Etienne Chouard sur Hugo Chavez, la démocratie et l’Empire

(source : Sylvain Durain, 28 septembre 2011)

Un lecteur m’a interpellé sur ce que j’ai dit de Chavez il y a quelques jours. Voici l’avis d’Etienne Chouard, dont l’exigence démocratique n’est plus à démontrer, sur ce sujet et quelques autres. Il analyse ici (un an avant la réélection de Chavez, acquise sans aucune contestation) le « laboratoire démocratique » que constitue à ses yeux le Venezuela. Tout n’y est pas parfait, mais la volonté et les intérêts du peuple y sont bien mieux respectés que chez nous, où la démocratie a cédé la place à une ploutocratie qui cache de moins en moins ses objectifs réels.

Addendum : la vidéo du général américain Wesley Clark à laquelle Etienne Chouard fait allusion et que ceux qui s’informent vraiment connaissent bien.

(Wesley Clark, conférence du 3 octobre 2007)

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Etienne Chouard sur Hugo Chavez, la démocratie et l’Empire

  1. stance dit :

    J’admire beaucoup la pensée sereine et mesurée d’Etienne Chouard.
    Enfin un personnage public (ou quasiment étant donné son succès depuis le débat sur le TCE en 2005) qui n’a pas pris la grosse tête et qui raisonne toujours juste… Pourvu que son idée de tirage au sort devienne virale !

  2. Opps59 dit :

    Le « lecteur » remercie Olivier.
    Ce n’est évidemment pas le laïus d’ Etienne C. qui nous fera changer d’avis : écoutez attentivement les points positifs qu’il invoque , tenus, très formels et peu nombreux. Avec quelques exagérations pleines de bienveillances mais risibles concernant les 34 radios et tv qui se sont vus privées de licence.
    Chouart admet lui-même que la constitution de Staline était très belle sur le papier … et carrément horrible dans la réalité. Allez on sera d’accord , celle de Chavez est bien moins horrible que celles des petits tyranneaux , à qui on pardonne de mettre en coupe réglée leur peuple , au prétexte qu’ils sont des résistants à l’Empire.
    Remarquez , c’est vrai qu’à un moment (du moins dans le processus intellectuel parce qu’aucune nécessités vitales et matérielles ne nous y oblige actuellement 😉 ) il faut choisir le larron avec lequel « en dernière instance » on choisit d’être . Le larron modéré mais très nocif de par sa surface ou les larrons archaïques travestis en Robin des Bois ? Le larron chinois pourrait les mettre d’accord en prenant leur place !
    Admettons que Chavez représente une étape qui sera globalement positive suivant la suite de ce qui se passera au Vénézuéla, étape un peu poussive compte tenu des résultats qu’on devrait attendre avec la manne pétrolière dont ce pays dispose.

    Etienne verse ensuite dans ces honnêtes divagations habituelles sur la démocratie. Sa démocratie c’est Chacun doit s’Exprimer quand il veut sur Tout et plus spécialement sur ce dont il a Envie. Sympathique représentation des choses qui ne peut fonctionner concrètement (et de façon très lointaine) que dans des systèmes très décentralisés. Système qui pourrait bien mener à un conservatisme du plus grand nombre …
    Mais l’essence de la démocratie c’est l’inverse : un calendrier , des choix essentiels , un pouvoir qui s’exerce avec responsabilité et sanction devant le peuple par le biais du système archaïque mais précieux des élections Mais aussi des niveaux de démocratie , des contre-pouvoirs et des espaces de débats collectifs
    Mais tout ceci est balayé par le fait que nos sociétés sont devenues des éco-systèmes en réseau dont le maillage passe le quotidien de la masse. Le vote ne peut plus donc régler que l’amplitude d’un mouvement déjà fortement bornée par nos propres contradictions ou bien par nos chois implicites et inconscients. Voter plus et sur tout ne fera que nous enfoncer dans la dictature de nos exigences matérielles quotidiennes.
    Ce maillage est bien le résultat d’un complot , ou plutôt d’une stratégie , ou plutôt d’un mouvement mêlant le rejet de l’absurdité des régimes planifiés, le dogme de la croissance, l’idéal individualiste de Mai68, le règne de l’image et des médias de médiatisation et de représentation
    Etienne n’a pas compris que le complot secret n’existe plus. Je ne dis pas qu’il n’y ait pas des intentions bien sûr. Mais le complot moderne est diffus : il y associe des agents sans leur consentement rationnel mais surtout les rend complice en s’insinuant dans tous les comportement de complaisance et de faiblesse, chaque strates/groupes de populations verrouillant l’autre ! Bon allez c’est pour cette fois , mais c’est mon avis ! 😉

    • « Lecteur » car vous n’avez pas laissé de nom. Ou peut-être aurais-je dû écrire : « Opps m’a interpellé… »

      Pour vous dire les choses franchement, je trouve votre raisonnement assez confus. Savez-vous vous-même ce que vous voulez démontrer ?

      Juste quelques points :

      – Si pour vous Chavez, que vous qualifiez de « Robin des bois » (??) est aussi nocif à la planète que l’Empire anglo-saxon (« larron modéré mais très nocif de par sa surface » ??) alors dites-moi à qui Chavez fait la guerre, qui il bombarde de ses drones, quels civils il massacre ou soumet à l’embargo, quels régimes il déstabilise et renverse par des actions souterraines, quelles populations il affame par une spéculation sans limites sur les produits agricoles, quels pays il inonde de dollars gagés sur du vent, etc.

      – Vous n’avez pas compris (ou pas lu) les propositions d’Etienne Chouard. Il milite précisément pour le tirage au sort en lieu et place de l’élection, dont on peut constater avec lui qu’elle est presque toujours détournée du service du plus grand nombre par la corruption des professionnels de la politique. Je ne dis pas que son système est forcément le meilleur ou qu’il fonctionnerait, j’ai moi-même quelques doutes sur ce dernier aspect, mais il mérite au moins de ne pas être caricaturé.

      – Votre définition du complot « moderne » qui n’est pas secret en laissera plus d’un pantois : par définition, le complot est secret, dissimulé et vient de quelque part, de quelques-uns. Un complot ou une manipulation, moderne ou pas, ce ne sont pas des « strates » qui se « verrouillent » mutuellement…

      – Illustration parfaite du caractère approximatif et confus de votre diatribe, cette phrase, je cite : « nos sociétés sont devenues des éco-systèmes en réseau dont le maillage passe le quotidien de la masse. Le vote ne peut plus donc régler que l’amplitude d’un mouvement déjà fortement bornée par nos propres contradictions ou bien par nos chois implicites et inconscients. Voter plus et sur tout ne fera que nous enfoncer dans la dictature de nos exigences matérielles quotidiennes. »

      Chacun pourra tenter d’en comprendre la signification exacte…

      • Opps59 dit :

        – Passons donc sur Chavez , je pense , à défaut d’être dans le juste, être suffisamment clair.
        – Ne pas faire ce que font les USA , ne fait de soi une exemplarité.
        – Résister aux USA , quoique indispensable, ne fait pas de votre régime un bon régime.

        – J’ai bien lu les propositions de Chouart. Elle découle d’une conception enfantine de la démocratie. Par ailleurs , non l’élection n’est pas détourné par la corruption des professionnels de la politique : ça c’est pour les raccourcis.

        Quant au tirage au sort , idée que je comprends et pense effectivement positive , vous savez très bien que ça ne peut marcher qu’ à petite échelle. (et que ça va se heurter à d’innombrables intérêts que ce soit ceux des notables de la politique que des agitateurs en tout genre qui savent rentabiliser une surface minuscule grâce à des réseaux médiatiques bien en place)

        La démocratie c’est organiser ses renoncements , c’est le pouvoir de sanctionner suivant un calendrier précis , c’est le débat, et des institutions avec des contre-pouvoirs … .

        – Il est dommage que vous ne compreniez pas ma définition du complot , mais enfin pas très grave quand même 😉 , ça fait presque partie du complot lui-même …

        => Disons que le complot c’est la transparence manipulée.
        => Et que ce complot verrouille les choses en nous faisant voter autant avec le bulletin de vote qu’avec le caddy.
        Et à la limite , les élections sont presque une manière , un peu désordonnées et avec des ruades , d’avaliser le fait que « en dernière instance » nous feront passer nos intérêts matériels avant les autres. L’élection verrouille le caddy. Et on retrouve la géo-politique.

        A vouloir trop nier le réel , on finit pire qu’à genoux devant lui .
        (Le réel n’existe pas bien sûr, ce n’est que la somme de nos options collectives inconscientes et égoïstes , mais sa force est titanesque)

        Ps/ ‘Lecteur’ me va très bien

  3. njaisson dit :

    Le point de vue de Chouard sur la démocratie athénienne est grossièrement naïf, parce qu’il fait fi des réalités politiques de l’époque où Athènes était dirigée par la caste des citoyens libres, c’est-à-dire les propriétaires terriens et les commerçants suffisamment riches pour faire travailler les autres à leur place et disposer de suffisamment de temps libres pour s’occuper de l’administration de la Cité. Autrement dit, ce que Chouard appelle démocratie est en réalité une ploutocratie pratiquant l’esclavage à grande échelle afin que le surplus généré par le travail forcé des esclaves servent à l’enrichissement de la classe politique. Avouez que c’est une curieuse illustration de l’idéal démocratique en remplacement du système politique actuel. Le seul système à avoir réellement réussi à établir un équilibre dans le rapport de forces entre les classes sociales et le système monarchique qui faisait barrage au pouvoir ploutocratique des grandes familles qui monopolisaient la vie politique à leur profit exclusif, afin de préserver les intérêts du peuple dont le Roi représentait le Droit souverain à travers la défense du « droit des gens ». Ce n’est pas par hasard si les régimes républicains, dont la stabilité était assurée par la classe des bourgeois nantis ont toujours dégénéré en régime tyrannique. C’est une constante de l’histoire à laquelle n’a pas échappé la République romaine marquée par des guerres civiles incessantes entre les factions rivales, au détriment du peuple enrôlé dans guerres dont les enjeux ne les concernaient pas ou de loin. A ce propos Chouard devrait savoir que l’idéal démocratique des Jacobins n’était pas Athènes mais la Rome républicaine, notamment celle d’Antoine et Brutus, dont les grands hommes ont servis de modèle aux tyrans sanguinaires de la Terreur. Une leçon de l’histoire à méditer, s’il en est encore temps.

  4. seb dit :

    Bonjour
    J’aimerai avoir votre avis sur http://www.democratiereelle.eu
    Ils proposent de monter des listes pour les élections européennes en 2014 qui seront tirées au sort et avec des élus au mandat impératif. Ils se disent apolitiques, sans porte-parole, sans programme politique ni campagne électorale.
    Le principe est le suivant
    -Quand une nouvelle loi est proposée au Parlement, les députés informent leurs électeurs sur cette loi.
    -Les citoyens débattent et décident entre eux tranquillement sans que les lobbies viennent s’en mêler.
    -Les députés transmettent ensuite le vote des citoyens au Parlement.
    Cordialement,
    Sébastien

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s