L’économie française au bord du gouffre (Marc Fiorentino)

Fiorentino-Marc« Il règne une ambiance étrange. Tous les indicateurs de terrain, venant des chefs de petites entreprises entre autres, indiquent que l’économie française est dans une situation extrêmement inquiétante. Consommation en baisse et chômage en hausse. Mais il n’y a pas de sentiment d’urgence, on est une fois de plus dans le déni. Je pense qu’il est temps de lancer un cri d’alarme.

Hausse du chômage, prévision de récession : la situation de l’économie française m’inquiète.

Au-delà des chiffres officiels qui sont publiés, la réalité sur le terrain est assez effrayante. Le principal moteur de la croissance française, la consommation, est à l’arrêt. Le non alimentaire, et notamment l’habillement, le textile est en baisse de 15% à 30% et même les dépenses alimentaires sont en baisse de 5%. Et je suis frappé par l’absence totale de sentiment d’urgence. Le gouvernement, et même les médias, continuent à fonctionner comme si nous traversions juste une période difficile alors que nous sommes au bord du précipice.

Ce qui me faire dire cela c’est que notre commerce extérieur est en lambeaux avec un déficit record, la consommation est à l’arrêt et les investissements sont en chute libre. Les entreprises, et surtout les TPE, les PME et même les entreprises intermédiaires dont le marché est franco français sont dans la situation la plus difficile que j’ai pu observer en 30 ans de carrière. Plus de financement bancaire, plus d’investisseurs en capitaux ni en bourse compte tenu de la fiscalité, et des chiffres d’affaires en baisse. Le nombre des procédures de sauvegarde, redressements judiciaires et faillites explose.

Et j’ai le sentiment qu’on n’en parle pas assez. J’ai l’impression qu’on est une fois de plus dans le déni. On vient de passer un mois dans un psychodrame sur les 600 emplois de Florange, alors qu’on perd 60,000 emplois par mois. Je me demande quel niveau le chômage et la décroissance doivent atteindre pour qu’on réagisse. Il faut lancer un cri d’alarme : le secteur privé français est au bord du gouffre et nous n’avons plus les moyens de financer le secteur public ».

Marc Fiorentino, Monfinancier.com, le 3 décembre 2012

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour L’économie française au bord du gouffre (Marc Fiorentino)

  1. brennec dit :

    « le secteur privé français est au bord du gouffre et nous n’avons plus les moyens de financer le secteur public ». Evidemment puisque c’est le secteur privé qui finance le secteur public.

  2. Jean LENOIR dit :

    Ah le déni …ah « Tout va très bien Madame la Marquise, tout va très bien mais voulez-vous enfin que l’on vous dise: tout va très bien, tout va très bien. »

    – les immatriculations automobiles qui s’effondrent
    – les immatriculations au chômage dont le nombre explose
    – la consommation qui baisse
    – les investissements en berne
    – la dette qui augmente (pourquoi ne pas purement supprimer les impôts et faire fonctionner à 100% la planche à billet pour les dépenses de l’état, au point où on en est)
    – l’immobilier qui s’effondre, lui aussi
    – la pauvreté qui grandit, en grand nombre
    – la bourse qui monte aussi, mais avec un volume effondré d’ordres

    Tout va très bien, tout va très bien…

    Jean LENOIR

  3. Jean LENOIR dit :

    Cher Olivier,

    Mais à voir la progression géométrique de vos visiteurs, vous serez très bientôt millionnaire ! Preuve de l’inquiétude croissante du quidam

    Jean LENOIR

  4. Jean LENOIR dit :

    J’oubliais : FÉLICITATIONS bien sûr !

    Avec toutes mes amitiés

    Jean LENOIR

  5. brunoarf dit :

    Jeudi 6 décembre 2012 :

    Les banquiers allemands sont malhonnêtes.

    Les banquiers allemands sont des menteurs.

    Les banquiers allemands truquent leur bilan.

    Ce n’est pas en France qu’on verrait ça.

    Deutsche Bank aurait dissimulé 12 milliards de dollars de pertes.

    Trois anciens salariés de Deutsche Bank ont engagé des procédures auprès des autorités financières américaines, accusant la banque d’avoir dissimulé 12 milliards de dollars (9,2 milliards d’euros) de pertes latentes pendant la crise financière, rapporte le Financial Times.

    Ces plaintes, déposées entre autres auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), accusent Deutsche Bank d’avoir volontairement sous-évalué une importante position à des produits dérivés connus sous l’appellation de « leveraged super senior trades », précise le quotidien, qui cite des sources proches du dossier.

    L’article ajoute que cette évaluation erronée a permis à Deutsche Bank d’afficher une situation de bilan fausse et d’éviter un renflouement sur fonds publics.

  6. halifax dit :

    Si on devait addtionner tous les milliards que les banques ont caché dans le hors bilan ou les parafis fiscaux…..

  7. Mais les agences jouent aussi le rôle de rouage afin de transférer aux marchés les gains potentiels générés par les réformes entreprises en Europe. Plus il y a de réformes, plus les agences dégradent ou menacent. Peut être parce que la récession guette mais peut être aussi parce que les marchés n’ont aucune envie de nous voir nous désendetter et que si nous y parvenons tout de même, ils compenseront par une hausse des taux d’intérêt. Et si c’était cela la fin. Je serais intéressé par votre avis parce que ça m’inquiète : http://laphrasedeshabillee.blogspot.fr/2012/11/la-fin-est-proche.html

  8. Ping : DEC 2012 | LES BANKSTERS DE LA FINANCE | Pearltrees

  9. lovely planet dit :

    restons zen.. tant qu’on est pas morts il y a de l’espoir…. 😦 😦 😦

  10. Olivier dit :

    Ce n’est pas cet homme qui prévoyait une attaque des taux français en cas de victoire de Hollande. Belle prévision !

  11. brunoarf dit :

    Jeudi 6 décembre 2012 :

    Zone euro : la croissance fortement revue à la baisse en 2013, d’après la BCE : chute de 0,3%.

    La Banque centrale européenne a déclaré jeudi s’attendre désormais à une contraction du Produit intérieur brut (PIB) en zone euro en 2013, prenant acte de l’accélération de la dégradation de l’économie dans la région, qui est entrée en récession au troisième trimestre.

    La BCE prévoit une contraction de 0,3% en 2013, alors qu’elle tablait encore sur une croissance de + 0,5% en septembre.

    Pour 2012, la BCE prévoit un recul du PIB de 0,5%, un chiffre révisé en légère baisse (- 0,4% dans sa prévision de septembre).

  12. Elle court, elle court, la rumeur ... dit :

    6 février 2012 :

    Marc Fiorentino : le 7 mai, la France sera attaquée !

    Si on en croit les sondages, François Hollande sera élu. Le 6 Mai à 20h, son visage apparaîtra sur nos écrans. Quelques heures plus tard à l’ouverture des marchés asiatiques, la Finance, à qui il a déclaré la guerre, va se venger. Et ce sera d’une simplicité enfantine. Les taux français vont s’envoler. Les fonds spéculatifs, unis, vendront la dette française à découvert. Sans pitié. Et même avec un certain plaisir. On montera jusqu’à 4.5% sur les taux à 10 ans français.

    http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20120206trib000682103/marc-fiorentino-le-7-mai-la-france-sera-attaquee-.html

    Jeudi 6 décembre 2012 :

    France : taux des obligations à 10 ans : 1,991 %.

    Record historique battu.

    Les taux n’avaient jamais été aussi bas.

  13. Bear Services dit :

    Disons que la déclaration de guerre à la finance n’a pas été déclarée … et c’est pas Moscovici avec ses potes de Bercy qui va le faire !

  14. Jean LENOIR dit :

    Bien sûr, monsieur Hollande est une poupée, ou une marionnette dont les ficelles sont agitées plus haut. Nul doute que le vent tournera devant trop de mauvaises nouvelles

    Jean LENOIR

  15. havre dit :

    Pour l’instant l’arbitrage nous est favorable, les capitaux qui fuient le Sud de l’Europe (PIGS disent les anglo-saxons) viennent sur la dette française.
    Mais ça ne durera pas, notre tour viendra.

  16. brunoarf dit :

    Mercredi 10 octobre 2012 :

    Le FMI s’alarme des conséquences de la fuite des capitaux pour les banques européennes.

    Malgré les progrès faits depuis trois mois par la zone euro pour rassurer les marchés quant à la gestion du problème des dettes publiques, le Fonds monétaire international (FMI) considère que celle-ci demeure « le principal risque » pour la stabilité financière mondiale dans son rapport publié, mercredi 10 octobre à Tokyo.

    Les tensions se sont aggravées, souligne l’institution. Notamment en raison de la fuite des capitaux privés des pays de la périphérie vers les pays du centre de la zone euro dans des proportions inédites.

    Par exemple, au cours des douze mois s’achevant en juin, 296 milliards d’euros ont quitté l’Espagne et 235 milliards ont quitté l’Italie. Cela a renchéri les coûts de financement de ces Etats, de leurs entreprises et de leurs particuliers.

    Si ces phénomènes persistaient, le FMI a calculé que les principales banques européennes verraient leurs actifs réduits de 2 800 milliards de dollars (2 177 milliards d’euros), ce qui provoquerait une contraction du crédit de 9 % d’ici à la fin de l’année 2013 et un blocage de l’économie réelle.

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/10/10/le-fmi-alerte-sur-les-risques-de-reduction-des-actifs-des-banques-europeennes_1772724_3234.html

  17. babeth dit :

    « Tous les indicateurs de terrain, venant des chefs de petites entreprises entre autres, indiquent que l’économie française est dans une situation extrêmement inquiétante. Consommation en baisse et chômage en hausse.  »
    cela fait plusieurs années, que les pauvres gens comme moi le vivont et on le voyait venir bien avant le début de cette crise

  18. periclita dit :

    A reblogué ceci sur Chronique de l'info.

  19. brunoarf dit :

    Les extra-terrestres viennent d’attaquer les Etats-Unis.

    Bilan de cette attaque : 350 000 citoyens étatsuniens ont été enlevés par les extra-terrestres.

    Etats-Unis : évolution de la population active :

    Octobre 2012 : il y avait 155 641 000 citoyens étatsuniens comptabilisés.

    Novembre 2012 : il y avait 155 291 000 citoyens étatsuniens comptabilisés.

    Evolution d’octobre 2012 à novembre 2012 : baisse de 350 000.

    1- Ils ont disparu ?

    2- Ou alors ils ont été enlevés par des extra-terrestres ?

    3- Ou alors ils ont été effacés des statistiques pour pouvoir dire : « Le chômage a baissé aux Etats-Unis ! » et pour faire monter Wall Street ?

    http://data.bls.gov/pdq/SurveyOutputServlet

    Ligne « Civilian labor force », cochez « Seasonally adjusted », et ensuite descendez tout en bas pour cliquer sur « Retrieve data ».

  20. Jean LENOIR dit :

    @brunoarf

    Merci pour le lien. « The database is currently unaivalable » LOL

    Jean LENOIR

  21. brunoarf dit :

    Octobre 2007 : il y avait 4 352 000 citoyens étatsuniens non-comptabilisés dans la population active, mais qui étaient demandeurs d’emploi.

    Novembre 2007 : il y avait 4 648 000 citoyens étatsuniens non-comptabilisés dans la population active, mais qui étaient demandeurs d’emploi.

    Novembre 2008 : il y avait 5 438 000 citoyens étatsuniens non-comptabilisés dans la population active, mais qui étaient demandeurs d’emploi.

    Novembre 2012 : il y avait 6 817 000 citoyens étatsuniens non-comptabilisés dans la population active, mais qui étaient demandeurs d’emploi.

    http://www.bls.gov/webapps/legacy/cpsatab1.htm

    Ligne « Persons who currently want a job », cochez « Seasonally adjusted », et ensuite descendez tout en bas pour cliquer sur « Retrieve data ».

    Entre octobre 2007 et novembre 2012, il y a 2 465 000 citoyens étatsuniens qui ont disparu des statistiques de la population active, et qui étaient pourtant demandeurs d’emploi.

    Pourquoi ces 2 465 000 demandeurs d’emploi ont-ils disparu ?

    Hein, pourquoi ?

    Ont-ils été capturés par des extra-terrestres ?

    Ont-ils été amenés sur la planète Glamurge ?

    Est-ce que la guerre entre les Etats-Unis et les extra-terrestres va encore durer ?

    Pourquoi Bernard-Henri Lévy ne parle jamais de cette guerre qui a déjà fait 2 465 000 disparus ?

  22. Marc Fiorentino. Je l’ai souvent écouté dans c’est dans l’air. Il m’a toujours donné l’impression d’utiliser l’économie pour justifier ses convictions politiques. Même si c’est assez fréquent et sommes toutes assez normal, c’est toujours gênant quand ça fragilise à ce point l’objectivité et la nécessaire modestie de ceux qui prétendent comprendre le monde. Mais c’est juste mon avis.

Répondre à Bear Services Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s