Et un ange passa sur le plateau des Experts…

(Les Experts, BFM Business, 12 octobre 2012)

A 5 min. 20, Jean-Michel Steg, ex-Lazard, ex-Citigroup, ex-Goldman Sachs, aujourd’hui senior advisor chez Blackstone : « En France, on ne bougera vraiment que le jour où on mettra sa carte de crédit dans l’ATM – le distributeur automatique – et que ça ne sortira pas… Je pense que ce jour-là se profile ». Observez la tête des autres sur le plateau et la façon dont Nicolas Doze change immédiatement de sujet ! Fabuleux moment de vérité – calculé ? – d’un initié du système…

Source : L.I.E.S.I. via Les Brindherbes Engagés, 17 octobre 2012

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Et un ange passa sur le plateau des Experts…

  1. brunoarf dit :

    Mercredi 17 octobre 2012 :

    Les banques genevoises ont reçu de l’argent venant d’Espagne.

    « Les banques et gérants de fortune genevois ont reçu depuis le début de l’année de l’argent venant d’Espagne, transféré par des clients inquiets de l’état du système bancaire espagnol », a indiqué mercredi le président de la Fondation Genève Place financière, Bernard Droux, au cours d’une conférence de presse.

    « C’est de l’argent fiscalisé, ces clients ont choisi délibérément de placer leur argent en Suisse car ils n’ont plus confiance dans les banques espagnoles », a indiqué M. Droux, en ajoutant que les banques anglo-saxonnes observent le même phénomène d’arrivée de capitaux espagnols.

    (©AFP / 17 octobre 2012 13h49)

    Mardi 9 octobre 2012 :

    La crise de la zone euro, commencée il y a près de trois ans avec la Grèce, s’analyse comme une vaste fuite de capitaux privés auxquels les institutions européennes, BCE en tête, ont dû se substituer, souligne le FMI. Les banques privées ont ainsi diminué de moitié leurs engagements sur les cinq pays de la périphérie, les ramenant à environ 750 milliards.

    Les mouvements sont devenus gigantesques. Entre juin 2011 et juin 2012, l’Italie et l’Espagne ont enregistré des sorties atteignant 235 milliards et 296 milliards d’euros respectivement (soit 15% et 27% de leur PIB). Ces chiffres recouvrent à la fois les désengagements des investisseurs non résidents, qui ont vendu leurs titres d’État, mais également des sorties de capitaux de la part des épargnants.

    En revanche, les établissements du «cœur de la zone euro», autrement dit l’Autriche, la Finlande, l’Allemagne et les Pays-Bas, selon le classement du FMI, ont vu leurs dépôts s’envoler, de l’ordre de 350 milliards d’euros depuis l’été 2011. Ces mouvements de ­capitaux qui divisent la zone euro expriment les craintes d’une «redénomination de la monnaie» (sic), en clair un retour aux devises nationales. «La fuite des capitaux et la fragmen­tation du marché (interbancaire) qui en ont résulté ont fragilisé les ­fon­dements mêmes de l’Union, à savoir des marchés intégrés et une politique monétaire commune effective», avertissent les experts de Washington.

    http://plus.lefigaro.fr/article/le-sauvetage-de-leuro-a-deja-coute-1100milliards-20121009-1277579/commentaires/12508769

  2. MAYER dit :

    IL cherche à se faire virer par ses employeurs, ce Steg ??

  3. brunoarf dit :

    Un coup d’Etat se prépare.

    Un coup d’Etat anti-démocratique se prépare.

    Lisez cet article :

    Angela Merkel affiche sa fermeté. Alors que doit s’ouvrir ce jeudi 18 octobre un nouveau sommet européen à Bruxelles, la chancelière allemande fait savoir qu’elle souhaite que l’Union Européenne puisse rejeter le budget d’un pays membre.

    « Nous pensons, et je le dis au nom de l’ensemble du gouvernement allemand, que nous pourrions faire un pas en avant en accordant à l’Europe un véritable droit d’ingérence sur les budgets nationaux », a-t-elle déclaré. Angela Merkel appuie l’idée de confier un droit de veto dans ce domaine au commissaire européen aux Affaires économiques.

    (Dépêche AFP)

    Vous avez bien lu : ce ne seront plus les députés et les sénateurs français qui décideront du budget de la France.

    Ce sera le commissaire européen aux Affaires économiques.

    Ce sera un technocrate non-élu, sans aucune légitimité démocratique, qui décidera finalement quel doit être le budget de la France.

    En clair : ce sera Olli Ilmari Rehn qui décidera finalement quel doit être le budget de la France.

    Olli Ilmari Rehn, né le 31 mars 1962 à Mikkeli en Finlande, est un homme politique finlandais et européen membre du Parti du Centre (Kesk).

    Après avoir été brièvement commissaire européen pour les Entreprises et la Société de l’information en 2004, il a occupé pendant cinq ans le poste de commissaire européen pour l’Élargissement. Depuis 2010, il est titulaire du portefeuille des Affaires économiques et monétaires.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Olli_Rehn

    • Stéphane dit :

      Comme on dit certain(e)s,bientôt l’Assemblée nationale ne sera plus qu’un musée… que les Français viendront visiter le dimanche en famille.

  4. Ping : « Fait dodo, Mario est en haut… »… Le Contrarien Matin du 19 octobre 2012

  5. brunoarf dit :

    Vendredi 19 octobre 2012 :

    Sortie nette de capitaux en août dans la zone euro.

    La zone euro a connu une sortie nette de capitaux de 3,4 milliards d’euros en août, après une entrée nette de 18,2 milliards en juillet, suivant les chiffres publiés vendredi par la Banque centrale européenne.

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/reuters-00471729-sortie-nette-de-capitaux-en-aout-dans-la-zone-euro-502195.php

    C’est logique.

    C’est normal.

    Quand le navire coule, les rats quittent le navire.

  6. groggy dit :

    Doze ne se gêne pas pour critiquer les différents politiques, côté Sarko comme côté Flamby ; c’est facile, tout le monde le fait, et il y a tellement à (re)dire. En plus ça le pose comme un journaliste authentique, objectif, pas « acheté ».

    Mais quand il s’agit de dire ou laisser dire des choses vraiment sérieuses, qui touchent à la crise systémique, à l’effondrement du système, aux crimes de la finance et des banksters… là il n’y a plus personne.

    Doze se montre là tel qu’en lui-même : un faux chercheur de vérité, un vrai rouage du Système.

  7. Mad dit :

    Faut il vraiment commencer à retirer son argent des banques voir même celui des livret épargne retraite par exemple?

    • Alcide dit :

      Retirer et planter si vous estimez le Bank Holiday proche , la fermeture des guichets qui vous privera de vos sous.

      Alors , tirez le premier , et en plus faites un Bank Fuck , plantez-les , c’est moral , les prêts sont formés d’argent inventé sur lequel les banquiers prélèvent un intérêt , un insupportable seigneuriage.

  8. Jean LENOIR dit :

    A dire et à redire : laisser en banque un peu moins d’argent qu’on leur en doit. Car à la différence des grands pourris, il nous reste plus de moralité qu’eux. Quant aux banques qui n’ont pas de cash dans leurs machines, faites-donc un tour aux Philippines où Monsieur Jean-Marc vient de chercher des affaires avec des financements peut-être issus de nos dettes de demain.

    Jean LENOIR

  9. alertinfo dit :

    Selon Bernard Wicht, expert des questions stratégiques à l’Université de Lausanne, plusieurs éléments conduisent à penser qu’une guerre d’importance pourrait éclater dans les années à venir.

    http://www.rts.ch/video/emissions/geopolitis/4358483-la-crise-va-t-elle-deboucher-sur-une-guerre.html

  10. Jean-Michel Steg revient sur la panne du système bancaire

  11. Ping : Bankrun 2013, arme de terreur pour citoyen abusé. | mediaburning

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s