Olivier Delamarche le 15 janvier 2013

(BFM Business, 15 janvier 2013)

Nouveau psychodrame aux Etats-Unis à propos du relèvement du plafond de la dette. En Europe, on continue à marcher sur la tête. En France, le chômage va augmenter encore plus vite après l’accord entre le patronat et les syndicats.

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 53 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Olivier Delamarche le 15 janvier 2013

  1. zorba44 dit :

    Olivier Delamarche devrait se renouveler. Les constats sont réels mais les arguments de « fin du monde évitée » ou « le pari de l’inversion du chômage à la hausse » gagnerait à être plus structurés et étayés.
    Faire évoluer le genre dans une lente agonie économique n’est pas chose aisée certes, mais il faudrait sortir un peu plus de « jus » afin d’éviter que s’installe une douce torpeur chez l’auditeur-spectateur.

    Jean LENOIR

  2. njaisson dit :

    Delamarche joue son numéro comme les autres. Mais il est payé pour en dire juste assez pour maintenir l’audience mais pas assez pour lever un coin du voile qui cache ce qu’il faut bien appeler un coup d’Etat permanent consistant à faire financer la destruction de l’économie libérale qui a produit le succès américain ces trente dernières années pour mettre en place un système étatique socialiste mondialisé dont les valeurs sont à l’exact opposées de celles qui ont inspiré la Constitution américaine. La disparition tragique de deux figures de proue de l’internet comme véhicule de l’accession au savoir pour tous marque un tournant dans l’histoire de la démocratie américaine qui s’efface devant un Etat de plus en plus violent et autoritaire. L’évolution des évènements aux Etats-Unis est très inquiétante avec une menace réelle de guerre civile provoquée par l’offensive du gouvernement en vue de désarmer les citoyens américains, alors que l’insécurité ne cesse d’augmenter du fait de l’effondrement économique et de l’explosion du chômage que seul la création massive d’emplois publics vient enrayer avant qu’elle ne devienne infinançable. Les Etats-Unis sont en pleine révolution communiste téléguidée par les cercles onusiens qui cherchent à imposer le programme de d’Agenda 21. au nom des impératifs environnementaux du XXIème siècle et de la gouvernance globale. La question est de savoir ce qui peut encore arrêter ce rouleau compresseur, alors que le Congrès est à la solde des lobbies et que le vote des citoyens est confisqué par des fraudes massives.

    • En effet, c’est la question. A part une révolution, un coup d’Etat ou une guerre, je ne vois pas non plus ce qui, aujourd’hui, pourrait renverser le régime ploutocratique qui a remplacé la démocratie aux Etats-Unis (et ailleurs).

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s