Après Dexia, le Crédit Immobilier de France ! (P. Herlin)

« Depuis le temps que nous parlions du Crédit Immobilier de France (CIF) dans notre revue de presse, ou sur ce blog (le 10 mai 2012), enfin les grands médias se réveillent ! Il faut dire que la banque est en faillite et que l’Etat a officiellement décidé samedi de s’en porter garant à hauteur de 20 milliards d’euros (Les Echos, voir aussi ZeroHedge), sur un portefeuille total de 33 milliards de crédit, ce qui en dit long sur la qualité de ces prêts… De quoi faire un sujet de JT entre la météo et le foot. Des reportages où d’ailleurs on nous explique que c’est « à cause » de la dégradation par une (méchante) agence de notation que la banque se retrouve en faillite… Non, son fonctionnement est pourri, c’est tout : elle finance des prêts immobiliers (de long terme) avec de l’argent emprunté (à court terme) sur les marchés. Un numéro d’équilibriste qui ne pardonne pas en cas de perte de confiance. Northern Rock en Angleterre est tombé pour la même raison en 2007.

Mais le mal est plus profond. Le CIF, très proche du mouvement HLM, est spécialisé dans les prêts immobiliers aux emprunteurs modestes bénéficiant d’aides sociales. Ca ne vous rappelle rien ? Des prêts immobiliers à des ménages qui n’ont pas de revenus suffisants ? Les subprimes bien sûr, sauf qu’à la différence des Etats-Unis, ici tout est public (nous sommes en France !). Mais c’est une bulle, financée par l’argent public, de plus en plus difficilement d’ailleurs (d’où le relèvement du plafond du livret A, qui finance l’habitat social). Et la bulle continue de gonfler : le gouvernement s’apprête à faire passer le pourcentage de logements sociaux dans les communes de 20 à 25%. Ce qui veut dire encore plus de dépenses pour les villes (préemptions, constructions), pour les organismes HLM, et un renchérissement du parc privé (par la « pression » exercée par le secteur public).

La faillite du CIF traduit deux maux français : des banques trop faiblement capitalisées et un secteur du logement social de plus en plus obèse et coûteux. Deux maux qui vont produire d’autres catastrophes ».

Philippe Herlin, La dette de la France, le 3 septembre 2012

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Après Dexia, le Crédit Immobilier de France ! (P. Herlin)

  1. Iris dit :

    Question: ça va continuer longtemps comme ça le sauvetage des copains banksters ??

  2. akli84 dit :

    L’idée est d’inciter les autres banques insolvables à prêter pour que le CIF continue à honorer ses engagements. Mais ça ne marchera pas puisque les banques préfèrent placer ce qu’elles ont à la BCE…
    http://aklilecoq.over-blog.com/article-crise-de-liquidite-ou-de-solvabilite-pour-le-credit-immobilier-de-france-109704988.html

  3. Jean LENOIR dit :

    Nouvelles vilenies à en avoir la nausée. En effet quand va-t-on arrêter de jouer au Monopoly au lieu de gérer. Les faillites au Monopoly n’ont aucune conséquence (quoique cela puisse entraîner un cercle familial à des mots haineux ou des suppliques-serpillière).
    @Iris. Oui il y en a marre de ces mafias, à ces cercles qui détruisent la macro-économie car ils ne sont capables que de courtes vues suffisantes et égoïstes : scier la branche sur laquelle ils sont assis, ils n’ont pas assez de mou pour le comprendre.
    C’est vrai qu’à force de nous enfoncer dans le pot au noir, on va de nausée en nausée et que cela finit par porter sur le système, et à nous insupporter des profiteurs du système : on nous sort des 20 milliards par ci et des cent milliard par là comme si c’était des marshmallows.

    Jean LENOIR

  4. Garfy dit :

    [www.presseurop.eu]
    et en Pologne AMBER GOLD

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s