Jacques Sapir : « Le scénario de la tempête centenaire est de plus en plus crédible »

 (BFM Business, 12 novembre 2012)

« Le scénario de la tempête parfaite – ou si l’on peut dire de la tempête centenaire – qui commence aujourd’hui à être discuté, en particulier aux Etats-Unis, avec l’idée d’une récession dans la zone euro, d’une récession aux Etats-Unis et d’une récession dans un certain nombre de pays asiatiques : Japon mais aussi Inde, où la production industrielle a décliné pour la première fois… eh bien ce scénario commence à prendre une crédibilité de plus en plus importante »… Et la Chine, en situation très difficile en raison de la purge financière dans laquelle elle est engagée, ne pourra pas tirer seule l’économie mondiale.

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 53 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Jacques Sapir : « Le scénario de la tempête centenaire est de plus en plus crédible »

  1. Ping : Jacques Sapir : « Le scénario de la tempête centenaire est de plus en plus crédible » | Econopoli | Scoop.it

  2. brunoarf dit :

    Lors de sa conférence de presse, François Hollande devra donner le chiffre exact de la facture grecque pour les contribuables français.

    Lors de sa conférence de presse, François Hollande devra dire aux Français combien de dizaines de milliards d’euros ils vont devoir payer pour le deuxième défaut de paiement de la Grèce.

    Mardi 7 août 2012 :

    France : le Parlement s’inquiète de l’accumulation des engagements pris pour soutenir la Grèce.

    Dans son rapport, le député Christian Paul (PS) chiffre à 50,8 milliards d’euros les prêts à la Grèce devant être garantis par la France dans le cadre du Fonds européen de stabilité financière.

    Vendredi 2 novembre 2012 :

    Or le niveau de la dette grecque n’est pas viable et l’hypothèse d’arriver à un taux d’endettement de 120 % du PIB en 2020 ne semble pas atteignable. Dans son projet de budget, le gouvernement estime le niveau de la dette à 189 % pour 2013 et à 220,4 % pour 2016.

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/11/02/la-cour-des-comptes-grecque-juge-anticonstitutionnelles-des-coupes-dans-les-retraites_1784785_3234.html

    Dette publique de la Grèce :

    2012 : dette publique de 175,6 % du PIB, selon la prévision du gouvernement grec. La dette augmente, augmente encore, augmente toujours, alors que le premier défaut de paiement de la Grèce a effacé 107 milliards d’euros de dettes.

    2013 : dette publique de 189,1 % du PIB, selon la prévision du gouvernement grec.

    2015 : dette publique de 207,7 % du PIB, selon la prévision du gouvernement grec.

    2016 : dette publique de 220,4 % du PIB, selon la prévision du gouvernement grec.

  3. Ping : NOVEMBRE 2012 | FINANCE PART 02 | Pearltrees

  4. Jean LENOIR dit :

    Si c’était le Monopoly ce serait drôle. Mais justement ce n’est pas le Monopoly…et ce n’est donc pas drôle du tout, et ça va faire mal, très mal. Seuls ceux qui ne veulent pas savoir seront surpris, et la réaction de ceux qui savent lorsque l’effondrement surviendra sera passionnante (pas pour eux, pour les historiens – s’ils survivent)

    Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s