Or, Titanic et canot de sauvetage : une explication simplifiée

« Le langage financier ne permet que rarement aux non initiés, de comprendre simplement le fonctionnement des marchés. Termes abstraits, complexes sans aucune résonance dans le monde du réel pour la majorité des gens.

Expliquer aujourd’hui pourquoi il est important de détenir de l’or physique dans le contexte actuel et pourquoi le cours spot n’importe que très peu dans la détermination réelle de la valeur de l’or s’explique difficilement sans connaissance de certains éléments clefs du marché de l’or.

Certains de ces éléments sont, pour autant, primordiaux à comprendre, afin de supporter une volatilité des cours qui peut parfois décourager.

Essayons cependant de donner une explication simple via un parallèle historique avec le naufrage du Titanic :

Vous êtes à bord du Titanic, le navire a percuté l’iceberg (crise de 2008) et il va sombrer.

Tous les passagers ne sont pas au courant, sauf vous et quelques uns qui ont les connaissances techniques (compréhension de la crise du système monétaire) pour savoir que le navire n’est pas réparable et va sombrer.

Etant donné la gravité de la situation, vous faites partie de ceux qui ont compris l’intérêt de détenir un canot de sauvetage (or ou argent physique).

Pour le moment, la valeur de votre canot de sauvetage (cours de l’or) n’est pas encore perçue comme extrêmement élevée par tous les passagers car nombreux sont ceux qui croient qu’un navire comme le Titanic, ne peut pas couler.

Le « cours » de vente de votre canot de sauvetage sur le pont du Titanic a certes augmenté depuis le crash du navire, mais il n’est pas encore à sa valeur maximale car tous les passagers n’ont pas conscience que le navire est en train de sombrer.

Comme vous savez ce qui va se passer, vous ne vous inquiétez pas vraiment de savoir à quel « cours » s’échangerait votre canot de sauvetage.

D’autant que vous savez pertinemment que le discours des membres de l’équipage, qui annoncent à tous les passagers qu’il y a tous les canots de sauvetage nécessaires dans les cales, est une pure invention.

En annonçant qu’il y a de nombreux canots de sauvetages disponibles (offre virtuelle), les membres de l’équipage contribuent à faire baisser le cours d’échange de votre canot de sauvetage physique que vous détenez (manipulation du cours de l’or).

Or vous savez que ces canots de sauvetage n’existent pas, et que donc la valeur de votre canot physique est beaucoup plus importante que celle du cours d’échange de votre canot sur le pont du Titanic (différence entre or « papier » et or physique), ou que la valeur du certificat remis par les membres d’équipage et mentionnant « promesse de livraison d’un canot de sauvetage ».

Le cours d’échange sur le pont du Titanic ne reflète pas la valeur réelle de votre canot mais à terme vous savez que le cours explosera à la hausse.

Les membres de l’équipage « manipulent » le cours des canots de sauvetage en créant une offre virtuelle de canots (l’or papier) qui n’existe pas réellement.

En tant que propriétaire d’un canot de sauvetage vous ne vous inquiétez pas vraiment de cette « manipulation » qui prendra terme dans tous les cas, quand tous les passagers essaieront de mettre la main sur un canot de sauvetage réel.

Par contre, connaissant la réalité du discours des membres d’équipage et du niveau de confiance que vous leur accordez depuis le crash, vous ne laissez pas votre canot sous surveillance de l’équipage (stockage en dehors du système bancaire) car ils pourraient l’avoir promis à plusieurs autres passagers (re-hypothecation de l’or), et donc ne pas vous le « livrer » au moment ou vous en aurez besoin…

Les membres d’équipage essaient de ne pas créer de mouvement de panique et de contrôler la situation (retarder l’échéance) en influençant le cours du seul actif sur le pont du Titanic qui a réellement de la valeur et permettra de survivre au naufrage.

L’explication est ici volontairement simplifiée via ce parallèle mais ce qui se conçoit bien s’explique clairement.

PS : tous les membres d’équipage possèdent des canots de sauvetage depuis le crash…(or physique) ».

Fabrice Drouin Ristori, Goldbroker.com, le 1er juin 2012

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Monnaies, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Or, Titanic et canot de sauvetage : une explication simplifiée

  1. Garfy dit :

    bah !! on essaie de faire rêver le bon peuple avec le jubilé de la rêine d’Angleterre !

  2. Momo dit :

    Combien de canots possède M. Olivier? Où sont-ils garés? Où peut-on s’en procurer et où peut-on les garer?
    Merci de vôtre réponse.
    Coridalement

    • Pour l’achat, vous n’avez que l’embarras du choix. Pour le stockage, idem. De préférence dans un coffre sécurisé, par exemple dans une banque offrant toutes les garanties de rigueur et de sérieux.

      • Pierre dit :

        Bonsoir Olivier,
        deux remarques :
        1) Si l’on suit la logique de l’article « stockage en dehors du système bancaire », votre conseil de stockage dans une banque peut surprendre,
        2) Quel(s) établisseemnt(s) conseilleriez-vous pour un stockage en coffre sécurisé ?
        Merci

  3. Alcide dit :

    Cher olivier , permettez-moi ,( pour la première fois ) de vous contredire , dans votre propre intérêt et celui de vos lecteurs ;
    Pour tous !
    Fuyez le stockage en banque , il n’offre aucune sécurité .
    Il existe des cas où la banque ( Suisse ! ) à facturé des frais de garde pour un coffre vide , avec à l’intérieur duquel un papier marqué : La banque vous doit ces lingots.
    Pour confirmation , demandez aux Argentins si le concert de casseroles fit ouvrir les portes des banques …
    L’or , les MPX , vous l’avez uniquement si vous le détenez.
    Cachez le chez vous , à 1,5 m de profondeur dans une boite étanche ,sous une tuile qui perturbe la détection.
    En appartement , les cachettes ne manquent pas non plus ( à proximité immédiate de masses métalliques …)
    Je sais , c’est plus compliqué mais c’est la rançon de la liberté.
    Si vous voulez être libre , vous devez assumer le risque de vol …. qui est de 100% si les banques sont fermées …
    Bien cordialement et avec toutes mes félicitations pour votre importante contribution à la vérité .

  4. dans le fond cette histoire le libéralisme sauvage va couler dans les abysses du monde du silence , et nous allons enfin respirer de l’air pour une nouvelle aventure qui finira par un nouveau désastre , c’est le cycle perpétuel de l’Homme à cause de son cerveau qui est toujours à l’envers du bon sens par le fait qu’au départ l’intention est bonne est au final tout est pourri .

  5. goldeneye dit :

    4% de hausse de l’Or rien que sur la journée de vendredi: le Titanic doit à mon humble avis avoir quelques caissons étanches de plus qui sont remplis d’eau de mer !!!

    • Geraldine dit :

      Peut-être une explication à cette hausse de l’or vendredi : l’Allemagne veut l’or des PIIGS…

      L’Allemagne aux pays débiteurs : notre cash contre votre or.
      Par James Turk – Goldmoney
      Publié le 31 mai 2012

      La grande nouvelle hier sur le marché de l’or a été le rapport du Telegraph qui mentionnait que l’Allemagne pourrait bien entrer dans le business de rachat d’or et ce de manière conséquente.

      Angela Merkel, parait-il, serait de plus en plus favorable à l’idée que les pays débiteurs mettent en commun une portion de leur dette dans un fonds commun, auquel l’Eurozone apporterait sa garantie collective, c’est-à-dire s’obligerait à payer cette dette. Toutefois, les états membres devraient mettre leurs réserves d’or et de devises en gage au cas où ils ne seraient pas capables de remplir leurs obligations et de rembourser leurs échéances.

      Ce nouveau pacte, intitulé « European Redemption Pact” a pour objectif de contourner l’interdiction faite par la Cour Constitutionnelle Allemande de faire participer l’Allemagne aux Eurobonds. Ce nouveau mécanisme permettrait effectivement aux gouvernements des PIIGS de tirer sur la carte de crédit de l’Allemagne, ce qui permettrait, pour un moment, de réduire les coûts d’emprunt et enlever un peu de la pression qui pèse sur les gouvernements Espagnols, Grecs, Italiens et autres.

      Et cette structure aurait un aspect positif majeur, du point de vue des Allemands. Il n’y aura pas de repas gratuit. Si les pays ne peuvent pas rembourser leur dette, ils perdront les actifs mis en gage.

      Bien entendu, les choses ne sont pas si simples que cela. Le problème, bien entendu, est la sensibilité des peuples du sud de l’Europe à l’idée que mettre en gage l’or de leur pays dans un tel mécanisme. Les réserves de l’Italie sont de 2.451 tonnes d’or (98 milliards d’euros), celles de la France 2.435 tonnes, et celles du Portugal de 383 tonnes (le Portugal détient 72 tonnes de plus que le second pays le plus important de l’Union Européenne, le Royaume Uni).

      Ces pays ont jusqu’ici résisté à vendre leur or, il ne parait pas gagné d’avance qu’ils acceptent un deal à la sauvette de type « cash contre or » avec un marchand du coin, fut il Allemand.

      En tout état de cause, cette idée prouve une fois de plus, s’il en était besoin que l’or est doucement mais surement en train de regagner sa place en tant qu’instrument financier dans les projets des banques centrales et gouvernements du monde.

      http://www.boursorama.com/forum-cac-40-l-allemagne-veut-l-or-des-piigs-418033204-1

    • Paul dit :

      Cette hausse de 4% est dûe à la publication des chiffre du chômage aux USA, qui sont en baisse par rapport aux prévisions.

  6. @ Alcide et @ Pierre,

    Attention, je n’ai pas dit que le stockage en banque était en soi une solution idéale. Comme je l’ai dit il y a plusieurs façons de conserver son or, mais étant donné que le domicile n’offre pas toutes les garanties, un établissement financier peut être préférable dans certains cas.

    Plusieurs conditions pour cela :
    – Que ce soit un établissement local, familial, proche et non un réseau bancaire/ banque universelle type BNP ou Crédit Agricole
    – Que cette banque ait un ratio actifs/ fonds propres (leverage) très solide, donc une banque de dépôts et non une banque d’investissement
    – Que l’accès au coffre soit aisé, rapide et strictement personnel (pas d’ouverture possible en dehors de la présence du client).

    Pour les plus audacieux, un enfouissement au fond d’un jardin ou dans un mur peut être une solution envisageable, mais c’est à leurs risques et périls ! Surtout lorsque la situation s’aggravera dangereusement…

  7. BA dit :

    Dimanche 3 juin 2012 :

    La chancelière allemande Angela Merkel souhaite que l’Espagne ait recours au fonds de soutien de la zone euro (FESF), craignant que le pays ne puisse résoudre seul la crise de ses banques, selon le magazine Der Spiegel à paraître lundi 4 juin.

    Mme Merkel et son ministre des Finances Wolfgang Schäuble veulent empêcher qu’après la Grèce, la crise de l’euro se renforce dans d’autres pays du sud de l’Europe, écrit l’hebdomadaire.

    M. Schäuble a fait pression sur son homologue espagnol, Luis de Guindos, lors d’une visite de ce dernier à Berlin mercredi, affirme encore le journal, précisant que le ministre allemand a souhaité que l’Espagne se procure de l’argent auprès du FESF afin de reconstituer le capital de ses banques.

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/06/03/97002-20120603FILWWW00078-berlin-exhorte-l-espagne-a-utiliser-le-fsef.php

    Le FESF va devoir intervenir pour sauver l’Espagne. Mais qui est derrière le FESF ?

    Réponse :

    1- L’Allemagne apporte au FESF une garantie de 211,045 milliards d’euros, soit 27,06 % du FESF.

    2- La France apporte au FESF une garantie de 158,487 milliards d’euros, soit 20,32 % du FESF.

    3- L’Italie apporte au FESF une garantie de 139,267 milliards d’euros, soit 17,85 % du FESF.

    4- L’Espagne apporte au FESF une garantie de 92,543 milliards d’euros, soit 11,86 % du FESF.

    En clair : pour sauver l’Espagne, le FESF va intervenir et va lui prêter 90 milliards d’euros.

    Mais le FESF est une coquille vide. Comme le FESF ne possède pas ces 90 milliards d’euros, le FESF va devoir les emprunter sur les marchés internationaux, pour pouvoir ensuite les reprêter à l’Espagne !

    L’Espagne est écrasée sous des montagnes de dettes. Et donc on va empiler des montagnes de dettes supplémentaires sur les montagnes de dettes qui existent déjà !

    Et on va continuer à croire que ces montagnes de dettes peuvent monter jusqu’au ciel !

  8. Ubu60 dit :

    L’Espagne va emprunter aux marchés 90 milliards d’euros, soit le montant garanti par l’Espagne dans le FESF ??? Cocasse.

  9. Jean LENOIR dit :

    Cher Olivier,

    Pour une fois je partage l’avis de certains. Les banques me paraissent toutes d’une sécurité douteuse… Et quelle réponse à apporter au cas où l’état veut vous contraindre à échanger vos canaris contre des assignats ? en obligeant les banques à obligations déclaratives des lingots et pièces…
    Aucune solution n’est idéale, mais à chacun de connaître ses moyens et à en être responsable.

    Jean LENOIR

  10. Momo dit :

    A Olivier D…:

    Je plaisantais, évidemment !
    Plus sérieusement connaissez vous une Banque sérieuse et honnête ( en ce moment)et pensez-vous que beaucoup de clients demandent les comptes de la Banque avant d’ouvrir un compte? ?

  11. si vous ne voyez pas votre or (ou argent métal) c’est que vous n’en n’avez pas.

  12. virgin03 dit :

    Très bonne métaphore du canot; La démonstration est limpide.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s