Egon von Greyerz : Vers un effondrement des monnaies

« La dette mondiale est passée ces dix dernières années de 80 000 milliards de dollars à 200 000 milliards. Ce sont des chiffres difficiles à comprendre. La dette mondiale a augmenté de 120 000 milliards de dollars en dix ans. Ainsi, la soi-disant prospérité du monde est entièrement basée sur de la dette. Elle n’est qu’une illusion.

Les bilans des banques centrales explosent eux aussi. Ils ont augmenté de 16% par an en moyenne. Que font les banques centrales ? Elles font exactement la même chose que la Fed, elles achètent de la dette toxique qui ne vaut rien. Que font-elles pour l’acheter ? Elles impriment des morceaux de papier sans valeur, elles les appellent « argent » et avec cet « argent » elles achètent d’autres morceaux de papier sans valeur qu’elles peuvent appeler « actifs ».

C’est donc la plus massive des chaînes de Ponzi que le monde ait jamais connues et ça se terminera évidemment par un désastre complet. Ca se terminera par l’implosion de la dette et l’implosion des actifs. Mais, avant cela, nous aurons une hyperinflation. Comme les gouvernements continuent à imprimer, nous aurons une hyperinflation.

L’hyperinflation vient de l’effondrement de la monnaie. Prenez l’Iran, c’est un bon exemple. La monnaie iranienne a chuté de 70% et on estime maintenant que l’inflation est d’environ 50% par mois. C’est ce que nous verrons partout en Occident dans les années à venir, j’en suis absolument certain ».

Egon von Greyerz dans un entretien avec King World News, le 8 octobre 2012

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Monnaies, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Egon von Greyerz : Vers un effondrement des monnaies

  1. Fernand dit :

    Henri Regnault semble avoir malheureusement bien dessiné les contours de ce qui nous attend. Il en parle très bien en décembre 2011 sur le site d’Olivier Berruyer :

    « 3. La faisabilité du défaut raisonné

    Beaucoup de questions autour de la faisabilité du défaut raisonné et sur ses modalités possibles de mise en œuvre. On arrive là aux rivages de l’océan de mon incompétence. Ce que je sais c’est que la réduction massive des dettes souveraines sera inévitable : il n’y a pas d’autre issue aux niveaux d’endettement atteints. Ce dont je me doute c’est qu’au cœur des appareils d’Etat on y réfléchit et on s’y prépare, en toute confidentialité. Et ce que j’imagine c’est que nous serons tous pris par surprise, un vendredi soir très tard après la fermeture de Wall Street. Par exemple, fin janvier 2013 le Président américain élu ou réélu pourrait bien nous faire un discours du style Nixon 1971… non pas pour annoncer le rétablissement de la convertibilité or du dollar (vous pouvez toujours rêver !) mais pour asséner au monde entier le reformatage de la dette américaine et les conditions de son remboursement sur 99 ans… au taux directeur de la FED au jour du discours, soit 0,25%. Et ce que je crains le plus c’est que nos braves dirigeants européens, imbus de leurs certitudes austères acquises sur les bancs des universités américaines, aient l’air bien cons, comprenant enfin l’adage « faites ce que je dis, pas ce que je fais », et qu’ils n’aient plus qu’à se réunir en conclave à Bruxelles jusqu’à ce que la fumée des titres des dettes européennes sorte de la cheminée ! Puisse l’esprit de la lucidité venir les visiter avant que nous assistions à un tel spectacle : ils veulent éviter le défaut pour sauver leur honneur… et surtout les banques, ils auront le défaut, les faillites bancaires, et le déshonneur en prime. »

  2. Garfy dit :

    Peut être que l’Iran n’aura bientôt plus de soucis à se faire ?
    Visit link: http://on.rt.com/atoaik

  3. BCE.Draghi a la sourire..il peut dire: » c’est gràce à moi que la bourse a retrouvé du tonus.C’est vrai.Ces investisseurs institutionnels qui comme des grosses mouches noires à reflets verts se sont mis à pulluler sur le cadavre d’une économie en décomposition.Compte tenu de l’abondance du crédit et obnubilés par les taux bas pourquoi se priver de tenter un « rush »financier sur les actions! Tout le monde s’y est mis: banques,organismes divers,FCP,Cies d’assurances,Stés de Capitalisation etc… ce jour a été la ruée vers l’or-actions. Mais comme le dit Peyrelevade,il y a un grand ‘hic’::tout celà ne produit rien,aucune richesse.Pas de travail,pas de produits manufacturés,symboles de la vitalité dun pays et sans consommation c’est la récession.Cest affligeant de constater que nos dirigeants ne se préoccupent peu ou pas de cette situation:de quoi décourager l’àne le plus têtu.L’Europe se met à pratiquer ,avec l’aide de la BCE,du JP.Morgan,du Goldman-sachs,quelle aubaine!!!Cette injection monétaire massive ne concerne pas le consommateut qui est obligé de limiter ses prétentions car son budget ne le permet pas ou qu’il n’a plus ‘faim’ d’argent.Emprunter à 4 ou 6 % ce n’est pas une bonne idée vu le taux de refinancement que les banques obtiennent 0,75 %..Draghi vous avez allumé un feu avec votre collègue Bernanke que vous continuer d’alimenter comme des chaffeurs de locomotives, sans relâche.Cet incendie va déstabiliser toute la planète dans peu de temps.Un dérèglement monétaire conduit toujours à la catastrophe.probus.

  4. brunoarf dit :

    Prix Nobel de la paix 2012 : l’Union Européenne.

    Prix Nobel de chimie 2012 : Alfred Nobel, inventeur de la dynamite, car l’Union Européenne va exploser.

    Prix Nobel de physique 2012 : Edward John Smith, commandant du Titanic, pour ses travaux sur la mécanique des fluides.

    Prix Nobel de médecine 2012 : la BCE, car la BCE a guéri la Grèce.

    Prix Nobel de littérature 2012 : Herman Van Rompuy, pour l’ensemble de son oeuvre :

    http://www.lesoir.be/actualite/belgique/2010-04-15/van-rompuy-presente-son-recueil-de-haikus-764586.php.

  5. mariea25360 dit :

    Est ce qu’il y a une solution ? Est ce que nous les individus pouvons nous protéger contre cet inévitable catastrophe économique ?

    • Il n’y a pas grand chose à faire malheureusement, à part protéger votre épargne et mener une vie équilibrée et saine…

      Mais si vous le faites ce sera déjà pas mal.

      • mariea25360 dit :

        Néanmoins on commence à en ressentir les retombées. Je suis en train de créer une entreprise reconnu par les banquiers même comme présentant un fort potentiel et j’ai pourtant de réelles difficultés pour en obtenir les financements.

  6. Antoine Clark dit :

    Le secret de la fortune :

    C’est de dépenser moins que ce que l’on gagne.

    Je suis riche ?

    DES BESOINS QUE JE N’AI PAS.

    La frugalité ?

    C’est la voie de la liberté !

    Avec ça les mecs, vous êtes équipés pour traverser n’importe quoi ?

    Même « la Hollande » ? Ah ! ben là, chus moins sur « trou d’un coup « !

  7. zorba44 dit :

    Cher Olivier,

    Mener une vie équilibrée et saine d’accord (à la campagne surtout avec râteaux, bêches, sarcloirs et autres instruments).
    Mais dire @ mariea25360 de protéger son épargne sans lui donner de pistes a dû la laisser perplexe…

    Amitiés

    Jean

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s