Philippe Béchade : Petites manipulations entre amis

(BFM Business, le 22 août 2012)

On fera abstraction de l’horripilant « journaliste » à chemise blanche ! « L’économie, la conjoncture, c’est le fond et les cours de Bourse, c’est la forme. Et la forme, ça se modèle… et ça se modèle d’autant plus qu’il n’y a plus que quelques opérateurs qui ont les moyens d’orienter les indices dans le sens qui leur va bien. Ils sont d’ailleurs encouragés par les banques centrales, je pense même qu’ils travaillent en collaboration étroite avec les banques centrales ; donc, à la limite ils peuvent faire monter les marchés de 15 ou 20%, ils ne risquent rien parce que le jour où il faudra vendre, ils seront au courant bien avant tout le monde… »

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Philippe Béchade : Petites manipulations entre amis

  1. Jean LENOIR dit :

    Pas tout à fait d’accord. Les « amis » seront rattrapés par l’hyperinflation.
    Devinez qui sera gagnant ? …les amoureux des canaris et des gris du Gabon.

    Jean LENOIR

  2. moustache dit :

    Cher Jean,

    Pour une rare fois, mon opinion s’écarte de votre avis. En effet, un scénario d’hyperinflation me semble douteux. Pour deux raisons plus ou moins rationnelles.

    La première et la plus pragmatique: Nous nous dirigeons vers une baisse des prix d’achats pour permettre aux gens d’acheter avec un pouvoir d’achat en nette diminution, voire réduit à néant pour certaines classes. Déflation. La masse de monnaie virtuelle injectée ne circule pas et n’est pas redistribuée, l’impact sur les prix n’est donc pas similaire aux situations de l’Allemagne des 20’s ou du Zimbabwe plus récemment. Me trompé-je?

    La seconde et plus fantaisiste: L’hyperinflation favorise les emprunteurs et c’est bien ces derniers que l’on souhaite plumer jusqu’au dernier duvet. Quel intérêt à jouer un jeu en défaveur des banques? Je n’en vois aucun. Pour un asservissement par la dette, la déflation se retrouve en instrument majeur et efficace au possible…

    Qu’en pensez-vous?

    Avec mes meilleures salutations,

  3. economie: grandeur et decadence d’un empire….economique mondial. dans les années passées nous avons eu un essor sans precedent.Aujourd’hui le ralentissement est incontestable et plus est dans l’etat actuel n’est pas surmontable. Bernanke et Draghi ,les empereurs du declin:le dieu des legions »son invictus » est en train de se coucher a l’horizon pour les pays industrialises.Quant aux autres leur conditions de vie sont plus que mediocres.toutes les dictatures vecues depuis 1940 montrent a quel pointla pourriture s’est installée dans un monde deboussolé.Quo Vadis dominé.PROBUS

  4. le dieu des legions c’est  » Sol invictus ». le soleil pour les romains.toutle monde l’aura compris .probus

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s