévu :

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202025872580-espagne-la-recession-plus-forte-que-prevue-315446.php

    Italie : taux des obligations à 10 ans : 5,73 %.

    Italie : l’Institut national de la statistique (Istat) a lancé une bombe en révélant que la proportion réelle des Italiens sans emploi avait atteint 21,6 % de la population active l’an dernier. Aux 2,1 millions d’inscrits à la « cassa integrazione », l’assurance chômage transalpine, se sont ajoutés 2,9 millions de personnes se déclarant inactives et ayant renoncé à chercher un travail, ainsi que 121.000 personnes à la recherche d’un emploi mais pas immédiatement disponibles. Au total, donc, les sans-emploi sont plus de 5 millions.

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202023177303-l-italie-compte-desormais-plus-de-5-millions-de-sans-emploi-315240.php

    En France, crise politique.
    Aux Pays-Bas, crise politique.

    Entre élection en France et crise aux Pays-Bas, les marchés s’affolent :

    http://www.boursorama.com/actualites/entre-election-en-france-et-crise-aux-pays-bas-les-marches-s-affolent-beb1deccdaefb2011f6d6dbe816929ad

    En Europe, les Bourses s’effondrent.

    Italie : – 3.83 %
    Espagne : – 2.85 %
    Allemagne : – 3.36 %
    Pays-Bas : – 2.56 %
    France : – 2.83 %
    Belgique : – 2.44 %
    Royaume Uni : – 1.85 %

  7. Athena dit :

    Sarkozy battu devra répondre devant la Justice de toutes les affaires d’argent sale qui le concernent : Karachigate, Bettencourt-Woerth, Ile de la Jatte, etc.

    Plus d’immunité présidentielle.

    La question est de savoir si ses amis euromondialistes du PS le couvriront, ou pas. C’est la même mafia, la même oligarchie, le même club des Corrompus : Jusqu’où ira la complaisance….?

  8. TSS dit :

    L’analyse de Zemmour était juste : Sarkozy n’a gagné en 2007 qu’en siphonnant les voix du Front national et il perdra en 2012 parce que les électeurs du FN sont rentrés au bercail, ayant vu que ce n’était là que tactique de la part de NS. La politique menée par celui-ci a été tout sauf un retour à la fierté d’être français, à l’indépendance du pays et à la maîtrise des flux migratoires.

    Sentiment de trahison => Rejet massif de Sarko

    • Geraldine dit :

      Oui, Sarkozy restera dans l’Histoire (s’il y laisse une trace !) comme le roi des comédiens et des menteurs réunis.

      Le prince de la gesticulation et le champion de la rupture verbale.

  9. BA dit :

    Les investisseurs internationaux n’ont plus aucune confiance dans la capacité de l’Espagne à rembourser ses dettes.

    Les taux d’emprunt de l’Espagne explosent.

    Mardi 24 avril 2012 :

    L’Espagne paie beaucoup plus cher pour se financer à court terme.

    L’Espagne a levé mardi 1,933 milliard d’euros en bons à 3 et 6 mois, dans le haut de la fourchette visée, mais a dû concéder des taux d’intérêt en forte hausse dans un climat de tension sur les marchés, avec une Bourse madrilène à ses plus bas niveaux en trois ans.

    La demande des investisseurs est restée forte, dépassant les 9,4 milliards, ce qui a permis au Trésor espagnol d’atteindre son objectif d’emprunter 1 milliard à 2 milliards, mais à un coût presque doublé par rapport à la dernière émission similaire, le 27 mars : 0,634% sur trois mois (contre 0,381%), et 1,580% sur six mois (contre 0,836%), selon la Banque d’Espagne.

    http://www.boursorama.com/actualites/l-espagne-paie-beaucoup-plus-cher-pour-se-financer-a-court-terme-bcd7c68edaebc656987f1f72e0ce524a

  10. Votez Coluche dit :

    Merci pour cette belle citation :o) votezcoluche.com

  11. catena dit :

    Depuis que j’ai lu le bouquin de Sophie Coignard « Un état dans l’état » j’ai une autre vision des partis politiques , c’est le contre pouvoir maçonnique face aux Citoyens qui régne en France ,les conflits d’interets et autres magouilles financieres y sont bien réelles ,bref droite goche sont tous pratiquement des freres qui n’en n’ont rien a faire de la Nation France…..
    si tous les gens savaient que l’on nous roule dans la farine depuis 200 ans , la réalité depasse la fiction.

  12. Zirling dit :

    Les maçons au,x commandes c’est une réalité malheureusement trop méconnue des Français… d’accord avec catena : ces politicards n’ont vraiment rien à f… de la France, leurs discours c’est de l’enfumage total.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s