Quand Goldman Sachs nous explique le monde en 2050

Goldman Sachs se lançant dans un exercice d’anticipation, on peut s’attendre au pire… Un décryptage signé Aux infos du nain.

« Bon naturellement, ceci est à ressortir en 2050, et je pense que ça fera bien bidonner… J’imagine qu’ils ont juste prolongé les tendances, et ont regardé où ça les amenait en 2050… Naturellement, les USA seront à 2547,9% de PIB de dette publique et à -47,3% de déficit commercial, mais ça tournera tranquillou 🙂

Tout ceci en dit bien plus sur notre monde d’aujourd’hui que sur le monde en 2050…

Le graphe le plus intéressant étant le second tout de même, du PIB par habitant, c’est à dire grosso modo de la prospérité…

Sans surprise, pour GS, on trouve en tête les États-Unis, le chef du projet impérial…

Puis vient le Canada, le voisin direct et allié de fait, de par sa position…

Naturellement, en 3, et là, ça commence à tourner au grotesque, on trouve le Royaume Uni… Le sbire fidèle en Europe.

En 4, là çà tourne carrément au ridicule, la France, le nouveau pion vassalisé européen 🙂

(Au passage, on trouve toute la fine équipe libyenne dans le top 4)

Bon, tout ceci est un exercice du plus pur et parfait wishful thinking… En gros ce que ça dit, c’est que plus un pays est soumis au mondialisme, plus il sera riche en 2050… C’est donc plus qu’un exercice de wishful thinking, c’est ouvertement de la propagande.

A prendre pour ce que c’est…

En tous cas, GS ne nous avait pas habitué à ce genre d’exercices avant… Ça signifie qu’ils commencent à prendre peur s’ils se sentent obligés de se mouiller comme ça… »

Aux infos du nain, le 9 novembre 2012

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Quand Goldman Sachs nous explique le monde en 2050

  1. Ping : Quand Goldman Sachs nous explique le monde en 2050 | Econopoli | Scoop.it

  2. zorba44 dit :

    2050 ! Comment croire une telle prévision lorsqu’on est incapable de prévoir 2013 sinon un chambardement dantesque. Oui GS peut avoir peur.

    Jean LEN OIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s