Sortir de la crise, une question de solidarité à travers le temps et l’espace…

(source : lesoir.be via Aux infos du Nain)

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Sortir de la crise, une question de solidarité à travers le temps et l’espace…

  1. Jean LENOIR dit :

    Antagonismes sanglants en perspective entre les générations…

    Jean LENOIR

  2. leduc dit :

    La retraite est une escroquerie transgénérationnelle que l’on se passe de père en fils en alourdissant le fardeau de génération en génération bien enrobé de « solidarité » pour le seul bonheur des « gestionnaires « 

  3. Ping : FINANCE | JUIN 2012 | Pearltrees

  4. BA dit :

    Vendredi 29 juin 2012 :

    Zone euro : voie ouverte à la recapitalisation directe des banques (Van Rompuy).

    La zone euro veut mettre en place d’ici fin 2012 un mécanisme qui permettra de recapitaliser les banques directement via ses fonds de secours et d’assouplir les conditions pour qu’ils achètent de la dette souveraine sur les marchés, accédant à une demande de l’Espagne et de l’Italie.

    « Quand ce sera prêt, le Mécanisme européen de stabilité (MES) pourra avoir la possibilité de recapitaliser directement les banques », a déclaré M. Van Rompuy lors d’une conférence de presse à Bruxelles au terme d’un sommet de la zone euro.

    La recapitalisation directe des banques se fera sous certaines conditions.

    « La zone euro est également prête à ce que les fonds de secours interviennent pour rassurer les marchés », a ajouté M. Van Rompuy, ce qui signifie que le FESF et le MES pourront acheter directement des titres de dette sur les marchés.

    http://www.romandie.com/news/n/Zone_euro_voie_ouverte_a_recapitalisation_directe_des_banques_Van_Rompuy_RP_290620120642-23-204095.asp

    Cette dernière phrase est hilarante !

    « La zone euro est également prête à ce que les fonds de secours interviennent pour rassurer les marchés », a ajouté M. Van Rompuy, ce qui signifie que le FESF et le MES pourront acheter directement des titres de dette sur les marchés.

    Mais avec quel argent ?

    Avec quel argent le FESF et le MES pourront-ils acheter directement des titres de dettes sur les marchés ?

    Et c’est pareil pour la recapitalisation directe des banques : avec quel argent le FESF et le MES pourront-ils recapitaliser directement les banques ?

    Rappel : le FESF et le MES sont des coquilles vides. Le FESF et le MES n’ont pas les milliards d’euros nécessaires pour acheter directement des titres de dettes. Le FESF et le MES n’ont pas les milliards d’euros nécessaires pour recapitaliser directement les banques.

    Donc le FESF et le MES vont d’abord devoir emprunter des milliards d’euros sur les marchés internationaux.

    Ensuite, avec cet argent, le FESF et le MES pourront intervenir.

    Bref, on va rajouter des montagnes de dettes par-dessus les montagnes de dettes qui existent déjà !

    • Oui BA, on en revient toujours à la même question : avec quel argent ?

      Et la réponse est toujours la même : avec de nouvelles dettes…

      Mais ces dettes, on prétend tout de même que ce sont les contribuables qui les paieront in fine !

      L’oligarchie politico-financière nous engage dans une fuite en avant de plus en plus mortelle.

  5. Momo dit :

    Quelle solution pouvez-vous proposer ?
    Ce serait fort interessant de la connaitre au lieu de tous ces « papiers » uniquement stressants !
    Merci d’avance

    • Si vous trouvez que mes papiers sont stressants, vous n’êtes pas obligé de les lire.

      Mais j’ai la faiblesse de penser que si vous venez sur mon blog, c’est que l’information officielle ne vous satisfait pas pleinement et que vous avez quelques raisons de vous inquiéter.

      Ce ne sont pas mes papiers qui sont stressants, c’est la réalité économique et financière. Ouvrez les yeux.

      Quant aux solutions, je les ai déjà développées à maintes reprises : retour à la souveraineté monétaire (sortie de la zone euro avant que celle-ci n’éclate et restauration du droit de l’Etat de « battre monnaie »), mise au pas des banques et du secteur financier (vraie régulation + sanctuarisation des dépôts et abandon aux lois du marché – c’est-à-dire à la faillite – des activités purement spéculatives), restructuration des dettes (défaut de paiement) des Etats insolvables, fin du commerce mondialisé sans frein ni règles (introduction d’un protectionnisme ciblé), réforme du système monétaire international, etc. etc.

      Les chantiers ne manquent pas.

  6. Jean LENOIR dit :

    Oui Olivier,

    C’est bien de mettre les points sur les i pour éviter les posts gneusgneus – même si je n’aime pas le point concernant le protectionnisme ciblé du commerce international car à mes yeux tout lobby ou tout interventionnisme porte en soi un terme pendant lui-même protégé…
    Peut-être pourra-t-on en parler s’il y a un moyen de se rencontrer à Paris entre le 22 et 26 juillet et ça me ferait bien plaisir – afin de sortir un peu des écrans

    Jean LENOIR

    • Jean,

      Il ne s’agit que de remettre un peu de loyauté dans des pratiques concurrentielles complètement faussées par le dumping (fiscal, social, monétaire). Une remise en ordre du commerce international est impérative, et là-dessus ce n’est pas l’OMC qui nous aidera…

      Pour une rencontre : avec grand plaisir, donnez-moi vos disponibilités par mail.

  7. silver price dit :

    Non, je dis simplement que la zone euro n’a pas les ingrédients pour durer. Les Etats membres enregistrent des performances économiques divergentes. Un État, l’Allemagne, mène même une politique de désinflation salariale non coopérative.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s