Rions un peu !

« Les Échos titre

Royal Bank of Scotland embourbé dans un énorme bug informatique

« … un énorme bug informatique, lié semble-t-il à l’installation d’un nouveau logiciel de paiement, empêche depuis jeudi des millions de clients de retirer de l’argent et perturbe les virements automatiques leur permettant de payer factures, emprunts ou salaires ».

Un scoop du Blog de Paul Jorion : le nom de code du bug : « Lanticantona ». »

Paul Jorion, le 25 juin 2012

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Rions un peu !

  1. jiji dit :

    Bug bancaire, bug systémique…

  2. Jean LENOIR dit :

    On ne sait pas trop et on peut imaginer tous les scenarii
    Le signataire de la présente a, comme par hasard, participé à ce bug puisqu’il a demandé qu’une petite somme restant sur des comptes RBS d’une société radiée lui soit virée en NZ sur un compte désigné.

    Une croix dessus ? …un moyen d’éviter un bank run ?…un habillage des ratios de fonds propres?
    Tout peut être vrai dans les motifs partiellement ou totalement.

    Wait and see

    Jean LENOIR

  3. brunoarf dit :

    Mardi 26 juin 2012 :

    L’Espagne et l’Italie ont réussi à emprunter mardi respectivement 3 et 3,9 milliards d’euros, mais à des taux d’intérêt en très forte hausse.

    L’Espagne a emprunté 3,077 milliards d’euros à 3 et 6 mois, légèrement au-dessus de la fourchette visée, au moment où le pays est soumis à de vives tensions sur les marchés après la demande d’aide à ses banques.
    Le taux a presque triplé sur l’échéance à trois mois, passant à 2,362%, contre 0,846% lors de la dernière émission similaire le 22 mai.
    Le taux a presque doublé sur l’échéance à 6 mois, à 3,237%, contre 1,737% le 22 mai.

    L’Italie a de son côté emprunté 3,9 milliards d’euros, un montant légèrement inférieur à son objectif maximum de 4 milliards, a annoncé la Banque d’Italie.
    Dans le cadre de sa principale émission, le Trésor italien a emprunté 2,99 milliards d’euros de certificats du Trésor zéro coupon à échéance 2014 à un taux de 4,712%, contre 4,037% lors de la précédente émission le 28 mai.
    L’Italie a émis en outre 626 millions d’euros de bons du Trésor indexés sur l’inflation à échéance 2016 à un taux de 5,20%, contre 4,39% le 28 mai.
    Enfin, l’Italie a émis 290 millions de bons indexés sur l’inflation à échéance 2026 à un taux de 5,29%, qui n’est pas comparé par la Banque d’Italie à celui d’une opération précédente.

    (Dépêche AFP)

  4. Ping : FINANCE | JUIN 2012 | Pearltrees

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s