La citation du jour : Jean Peyrelevade

« Le système financier, c’est l’ensemble des institutions dont la matière première est la DETTE. La finance, elle émet de la dette, elle fait circuler de la dette, elle place de la dette, elle négocie de la dette ».

Jean Peyrelevade, Noire finance, Arte, le 2 octobre 2012)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour La citation du jour : Jean Peyrelevade

  1. Jean LENOIR dit :

    Le grand frangin Peyrelevade…
    Bien placé en ce qui concerne les ardoises, un connaisseur….

    Jean LENOIR

  2. ph11 dit :

    En effet. Je me méfie des thémas d’arte qui tendent à tomber dans l’anathème et les dénonciations idéologiques. Cependant, ce passage est très juste.
    Ce n’est pas pour rien que l’industrie financière s’est fortement développée au cours des années 70-80. La financiarisation a explosé avec la mise en place de la monnaie fiduciaire, l’expansion du crédit qui va avec et la modernisation de la finance pour y cacher l’inflation.

  3. azanouf dit :

    sachons tous que ce vautour ,ancien directeur du fameux CREDIT LYONNAIS ,connais la musique et est actuellement president associé de la banque d’affaires LEONARDO ET Co et participe a cette noire finance ainsi que Mr. Guillaume HANNEZO ENA!!! TERRA NOVA qui a déclenché les primaires du PS en vue de l’élection de 2012 est associé gérant de la banque ROTHSCHILD ET Cie et vice président du conseil de surveillance de LIBERATION et est un ancien membre des GRACQUES et autres clubs!!!!!! ECOEURANT NON!!!!!!!!!!

    • J Neym dit :

      toujours une petite poignée, beaucoup de petites mains derrière, mais quand même, le cancer qui ronge le monde est assez circonscrit.

  4. Q.E…FED ET BCE commencent à se poser des questions sur l’utilité réelle des Q.E et autres LTRO appliqués comme remède à la crise actuelle.Comme le dit Peyrelevade avec beaucoup de sagesse,la masse monétaire injectée ne sert pratiquement que le système financier:créer de la dette,faire circuler la dette,négocier la dette.Tout çà pour ramasser le maximun d’intérêts.Pas de production économique réelle:travail,produits manufacturés, énergie etc…Par ailleurs, lindustrie et les consommateurs n’avaient pas besoin de cette « avalanche monétaire ».Allez demander à un Grec,un Italien,un Espagnol et même un Français de voir voir son banquier poursolliciter un nouvel emprunt!!! S’il est intelligent il va vous regarder de travers. L’impact de ces dispositions financières réalisées à « chaud » sera faible et,finalement néfaste parce qu’il cache la réalité de la situation.LE bien-fondé d’une politique monétaire démesurée n’est pas recevable(voir Friedman). Dans ce système mondial en décomposition,les banques elles-mêmes etaient mal gérées(Grèce,ITALIE, Espagne…)Leproblème des exportations est devenu le souçi essentiel de tous les etats:USA, Chine,Japon, Europe etc… Là encore tous les dèrèglements bancaires et monétaires pèsent de plus en plus lourd. Après avoir dénationalisé les banques,les états ont abdiqué tout système de contrôlefinancier(c’est un terrain en friches).Depuis 30 ans on s’est occupé de politique surtout de politique,mais pas du tout de l’économie(Nest-ce pas Arcelor, fleuron mondial de l’acier absorbé par le vorace Mittal). on n’a rien dit ,laissé faire sans lever le petit doigt.LE Dr Alexis Carrel dans son livre « l »homme ,cet inconnu » aurait tristement raison.probus..

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s