Moody’s retire à la France son AAA

(BFM Business, 19 novembre 2012)

C’était annoncé, c’est fait. Après Standard & Poor’s en janvier, ça fait désormais 2 agences sur 3. Pas sûr que nos taux grimpent tout de suite, car quand les investisseurs comparent,  ils trouvent encore qu’il y a des Etats pires que nous – et des investissements plus risqués. Mais comme le note Nicolas Doze, le désaveu est à la fois pour Sarkozy et pour Hollande. La loi de finances pour 2013 n’est pas crédible. Cela dit, répétons-le encore une fois, tant qu’on ne remettra pas en cause notre appartenance à l’Union européenne et à l’euro…

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Moody’s retire à la France son AAA

  1. brunoarf dit :

    Mardi 20 novembre 2012 :

    Grèce : 50 milliards d’euros de garanties pour la France.

    La France a participé à deux plans de sauvetage de la Grèce. Lors du premier, en mai 2010, alors qu’Athènes était au bord de l’étranglement, Paris avait prévu de prêter 16,8 milliards d’euros. Mais ces prêts bilatéraux ne se sont finalement élevés qu’à 11,4 milliards, une décision ayant été prise entre les États membres l’année suivante de ne plus verser l’argent directement, mais via le pare-feu européen, le Fonds européen de stabilité financière (FESF).

    Pour le deuxième sauvetage de la Grèce, en octobre 2011, c’est le FESF, et non la France, qui a emprunté de l’argent sur les marchés pour le prêter à la Grèce. Ici, la France n’a rien déboursé, elle n’a fait qu’offrir sa garantie (sur les 18,5 milliards du deuxième programme d’aide, et sur le reliquat de plus de 5 milliards du premier programme). La participation du secteur privé s’élève, elle, à 7,8 milliards.

    Au total, «compte tenu d’un mécanisme de surgaranties, les 31,6 milliards d’euros de prêts du FESF à la Grèce en 2012-2014 devant être garantis par la France correspondront à une garantie de plus de 50 milliards d’euros», peut-on lire dans le projet de loi de finances rectificative présenté en juillet dernier.

    La France, donc les contribuables, ne devra mettre la main au portefeuille que si la Grèce ne parvient pas à rembourser le FESF.

    En revanche, la dette publique imputable aux programmes d’aide à l’ensemble des pays en difficulté en Europe (prêts bilatéraux ou par l’intermédiaire du FESF) devrait s’élever à 50,2 milliards fin 2012, contre 14,5 milliards fin 2011 – soit une hausse de 1,8 point de PIB, indique le Projet de Loi de Finances Rectificative 2012.

    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/11/19/20002-20121119ARTFIG00709-grece-50milliards-d-euros-de-garanties-pour-la-france.php

    Questions :

    Quand la Grèce fera défaut, les contribuables français devront payer 50 milliards d’euros. Mais comment sera réparti cet effort ?

    Est-ce que ce sera les classes supérieures qui devront payer ces 50 milliards d’euros ?

    Est-ce que ce sera les classes moyennes qui devront payer ces 50 milliards d’euros ?

    Est-ce que ce sera les classes populaires qui devront payer ces 50 milliards d’euros ?

    Rappel :

    En France, le budget du ministère de l’Education Nationale, c’est 62 milliards d’euros.

  2. Jean LENOIR dit :

    Ah Ah Ah… ce n’est pas le triple A qu’on pourra regretter mais le triple B triple buse qui s’annonce lequel bien à la hauteur du ramassis d’escrocs qui nous dirigent. Et celui-là il ne va pas tarder.

    Jean LENOIR

  3. Jean LENOIR dit :

    Autre commentaire. Supprimez l’appareil de l’état et il n’y aura plus personne pour prendre des décisions scandaleusement imbéciles. Le citoyen se portera beaucoup mieux. Le budget de l’éducation nationale à reporter sur le privé, couvrira donc les 50 milliards

    Jean LENOIR

    PS prédiction personnelle, il n’y aura plus d’appareil d’état quand tout s’effondrera. Il y a des gens qui ont intérêt à apprendre à retrousser leurs manches.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s