Le chiffre du jour : 29 trillions de dollars

29 000 milliards de dollars. Chiffre hallucinant. Ponzi surréaliste. Pour ma part, j’en étais resté aux 16 000 milliards du GAO. Si au moins on avait donné cet argent à ceux qui en ont le plus besoin, au lieu de le jeter dans le puits sans fond du secteur financier…

29 trillions de dollars/La manne aux kleptos (Bruno Bertez)

« La présente note s’adresse aux étudiants, économistes, surtout ceux des banques, aux citoyens qui en ont assez qu’on leur fasse prendre des vessies pour des lanternes.

Le débat sur le coût des bail-out de la finance n’a jamais été ouvert. Et pour cause, personne ne veut que les données deviennent publiques.

Nous pensons que c’est un débat essentiel, sauf à admettre, comme nous en avons émis la thèse, qu’il existe un quatrième pouvoir indépendant, autoproclamé, qui n’a de comptes à rendre à personne : le Pouvoir monétaire. Dictature, tyrannie, irresponsabilité, tout ensemble.

Le coût des bail-out permet :

  1. De mesurer l’ampleur réelle de la crise de 2008.
  2. De voir ce qui a été fait, à quel prix, avec quels risques.
  3. De voir ce qui reste à faire alors que la crise n’est pas terminée.
  4. De mesurer ce que cela va coûter la prochaine fois puisque rien n’a été fait, au contraire, pour que plus jamais cela ne se reproduise.

Le chiffrage honnête inclut les prêts, les achats d’assets pour soutenir les cours, les aides aux banques commerciales, les aides aux banques d’investissement, les aides aux banques étrangères, les soutiens au shadow banking system, les aides aux banques centrales étrangères, les soutiens aux entreprises industrielles et conglomérats et il comprend les aides à certains individus.

La FED, comme on peut s’y attendre donne un chiffre dérisoire : 1,2 trillion.

Bloomberg qui a exigé d’avoir tous les documents secrets dissimulés dit : 7,7 trillions.

Le GAO , Governement Accountibility Office arrive à 16 trillions.

Le Levy Institute produit un chiffre de 29 trillions.

C’est l’étude du Levy Institute qui est la plus récente et la plus complète, la recherche à été financée par la Fondation Ford. Les auteurs sont Nicolas Matthews et James Felkerson.

L’ETUDE DU LEVY INSTITUTE

Le Levy Institute est l’un des think-tanks les plus réputés aux Etats-Unis, ses travaux font autorité, ses publications sont d’une qualité exceptionnelle. Son cadre de travail est keynésien, néo-keynésien.

Vous pouvez consulter les travaux sur le site Levyinstitute.org ».

Bruno Bertez, le 26 Septembre 2012

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Le chiffre du jour : 29 trillions de dollars

  1. streit dit :

    Pour moi il est clair que si on avait redistribué cet argent aux plus modestex cela aurait relancé la croissance d’une manière beaucoup plus efficace!

  2. Jean LENOIR dit :

    Olivier,

    Soyons clair. Pour mesurer l’ampleur du gouffre : nous sommes environ 7 milliards d’êtres dit humains (moins quelques-un et notamment ceux de la maffia politico-financière) : cela fait environ 4 000 $ par tête de dettes – sachant qu’en Afrique et pas seulement on travaille pour 2 $ par jour (presque 6 ans de salaires au débit) et en France (5 mois de salaire au débit, mais sans doute une année par unité familiale, chômeurs et retraités compris).

    Qui a dit : prolétaires de tous les pays unissez-vous… car, sans casser les banques d’affaires et les politiques qui vont avec, prolétaires nous sommes tous à sec pour des années… et ceci avant de payer plus d’impôts !

    La gerbe totale de ces gens responsables, parce qu’ils détiennent l’autorité, et cela depuis des décennies. Les Experts du Club de Rome avaient raison, totalement raison : la planète va reculer de plusieurs siècles si les banques d’affaires ne sont pas envoyées dans les espaces intersidéraux avec leurs fonds pourris.

    Jean LENOIR

  3. Jean LENOIR dit :

    Les chiffres donnent toujours matière à caution, mais ces 29 000 milliards semblent plausibles aux regards des bulles gigantesques qui enflent partout, des obligations pourries et autres actifs financiers à leviers hyper toxiques.

    Jean LENOIR

  4. Michel Dejean dit :

    Question bête : ce chiffre de 29 000 milliards inclue-t-il le total des CDS souscrits? Même si leur payement est hypothétique, l’explosion d’une bulle aboutira inévitablement à leur exigibilité, donc au défaut des banques qui les portent, donc à notre ardoise finale.

    • Non, le chiffre de 29 trillions n’a rien à voir avec les CDS, qui sont des contrats d’assurance de droit privé. On parle ici du montant total des fonds débloqués par les autorités monétaires (la Fed) pour « sauver » le système financier (et quelques acteurs de l’industrie).

  5. Trend dit :

    C’est du joli tout celà,

    Pour plus de détails sur ces millliards ( on parle de 16 et non de 29 trillions):
    http://theintelhub.com/2012/09/02/audit-of-the-federal-reserve-reveals-16-trillion-in-secret-bailouts/

    Mais pour connaître la vérité sur ce socialisme de riches, il faut aller voir sur le site de celui qui a faire rendre public ces montants à savoir:
    Le Senateur Bernard Sanders.http://www.sanders.senate.gov/
    Prélude:
    Obama et sa clique avaient caché ces chiffres, mais le senateur Sanders à demandé à ce que celà soit rendu public, et celà a fait du bruit aux USA et bizarrement très peu en Europe, peut-être parce que la Federale Reserve à prêté à la planète entière après le crash de 2008 et plus spécialement à tout les banques centrales européennes y compris la BCE!!!!!!! un comble et celà Mario ne s’en vante pas.

    • Aux banques centrales mais aussi aux banques commerciales : en France BNP Paribas ou la Société générale par exemple ont reçu leurs milliards…

      Cela fait dire à certains que la Fed est devenue une sorte de banque centrale mondiale.

      Une réalité totalement anormale et choquante.

  6. Jean LENOIR dit :

    Olivier,

    Je pense qu’on doit friser au total les 90 trilliards, CDC compris….
    La fonte des glaces de l’Arctique est une plaisanterie à côté…

    Jean LENOIR

  7. Ping : Noire finance (Arte, 2 octobre 2012) par Olivier Demeulenaere | cgtmicroturbosafran

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s