Le banquier d’affaires

Le banquier de Slater Nazi reçoit un bénévole qui vient faire la quête pour les orphelins… Un sketch du célèbre Monty Python’s Flying Circus (1969-1974). Toujours d’actualité !

(source : raspail2)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le banquier d’affaires

  1. Jean LENOIR dit :

    Olivier,
    C’est si vrai que j’en ai eu les larmes aux yeux de rire…
    Mais à la réflexion cela donne vraiment à penser que nous ne valons pas, nous les quidams, un penny, pardon, une livre aux yeux des banquiers.
    Rien de nouveau depuis William Shakespeare dans « Le Marchand de Venise »…

    Avec toutes mes amitiés

    Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s