Jean-Claude Trichet sur Mario Draghi et Goldman Sachs : ça se passe de commentaires…

(« Goldman Sachs, la banque qui dirige le monde », Arte, 4 septembre 2012)

« Au sujet de Mario Draghi, ses critiques montrent du doigt son passage chez Goldman Sachs, en disant : « Il y a là des questions… des questions éthiques qui se posent ».

– « Stop ! Je réfléchis… Je ne m’attendais pas à cette question ».

« Prenez tout votre temps… »

« Oui mais moi je ne veux pas répondre. Donc vous ne me posez pas la question. On est bien d’accord, hein ? Vous ne me posez pas la question ».

« Oui, d’accord ».

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Jean-Claude Trichet sur Mario Draghi et Goldman Sachs : ça se passe de commentaires…

  1. Opps59 dit :

    Curieux ce commentaire de Trichet qui sait qu’il est filmé.Comme s’il voulait bien souligner qu’il ne voulait pas répondre à cette question -avec tout ce que cela implique de réponse implicite, en fait-, et qu’il voulait donc que cela se sache. ( Même s’il n’y avait pas de calcul , mais plutôt une improvisation , quelle fausse candeur dans ce « je ne m’attendais pas à cette question »)

    Oui Trichet et Mario ce n’est pas bonnet-blanc et blanc-bonnet.
    Il y a toute la distance entre un père fouettard avec des restes d’idéalisme monétaire c’est à dire de croyance totémique qu’une construction saine ne peut reposer que sur une monnaie qui ne ment pas trop, et un corsaire frelaté qui a pris le pouvoir et pour qui la fin justifie les moyens.

    Néanmoins , je me dis que Mario pourrait être pire encore : tout ce qu’il lâche me semble bien tenu en main et bordé. Comme s’il se réservait la possibilité de choisir le + tard possible qui il va ‘rouler’. C’est à dire avoir toujours une porte de sortie

    [A propos de porte de sortie , je crois que ce qui caractérise la forme de non-action de Hollande (non-action relative car elle se termine toujours dans le consensus le plus bas , le plus mou et le plus médiocre possible) , c’est cette hantise de ne pas avoir de ‘porte de sortie’ et cette volonté de donner -au travers des mots- l’illusion de maîtriser les choses .
    D’où le fait de se laisser aller jusqu’à un point consensuel de non choix où il donnera l’impression d’avoir choisi son choix tout en soulignant n’avoir pas eu trop le choix , ces autres choix étant tout naturellement impossibles . D’où aussi ce flou dans le discours et dans les formules pour trouver celles qui lui permettra de se bricoler des justification au mieux et de sauver la face .]

    • St-Barth dit :

      Vraiment, votre interprétation ne tient pas la route: comment JCTrichet aurait-il pu vouloir que sa réaction soit diffusée ?? non, il a du penser qu’on suivrait sa consigne et que cette question serait coupée au montage….

      Pas de chance ils l’ont gardée…

      • Opps59 dit :

        Je n’ai pas dit qu’il voulait qu’elle soit diffusée , je dis qu’en tout cas il souligne très ostensiblement à l’entourage le fond de sa pensée concernant Mario.

        Je ne suis pas sûr qu’il juge à présent que … « merde alors ! , c’est vraiment pas de chance qu’elle soit sur le net … !  »

        A moins que ce ne soit vraiment une des pièces à conviction que le comploteur Jean-Claude aurait vraiment voulu tenir secrète , mais qu’un héros de l’information a mis en ligne , nous dévoilant ainsi …
        Mais pas de chance pour eux … le peuple est informé à présent ! (et même sur-informé et même tellement toutazymuthédinfos que les complots cachés , entrent en collision les uns les autres pour finir paralysés … : tiens en voilà un autre de complot , le complot du système qui discrédite les complotistes par saturation.
        Bon je plaisante , bien sûr ! 😉

  2. Ping : NOVEMBRE 2012 | FINANCE PART 01 | Pearltrees

  3. Jean LENOIR dit :

    Le père de la crise du Lyonnais : impayable !

    Jean LENOIR

  4. ASRoma dit :

    Trichet aurait pu faire une réponse convenue, diplomatique, langue de bois…. mais non, il censure carrément le journaliste et lui dicte son comportement !!!! INCROYABLE. On vit dans une authentique dictature, c’est digne d’un Ceaucescu. Un Ceaucescu soft, évidemment….mais un Ceaucescu quand même.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s