Philippe Béchade : « Il n’y a plus de marché »

(BFM Business, 21 novembre 2012)

« Le « marché », aujourd’hui, c’est 4 ou 5 intervenants [ à Londres et à New York] qui décident souverainement de ce que vont faire les indices… Quand vous voyez qu’on est capable de mettre sur la table 10, 12, 15 milliards pour soutenir Apple, vous imaginez : 1% seulement du chiffre d’affaires fait sur Apple permet de tirer ou de faire s’effondrer n’importe quelle valeur du CAC 40 de 5%… »

Lire aussi : Une bien curieuse envolée de 3% du CAC 40 à quelques heures de la perte du AAA de la France (P. Béchade)

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Philippe Béchade : « Il n’y a plus de marché »

  1. Jean LENOIR dit :

    Goudron et plumes : tout ce que méritent les tricheurs…

    Jean LENOIR

    • njaisson dit :

      Farage en fait partie:
      At some point, probably after the next EU bail out, it will be right to place long-term put options on the CAC 40 index of French stocks, betting on the decreasing value of French assets. This fall is inevitable given the actions of EU leaders and the French political elite.
      There will also be a significant divergence between France and Germany. The gap between 10-year French and German bond yields is already getting wider (1.29 per cent now, having once been 0.80 per cent). As French debt spirals to 90 per cent of GDP, it will no doubt widen further. A short French, long German government bond pairs trade looks the right investment and is something I am looking at doing in the next few months.
      http://www.ft.com/intl/cms/s/0/7012612e-2cd3-11e2-a95d-00144feabdc0.html#axzz2CbYnSNIm

  2. Margaux dit :

    La démission des politiques est EFFRAYANTE…

  3. Jean LENOIR dit :

    Oui, Njaisson, FARAGE en fait partie. Je viens de répondre sur le FT que c’est un grand pragmatique mais que pour ma part je ne joue que l’économie réelle et les canaris.
    Mais Nigel,sur le fond de l’analyse est à 200% juste.
    …et lui il ne pratique pas les sorties imbéciles des politiciens de tout poil.

    Jean LENOIR

  4. Trend dit :

    Bonjour,

    Sans vouloir passer tu coq à l’âne, voici un texte datant de l’année 1913.

    « The world economy was, to an extent never seen before, truly global. It was linked together by new technologies that made it possible to ship products cheaply from one side of the globe to the other, to communicate virtually instantaneously over huge distances. But it was also, more importantly, linked together by the almost universal, if sometimes grudging, acceptance of a common economic ideology: the belief that free markets, with secure property rights, were the only way to achieve economic progress; and in particular that a nation hoping to make its way forward needed to welcome foreign trade and foreign investors with open arms. And this shared ideology did indeed lead to unprecedented transfers of Western capital and technology to emerging economies – transfers facilitated by the fact that everyone knew that any country that strayed from the path would be punished by financial crisis, and would soon be obliged to accept the harsh austerity prescribed by teams of Western technocrat »

    Si celà n’est pas la répétition des événements!

  5. Trend dit :

    Pour en revenir sur la vidéo,

    Plus particulièrment sur la perte du triple AAA de la France.

    A qui profite le crime ? Naturellement aux « hedge fund » qui font la majorités des volumes ( et manipulations sur le CME et autres bourses ).
    Et le plus grand manipulateur est bien entendu « BERKSHIRE HATHAWAY INC. »( qui n’est pas un hedge fund)

    Il est actionnaire majoritaire de Moody’s avec 12,75 %.(donc il fait la pluie et le beau temps).
    GS lui appartient avec le fameux prêt de 5 milliards de dollars en 09/2008, sans se prêt il n’y aurait pas de GS à ce jour. ( nul n’ignore l’influence de GS sur les marches et les politiques économiques des diffrents pays de l’OCDE.
    Comme quoi la manipulation a toujours existé et n’est pas prêt de s’arrêter.

    Mais soyons honnête, je ne connais pas un seul fond tel que « BERKSHIRE HATHAWAY INC. » qui enrichis ses clients et non les plumes comme LA TOUTE GRANDE MAJORITE DES FONDS DE PLACEMENTS MONDIAUX.(voir le return depuis son existence).

  6. iZnoGood dit :

    il n’y a plus de marché, il n’y a plus de monnaie saine, il n’y a plus non plus d’Europe: le sommet sur le budget européen est un échec, Merkel l’avait même annoncé avant la fin…

    Le scénario du film pourrait s’appeler : « Fiasco sur toute la ligne »….. ou « Monde en Péril ».

Répondre à Trend Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s