Debt bomb (STFR)

Sur le célèbre Sex bomb de Tom Jones. On se shoote à la dette et on en redemande… Cette danse obscène de l’endettement sans fin reçoit les applaudissements enthousiastes du 1% qui s’emploie à plumer les 99%. Vive la kleptocratie !

(sources : Dominic Frisby et MrCocotiti)

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Monnaies, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Debt bomb (STFR)

  1. lionel dit :

    C’est marrant ce terme de kleptocratie. Suivant les moments et les sources, il sert à désigner les instances socialistes représentant les 99% pour plumer les 1%, ou le racket par les bankster des 99% de citoyens.

    • Alcide dit :

      @ lionel

      …Suivant les moments et les sources, il sert à désigner les instances socialistes représentant les 99% pour plumer les 1%, …

      Je suis impatient de connaitre un seul exemple concret de ce socialisme .

      Merci d’éviter Trotsky , financé par JP Morgan et autres banquiers de Wall Street ou le socialisme flamboyant de Mitterrand à Flamby qui poursuivent le pillage organisé des nations au seul profit des banquiers inventeurs d’argent par les lois sur mesure de 1973 ou l’article 123 du traité de Lisbonne.
      Pour tous les « Socialistes » européens , ça on connait , c’est la même politique économique que la « droite » .

      Faites preuve d’imagination et de vos connaissances.
      Un grand merci par avance et bravo pour vos réponses.

  2. Jean LENOIR dit :

    C’est faire que trop d’honneur à ce système que de l’appeler kleptocrate. Les kleptocrates sont des malades alors que ce système n’est qu’un système de voyous, de ruffians …tueurs définitifs d’un monde sucé jusqu’à la moëlle.

    Jean LENOIR

  3. davidoff dit :

    « Un pour cent des étasuniens contrôlent maintenant 40% de la richesse des États-Unis, et chaque année ils perçoivent un quart du revenu national. Leurs revenus ont augmenté de 18% pendant la dernière décennie, tandis que ceux qui ont des revenus moyens ont vu leurs revenus réduits. Il affirme que toute la croissance économique au cours des dernières décennies a seulement fait du bien aux plus riches, transformant ce pays, dans des termes d’inégalité de revenus, dans l’un des pires du monde avancé, plutôt aux niveaux de la Russie et de l’Iran.

    Dans un article récent dans Vanity Fair, Stiglitz remarque que les dirigeants qui ont aidé à provoquer la récession des trois dernières années, et dont la contribution à la société a été immensément négative, ont été récompensés de leur travail par d’énormes bonus. »

    http://www.elcorreo.eu.org/Le-plus-grand-vol-de-l-histoire-des-Etats-Unis

Répondre à lionel Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s