Olivier Berruyer s’est fâché

(BFM Business, le 14 septembre 2012)

Le 14 septembre, le débat des Experts a pris un tour plus vif qu’à l’accoutumée. C’est la Grèce qui a tout déclenché. Olivier Berruyer n’a guère apprécié que le représentant de Blackstone traite les Grecs d’escrocs et qualifie leur situation de confortable, alors qu’ils sont sacrifiés sur l’autel de l’euro [et quand on sait dans quelles conditions on les a fait entrer dans la zone euro !]. On en est venu à la responsabilité des banques. Un peu perdu, l’autre l’a accusé de conspirationnisme et de voir la main des banques partout ! Dommage qu’on n’ait pas droit plus souvent à ce genre de passes d’armes, elles mettent en valeur les vrais clivages…

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

22 commentaires pour Olivier Berruyer s’est fâché

  1. Jules dit :

    Olivier Berruyer fait du raisonnement à l’envers – habitude et culture issues de l’ensemble des pays collectivistes, à commencer bien entendu par la France – c’est à dire qu’il néglige de considérer de quoi est constituée un ensemble économique et financier efficace.
    A force de parler « démocratie », on prend pour acquis (comme inscrit dans le marbre) l’ensemble des filets de sécurité largement développés de ce côté de l’Atlantique.
    A force de taper sur les entreprises et les banques, on néglige d’innover tant en terme de technos, de fiscalité, de marketing et de réseau de distribution, bref, on finit par décourager l’ensemble des peuples qui, au lieu d’inventer le présent et l’avenir, se contentent de toucher des allocs et geindre quand celles-ci disparaissent…..
    Etre consommateur n’est pas suffisant, n’en déplaise aux « humanistes » de gauche 🙂
    Triste époque !

  2. prb dit :

    « préférence collective pour l’absence de choc violent »! ça me rappelle la prétendue « préférence collective pour le chômage » !! C’est un concept typiquement néo-libéral. « Collectif » veut dire « consensuel dans l’oligarchie »…

    En tous cas bravo Olivier!
    Note sur Blackstone: producteur et gestionnaire de hedge funds dirigé par Stephen Schwartzman, ancien de .. Lehman Brothers. Bref, Steg travaille pour des gens qui sont au coeur du système, il n’a d’autre choix que de défendre ce système s’il veut garder son job. Ce n’est pas un homme libre . Et cela se voit.
    L’agitation de la menace géopolitique est vraiment typique du discours néo-con.

  3. riskoff dit :

    D’accord avec vous sur Blackstone. En revanche pas d’accord sur la « préférence collective » qui est à mon avis réellement collective. Si ce n’était pas le cas, pourquoi les électeurs français réélisent-ils toujours ceux qui leur promettent à la fois le « demain on rase gratis » ? Le « redressement dans la justice « ? Ils ont peur de souffrir, ce sont des vieux.

    • prb dit :

      OK. Dites moi quel choix électoral avaient les français de voter pour une alternative:
      (i) en 2007?
      (ii) en 2012?
      L’alternative se construira petit à petit, mais il faudra des années car les medias dominants font tout pour qu’elle n’émerge pas. Il n’y a qu’à voir les films d’horreur dont on nous donne le scenario en cas de fin de l’euro, d’adoption de mesures protectionnistes ou de faillite de la moindre banque.

      • riskoff dit :

        Ils avaient les candidats du FN, ou Dupont-Aignan, etc. même si j’admets que le système est verrouillé de telle sorte que ces candidats n’aient aucune chance de victoire. Mais le plus sûr pour ne plus se voir imposer la mafia UMPS c’est encore de ne plus voter. Avec 80% d’abstention croyez vous que ce système pourrait continuer à gouverner… qu’il ne sauterait pas ? L’alternative oui, mais ça ne passera pas en gardant le même cadre antidémocratique.

      • Olivier dit :

        Difficile de faire émerger des idées novatrices dans un pays dominé par le conservatisme de tous poils. Mais votre remarque est pertinente .

      • prb dit :

        @riskoff: Le FN est diabolisé (avec à la tête des exorcistes, le terrifiant BHL) , ce n’est pas par hasard. Quant à NDA, il émerge , il lui faudra des années, il n’y arrivera sans doute pas sans alliance avec le FN et le système lui fait croire qu’il peut supplanter le FN , afin de diviser pour régner. C’est bien foutu.
        En tous cas je suis heureu que vous n’ayez pas cité Mélenchon comme « alternative »!

        Ne plus voter, oui, peut-être, mais déserter le seul espace démocratique qui reste, c’est vraiment contre-intuitif… C’est vrai qu’après le Traité de Lisbonne on a peut-être manqué l »occasion de lancer un grand mouvement « on se fout de mon vote, donc je ne vote plus ». Mais aux Etats-Unis , les taux de participation, et surtout d’inscription sur les listes sont très faibles, et ça change quoi? Des politologues ont élaboré des théories pour expliquer que ceux qui ne votent pas donnent un mandat implicite à ceux qui votent.. Et c’est tout.

  4. zorba44 dit :

    Le système est pourri jusqu’à la moelle. Les corrupteurs (banquiers) précipitent les gens qu’ils sont sensés avoir aidé (les Grecs) à la ruine pour les sauver de leurs propres turpitudes. Comment voulez-vous faire fonctionner alors les démocraties dont les politiques jouent à « je te tiens, tu me tiens par la barbichette… »
    L’alternance dans tout cela : elle n’existe pas car tous les esprits à la candidature sont d’avance « tenus », « pervertis » et bien souvent « complices » des crimes financiers.
    Qui viendra reconnaître ses erreurs ? Plutôt démissionner pour « raisons personnelles » quand ça chauffe par trop, comme chez les Ibères.

    Jean LENOIR

  5. dESk dit :

    Il se défend pas mal le petit Olivier…!

    • randy dit :

      si dire des crétineries pareilles c’est pas mal se défendre, alors cela risque de devenir un sport national avec l’actuelle majorité.

  6. marialopukhine dit :

    La Grèce est le premier client de l’industrie allemande de l’armement. De nombreux politiciens grecs sont corrompus dans le cadre ces marchés. C’est cela aussi, ce dont on ne parle pas sur BFM.
    http://owni.fr/2011/10/28/la-grece-achete-allemand/

  7. Ping : Une bombe sur BFM business : un jour votre carte de crédit ne fonctionnera plus ! « Place du Marché

  8. Ping : Une bombe sur BFM business : un jour votre carte de crédit ne fonctionnera plus ! | Les moutons enragés

  9. Ping : Une bombe sur BFM business : un jour votre carte de crédit ne fonctionnera plus ! « Actualités Alternatives « Je veux de l'info

  10. Christian PROVOST dit :

    Super Olivier…… !!! J’aime bien son argumentaire par ce qu’il n’est pas dogmatique, il fait valoir son point de vue devant les plus « institutionnels » des grands prêtres et grands sachant (pour ne pas dire sachem…) de l’économie…..
    En fait c’est son aspect iconoclaste et néanmoins très fin connaisseur des systèmes économiques et financiers …. au moins autant que ses interlocuteurs…. que je trouve interessant.

    Certaines fois, il rappelle à ces messieurs que leur addition ou leur soustraction est fausse, comme le faisait mon institutrice…..Et ça doit déranger BLACKSTONE and his STEG !……

    Merci aussi à Nicolas Doze d’inviter Olivier à son « tour de table… »

  11. Ping : Anonyme

  12. Tietie007 dit :

    Le problème c’est que l’état grec est incapable de lever un impôt quelconque et se contente des lignes de crédit pour vivre …Syriza s’en aperçoit d’ailleurs au pouvoir, …comment lutter contre la fraude fiscale lorsqu’on a une administration fiscale incompétente ?

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s